Ist dure à diagnostiquée

Infections Sexuellement Transmissibles (IST, MST) : transmission, symptômes, dépistages, traitements.
Répondre
Avatar du membre
Ser34
Messages : 13
Enregistré le : samedi 20 novembre 2021 8:51

Ist dure à diagnostiquée

Message par Ser34 » samedi 20 novembre 2021 9:11

Bonjour j'écris ce sujet car depuis plus de 3 mois maintenant, j'ai attrapé une ist apres une fellation non protégée avec une escorte, le reste de l'acte était protégé. Je tiens déjà à préciser que je suis conscient de ma bêtise et que ça m'a bien servi de leçon...
Les premiers symptômes sont apparus 3-4 jours après, une petite gêne dans l'urètre qui procure une sensation d'envie d'uriner. Avec ça j'ai eu des démangeaisons anales (alors que je n'ai jamais rien fais à ce niveau là), des douleurs aux glanglions de laine, le meat urinaire très rouge et depuis 2 semaines maintenant des taches rouges qui apparaissent sur le gland qui ont été précédé par une petite rougeur qui s'est transformée en une petite ulceration rapidement et qui a disparu depuis. Il n'y a pas un jour, où je ne n'ai aucun symptome depuis 3 mois.

J'ai bien entendu fais plusieurs test pour toutes les mst 10 jours, 3 semaines et 6 semaines après et tout est negatif. J'ai refais un test urinaire la semaine dernière pour les chlamydias mais toujours negatif. Je vois également un urologue et un proctologue mais ils ne trouvent rien non plus. L'urologue m'a donné une pommade car il pense à une mycose pour mes taches sur le gland sauf que dès que je n'en ai plus ça redevient rouge et ça depuis 10 jours. Je n'ai par contre aucune douleur au gland mais toujours le meat très rouge et une gêne à l'intérieur.

Le plus pénible au quotidien reste les démangeaisons anales , j'ai acheté un savon zone intime qui améliore un peu les choses à ce niveau là. Les douleurs aux glanglions simplifient des fois que d'un côté et des fois des deux.

Si quelqu'un à une idée merci :content:
Avatar du membre
Ethan123456789
Messages : 19
Enregistré le : lundi 19 juillet 2021 1:14

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Ethan123456789 » samedi 20 novembre 2021 12:51

Salut,
J'ai lu un témoignage (aucune info sur sa véracité) d'un homme qui était négatif a la syphilis a +3mois et qui, finalement, avait bien cette MST. Info à prendre avec des pincettes mais je sais que "l'uretrite" peut être un symptômes de la syphilis.
Voilà ça c'était la réponse, qu'inconsciemment, tu voulais lire ici.
Maintenant c'est aussi possible que ça soit absolument rien. Que tes démangeaisons "anales" ne soient pas du tout liées a tes douleurs a l'urètre et que ce soit simplement une vilaine balanite.
La seule chose a faire: tests a 3 mois et en attendant on évite de se tirer sur l'élastique toute la journée. Ton vocabulaire (ulcération, méat etc...) montre bien que tu as passé beaucoup trop de temps sur Doctissimo;)
Garde ton calme, tiens toi éloigné des forums et tiens nous au courant à +3 mois!
Avatar du membre
Ser34
Messages : 13
Enregistré le : samedi 20 novembre 2021 8:51

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Ser34 » dimanche 21 novembre 2021 8:53

Merci pour ta réponse. Je suis déjà à 3 mois je vais sûrement re faire encore une série de test
Avatar du membre
Sis10
Modérateur-e
Messages : 507
Enregistré le : mardi 05 mai 2009 12:06
Contact :

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Sis10 » lundi 22 novembre 2021 11:24

On dirait bien que le stresse vous joue des tours ! Je crois difficilement que des tests négatifs à 6 semaines deviennent positifs à 3 mois...
Peut-être une psycho-somatisation liée au stress ? Si vous parcourez le forum vous verrez que c'est tout à fait possible.
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat via notre site internet
- nous poser une question par mail
Avatar du membre
Ser34
Messages : 13
Enregistré le : samedi 20 novembre 2021 8:51

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Ser34 » mardi 23 novembre 2021 0:02

Ce qui pourrai me déclencher des rougeurs et des douleurs aux glanglions au niveau de l'aine ? :humm:
Avatar du membre
Ethan123456789
Messages : 19
Enregistré le : lundi 19 juillet 2021 1:14

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Ethan123456789 » mardi 23 novembre 2021 7:39

