Pertinence d'un traitement post exposition ?

Exposition récente au VIH : toutes vos interrogations sur le #TPE Traitement Post-Exposition #VIH
Répondre
Avatar du membre
Joudau
Messages : 3
Enregistré le : dimanche 02 décembre 2012 10:53
Localisation : Bruxelles

Pertinence d'un traitement post exposition ?

Message par Joudau » dimanche 02 décembre 2012 11:03

Bonjour chers membres,

Je tiens d'abord pour préciser que je suis un garçon qui aime les garçons, pour vous faciliter la compréhension de mon histoire.
J'ai 28 ans et hier soir, j'ai eu une relation avec un garçon un peu plus jeune que moi. Il m'a demandé de le pénétrer, j'ai enfilé un préservatif et je l'ai lubrifié.
Malheureusement, en commençant à le pénétrer, j'entends un petit claquement, je me retire immédiatement et enlève le préservatif qui était déchiré au niveau du gland. :peur210:
Je lui demande si il est en connaissance d'une MST, il m'avoue ne jamais s'être testé, mais qu'il a déjà eu quatre relations non protégées en tant que "passif". Il y a donc un risque bien réel que ce garçon soit porteur d'une IST.

Ma question est la suivante : quelle est la pertinence d'aller aux urgences pour réclamer un traitement post-exposition sachant qu'une partie de mon gland a dû être découverte environ 1 à 2 secondes ? Y a t-il risque seulement en cas de va-et-vient dans l'anus ou ai-je contracté un risque réel, malgré la très courte durée ?

Je précise que ça c'est passé vers 19h30, il y a donc plus de 15h. J'hésite à me rendre aux urgences car, contrairement à la France, le traitement post exposition n'est pas gratuit en Belgique (enfin, je pense bien) et que c'est quand même un traitement qui coûte 400 à 500 euros.

D'avance, je vous remercie pour votre réponse avec le recul et l'objectivité que je n'ai pas vraiment après cet incident.
Modifié en dernier par Joudau le dimanche 02 décembre 2012 11:08, modifié 1 fois.
Anonyme20397

Re: Pertinence d'un traitement post exposition ?

Message par Anonyme20397 » dimanche 02 décembre 2012 11:07

Si le retrait a été immédiat, dès que tu as entendu le "clac" pas de risque pour le VIH.
Pour confirmation
SIS 0 800 840 800
Tous les jours, 24 heures sur 24
Anonyme, confidentiel et gratuit à partir d’un poste fixe
Depuis l’étranger vous pouvez composer le numéro traduit 00 33 1 55 25 13 53 (coût de l’appel à la charge de l’appelant
)
Avatar du membre
Joudau
Messages : 3
Enregistré le : dimanche 02 décembre 2012 10:53
Localisation : Bruxelles

Re: Pertinence d'un traitement post exposition ?

Message par Joudau » dimanche 02 décembre 2012 12:23

Merci Parlotte !

J'ai essayé d'appeler le 00 33 1 55 25 13 53, mais je ne parviens à joindre personne. J'ai appelé un très bon ami médecin qui m'a dit qu'au vu de la durée, le risque est très faible, étant donné qu'il n'y a pas eu de frottement mais que le virus se trouve bien dans la muqueuse anale. Selon lui, les urgences ne prescriraient pas de traitement post-exposition car le risque est considéré comme "faible" encore plus avec la durée. Pour toute confirmation, il m'a indiqué que je pouvais m'y rendre pour faire le point.

Je viens de remarquer qu'il y avait un forum "Santé sexuelle LGBT" sur le forum, j'espère que ça ne pose pas de problème que je l'ai écrit ici. :meuh:
Modifié en dernier par Joudau le dimanche 02 décembre 2012 12:27, modifié 1 fois.
Anonyme20397

Re: Pertinence d'un traitement post exposition ?

Message par Anonyme20397 » dimanche 02 décembre 2012 12:26

Pour moi le risque est nul.

Mais tu as raison de demander confirmation aux urgences si cela te rassure
Avatar du membre
Sis8
Modératrice
Messages : 3971
Enregistré le : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Pertinence d'un traitement post exposition ?

Message par Sis8 » dimanche 02 décembre 2012 17:31

Il me semble Joudau qu'il n'est pas nécessaire de s'alarmer sur un risque VIH dans ce qui s'est passé.
Le problème des urgences, en tout cas d'après les témoignages que nous en avons, c'est que l'urgentiste va prescrire assez facilement le traitement post-exposition, laissant le médecin spécialiste du VIH (seul habilité à délivrer le TPE pour quatre semaines) décider par la suite de sa nécessité ou non.

Que s'est-il passé pour vous Joudau ?
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar du membre
Joudau
Messages : 3
Enregistré le : dimanche 02 décembre 2012 10:53
Localisation : Bruxelles

Re: Pertinence d'un traitement post exposition ?

Message par Joudau » dimanche 02 décembre 2012 17:42

Bonjour Sis8 !

Je me suis rendu à l'un des trois CHU Bruxelles qui sont en mesure de délivrer un traitement post-exposition les week-ends. Après deux heures d'attente, j'ai jeté l'éponge.

Votre remarque est pertinente : il semble que les docteurs et aides soignants urgentistes aient tendance à prescrire un traitement post-exposition surestimant parfois les risques et afin de ne courir aucun risque. Ils ne sont pas tous au fait des risques.

Finalement, je ferai un test VIH classique d'ici 28 jours (avec antigène P24 dans les nouveaux tests) afin d'être déjà tranquillisé.

Comme quoi, même en se protégeant, on peut avoir quelques sueurs froides en cas de claquage de préservatif !
Avatar du membre
Sis8
Modératrice
Messages : 3971
Enregistré le : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Pertinence d'un traitement post exposition ?

Message par Sis8 » dimanche 02 décembre 2012 18:00

Il me semble que c'est ce qu'il y a de plus juste. En attendant de faire le test, éviter de nourrir la peur :zen10:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Répondre