PrEP & sang sodomie; quels risques?

#PrEP, prophylaxie pré-exposition, avantages ? inconvénients ? utilité ?
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Franky13
Messages : 5
Inscription : vendredi 29 septembre 2017 16:11
Age : 27

PrEP & sang sodomie; quels risques?

Message par Franky13 » samedi 29 juin 2019 9:19

Bonjour à tous,

Je me permets d'ouvrir ce sujet car depuis deux mois environ, régulièrement mes partenaires constatent qu'il y a un tout petit peu de sang pendant la sodomie (je suis passif).
Ce n'est pas systématique mais c'est très régulier et je ne sais pas trop quoi penser ni quoi faire.
Lors du passage des selles, il m'est arrivé de constater la présence d'une toute petite tâche de sang sur le papier toilette, mais pour moi c'était pendant ma période de thrombose hémorroïdaire (que j'ai eue récemment en retour de voyage en Afrique). Et cela fait bien 10 jours que je n'ai pas constaté de tâche de sang sur le papier toilette (car du coup je regarde systématiquement maintenant ^^). Mais ce qui m'inquiète, c'est que cette présence d'un peu de sang durant la sodomie a commencé avant la thrombose hémorroidaire et qu'il a été reconstaté hier soir. Bien que je ne l'ai pas du tout constaté lors de la douche, c'est simplement mon partenaire qui m'a dit "Il y a un peu de sang, j'espère que tu es clean".

Je me dis que j'ai peut être une fissure anale mal cicatrisée. Cela peut-il également correspondre à une MST? A autre chose?
J'ai pris rendez-vous chez le proctologue le 24 Juillet, je me dis que cela peut être utile.

Par contre je suis très inquiet au niveau de la contamination aux MST et surtout au VIH. Je suis sous Prep, je la prends avec soin (toujours avec moins de 2h de décalage entre les prises toutes les 24h et toujours avec une collation). Mais cette présence de sang me fait me dire que les risques de contamination au VIH ne sont pas négligeables du tout, même si je suis sous Prep.
J'aimerai resystématiser le préservatif lors de mes rapports sexuels mais j'ai du mal (mes partenaires n'aiment pas toujours, et avec l'excitation, j'abaisse un peu ma garde). Aujourd'hui, je dirai que 3 rapports sexuels sur 4 que j'ai ne sont pas protégés.

J'espère avoir été clair dans la description de mon problème et je vous remercie pour votre attention et par avance merci pour vos réponses.

Bonne journée :)
Avatar de l’utilisateur
Sis7
Modératrice
Messages : 3671
Inscription : mardi 31 mars 2009 9:11
Contact :

Re: PrEP & sang sodomie; quels risques?

Message par Sis7 » dimanche 30 juin 2019 18:06

Bonjour :onionhi:,
Franky13 a écrit :
samedi 29 juin 2019 9:19
Je me dis que j'ai peut être une fissure anale mal cicatrisée. Cela peut-il également correspondre à une MST? A autre chose?
J'ai pris rendez-vous chez le proctologue le 24 Juillet, je me dis que cela peut être utile.
Non, aucune Infection Sexuellement Transmissible ne se manifeste par de la perte de sang :no01:.

En effet, lorsqu'on a ce genre de trouble, il est toujours pertinent de consulter un proctologue :hein38:.
Franky13 a écrit :
samedi 29 juin 2019 9:19
Par contre je suis très inquiet au niveau de la contamination aux MST et surtout au VIH. Je suis sous Prep, je la prends avec soin (toujours avec moins de 2h de décalage entre les prises toutes les 24h et toujours avec une collation). Mais cette présence de sang me fait me dire que les risques de contamination au VIH ne sont pas négligeables du tout, même si je suis sous Prep.
La Prep protège en effet du VIH, à la manière d'un préservatif chimique lorsqu'elle est prise correctement sous le contrôle d'un médecin. Perdre du sang ne change rien en soi, c'est--à-dire que ce liquide biologique ne crée pas un risque lors d'un rapport protégé, que ce soit via le Prep et/ou le préservatif.

Néanmoins, la Prep ne protège QUE du VIH et pas des autres IST, quoi qu'il en soit, puisque vous n'utilisez majoritairement pas de préservatif pour protéger vos rapports.

En somme,
Franky13 a écrit :
samedi 29 juin 2019 9:19
Je suis sous Prep, je la prends avec soin (toujours avec moins de 2h de décalage entre les prises toutes les 24h et toujours avec une collation).
: vous avez ainsi été protégé du VIH si vous la prenez en adéquation avec le cadre en vigueur :fouet: ; vous pourrez effectuer un bilan IST à 6 semaines de votre dernier rapport sans préservatif (principalement chlamydia, gonocoque, syphilis et éventuellement l'hépatite B si vous n'êtes pas vacciné, à 3 mois).

La Prep vous protège du principal, le VIH ; les autres IST se soignent très bien grâce aux antibiotiques, il suffit pour cela de les dépister pour pouvoir donc les traiter.

:chapeau01:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Répondre