Les contradictions sur les IST

Infections Sexuellement Transmissibles (IST, MST) : transmission, symptômes, dépistages, traitements.
Répondre
Avatar du membre
JePense
Messages : 5
Enregistré le : samedi 10 juillet 2021 15:00

Les contradictions sur les IST

Message par JePense » samedi 10 juillet 2021 16:22

Bonjour ! J’espère qu'aujourd'hui sera une grande journée pleine de joie pour vous sans aucune IST :huhu:

Plus sérieusement, je me trouve tiraillé, tiraillé d’entendre deux discours opposés vis-à-vis des IST.
Je vais remettre le sujet en perspective pour vous éclairez, j’ai constaté une contradiction qui a comme origine un débat sur la pratique de la fellation sans préservatif (reçu) et le cunnilingus sans protection (fait)…

Je me suis renseigné au cœur des sites référencé et visiblement reconnu et ces derniers m’ont mis en garde très formellement
que ces deux pratiques était à risque élevé. :neutre:
Premièrement pour le cunnilingus (fait); un de ces sites m’explique que je suis exposé à un risque élevé d’hépatite B, de syphilis, d’herpès, de HPV, de chlamydia et de gonorrhée.
(Exemple d’une de ces sources: ***)
Puis une ribambelle de sites m’explique exactement la même chose, il sont donc très alarmiste avec un message de prévention fort.
Puis je décide de contacter le chat live de ce site (ici) et un/e cher/e monsieur/madame que je remercie, m’explique succinctement que oui le risque est réel; mais que la gravité des IST n’est pas celle qu’ils prétendent.
Au cours de cette discussion, mon interlocuteur/trice me dit; je cite « Le risque est faible de contracté une forme d’IST par le biais du cunni (fait) et de la fellation (reçu) » si j’ai bien saisi pour la majorité des IST :mute:

Donc je suis sceptique et confronté à deux choix diamétralement opposé, d’un côté on me dit qu’il y a un risque élevé et de l’autre non non c’est un un risque faible pour ces deux pratiques…

Maintenant, ma question est simple; qui dit vrai qui dit faux ? :humm:

Ma deuxième question, étant donné que je pratique de manière régulière ces deux préliminaires avec des escortes, le rapport plaisir/risque est faible ou à l’inverse important, puis-je prendre ce risque tout en me faisant tester régulièrement ?

Merci de votre attention ainsi que pour vos réponses qui je l’espère seront pertinente. :sourire:
Avatar du membre
Sis13
Modérateur-e
Messages : 525
Enregistré le : mercredi 18 septembre 2013 9:42
Localisation : France
Contact :

Re: Les contradictions sur les IST

Message par Sis13 » dimanche 11 juillet 2021 15:27

Bonjour JePense et bienvenue :chapeau01:

Les IST font parties de la vie sexuelle humaine et sont toutes traitables facilement si elles sont dépistées.
Pour le VIH, les pratiques que vous décrivez ne présente aucun risque pour vous :onioncontent:

Maintenant la question de risque faible ou élevé, dans tout les cas il y a un risque pour les IST et comme je vous l'ai dit, elles se traitent très facilement d'où l'importance d'un dépistage régulier :onionbof:

Pour répondre à votre seconde question, cela reste votre choix : Protéger vos pratiques ou prendre un risque d'IST que vous détecterez via le dépistage. :zen10:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat via notre site internet
- nous poser une question par mail
Avatar du membre
JePense
Messages : 5
Enregistré le : samedi 10 juillet 2021 15:00

Re: Les contradictions sur les IST

Message par JePense » dimanche 11 juillet 2021 16:52

Merci de votre réponse Sis13: :content:

Cependant, vous n’avez pas répondu directement à mes deux questions.

Pour les pratiques évoquées j’ai bien assimilé que les risques vis-à-vis des IST était inéluctable mais facilement réparable si dépisté de bonne heure. :pouceup:

Mais pour la prise de risque, concrètement, il y a-t-il des probabilités scientifiques sur les risques de contraction, d’évolution des pratiques citées (fellation, cunni) qui me permettront de juger si ces risques encourus sont acceptables, discutables, déraisonnables ou inconscients pour simplement et uniquement assouvir mes désirs sexuels. Si oui cela me permettra de me forger un avis. :neutre:

Si vous n’avez pas de réponse à cause d’un manque de connaissance, non de vous bien sûr, mais de la science, je vais vous demander votre avis personnel.
Considérer vous que ce risque peut être encouru avec un dépistage régulier ? Je précise que je suis prêt à avoir des complications bénignes, néanmoins je ne suis pas prêt à contracter des maladies graves, irréparables pour mes simples désirs. :wink:

Merci à nouveau pour votre réponse Sis13
Avatar du membre
Sis13
Modérateur-e
Messages : 525
Enregistré le : mercredi 18 septembre 2013 9:42
Localisation : France
Contact :

Re: Les contradictions sur les IST

Message par Sis13 » lundi 12 juillet 2021 12:53

Il n'y a pas de statistiques précises sur le pourcentage de chance d'attraper une IST par fellation ou cunilingus (cette pratique étant malgré tout moins à risque), les IST sont très contagieuse et il est donc simple de les contracter. :onioncute:
Dans les pratiques que vous décrivez, toutes les IST peuvent être attraper mais vous dîtes vouloir faire régulièrement des dépistages ce qui permettrait, en cas d'infection, de traiter !
JePense a écrit :
dimanche 11 juillet 2021 16:52
Je précise que je suis prêt à avoir des complications bénignes, néanmoins je ne suis pas prêt à contracter des maladies graves, irréparables pour mes simples désirs. :wink:
Aucune IST n'est foncièrement dangereuse (sauf sur le long terme), d'où l'importance des dépistages une fois de plus :wink:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat via notre site internet
- nous poser une question par mail
Avatar du membre
JePense
Messages : 5
Enregistré le : samedi 10 juillet 2021 15:00

Re: Les contradictions sur les IST

Message par JePense » lundi 12 juillet 2021 15:38

Merci maintenant tout est clair :sourire:

J’ai une dernière question, toujours vis-à-vis des risques de contraction d’IST mais cette fois-ci par rapport à l’annulingus.

Est-ce plus dangereux que la fellation et le cunnilingus ?

Merci :content:
Avatar du membre
Sis3
Modérateur-e
Messages : 6615
Enregistré le : vendredi 05 mai 2006 10:47
Contact :

Re: Les contradictions sur les IST

Message par Sis3 » mardi 13 juillet 2021 17:30

L'anulingus n'est pas une pratique à risque pour le VIH. On ne peut pas avoir le VIH en léchant l'anus d'une personne séropositive.
Par contre, l’anulingus peut présenter un risque pour d'autres maladies, notamment la syphilis, la gonorrhée, l'hépatite A et divers microbes intestinaux.

Il n'y a pas forcément notion de "plus ou moins" dangereux mais plutôt l'existence de risques établis.
En gardant en tête que la fellation requiert un acte de pénétration donc peut effectivement exposer un peu plus aux ISTs

:chapeau01:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat via notre site internet
- nous poser une question par mail
Avatar du membre
JePense
Messages : 5
Enregistré le : samedi 10 juillet 2021 15:00

Re: Les contradictions sur les IST

Message par JePense » mercredi 14 juillet 2021 12:43

Merci de vos réponses Sis :content:
Bon courage pour la suite :wink:
Répondre