Je suis hypocondriaque. J'ai eu absolument tous les symptômes de toutes les maladies que j'ai pensé avoir. TOUS.
Ça ne veut pas dire que tu n'as rien, mais ça veut bien dire que le corps te fait croire n'importe quoi a partir du moment où l'esprit est faible.
Comme mentionné par SIS10, peu de chance que ça devienne positif mais comme c'est le seul truc qui te rassurera, refais le test.
Avatar du membre
Ser34
Messages : 13
Enregistré le : samedi 20 novembre 2021 8:51

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Ser34 » vendredi 03 décembre 2021 21:05

Bonjour, je reviens vers vous car j'aurai une question, ma petite tache rouge qui se transforme en ulceration par la suite est revenu au même endroit et j'ai toujours des rougeurs qui viennent et qui partent. J'ai fais un test serologique pour l'herpes à la 6eme semaine mais apparemment ce n'est pas fiable avant 3 mois et renouveler à 6 mois si negatif.
J'entends un peu tout et n'importe quoi au sujet de cette serologie, étant donné que j'étais negatif, si je souffre d'herpes genitale, au bout d'un moment je devrais passer positif non ?
Le problème c'est qu'il n'y a pas de sébum à prélever vu que ça ne fait pas de cloque mais directement une petite plaie. J'aimerai bien trouver la cause de ces gênes et mal aux glanglions ça commence à être long j'en ai marre (et non ce n'est pas dans ma tête, je peux poster un lien vers une photo si ça peut vous aidez)

Merci :content:
Avatar du membre
Ser34
Messages : 13
Enregistré le : samedi 20 novembre 2021 8:51

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Ser34 » dimanche 05 décembre 2021 23:51

Personne ? :triste:
Avatar du membre
Ser34
Messages : 13
Enregistré le : samedi 20 novembre 2021 8:51

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Ser34 » mardi 07 décembre 2021 23:22

?
Avatar du membre
Sis4
Modérateur-e
Messages : 6687
Enregistré le : vendredi 11 juillet 2008 12:41
Localisation : France
Contact :

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Sis4 » mercredi 08 décembre 2021 12:03

Hop là non pas de photo sur ce forum !
Merci Ethan123456789, votre témoignage et vos hypothèses sont très intéressants :love:
Concernant l’herpès Ser34, le dépistage est normalement clinique, c'est-à-dire que c'est en observant les lésions que le médecin peut dire si c'est de l’herpès ou pas. Ceci étant, votre sérologie montre que vous n'avez pas d'herpès :hein04: . Nous comprenons que vous puissiez vous sentir impuissant et démuni, face à une douleur sans réponse. Qu'en dit votre médecin?
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat via notre site internet
- nous poser une question par mail
Avatar du membre
Ser34
Messages : 13
Enregistré le : samedi 20 novembre 2021 8:51

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Ser34 » mercredi 08 décembre 2021 23:34

Je le vois le 17 (urologue) le généraliste c'est même pas la peine, quand je lui ai demandé de faire un test recherche ist à 6 semaines, il m'a demandé ce qu'il fallait noter sur l'ordonnance...
Avatar du membre
Ser34
Messages : 13
Enregistré le : samedi 20 novembre 2021 8:51

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Ser34 » samedi 01 janvier 2022 15:50

Bonjour, tout d'abord bonne année.
Je reviens vers vous ne sachant pas vers qui me tourner car ma gêne (sensation de brulure) à l'urètre s'est accentuée. Avant ça se calmé par période mais maintenant depuis quelques temps c'est constant surtout un peu après avoir uriner.
L'urologue m'a prescrit AZITHROMYCINE MONODOSE SANDOZ dans le doute alors que mon pcr clamedia/ghonoree (dsl pour les fautes 😆) était négatif. Je l'ai pris, ça n'a rien fait. Il m'a dit que c'était la dernière chose à faire. J'ai juste eu une pommade pour les mycoses et ces cachets, pas de prélèvement uretrales, pas de teste ecbu, aucune recherche bactérienne. J'ai refais un test herpes à 4 mois dans le doute mais négatif. J'ai rendez-vous avec un autre urologue au mois de février mais là j'en ai vraiment marre surtout que vu les circonstances et que c'est arrivé quelques jours après une fellation non protégée, je n'ose vraiment plus avoir de rapport depuis 5 mois bientôt... J'ai vraiment l'impression que les médecins servent juste à lire positif ou négatif sur des résultats mais honnêtement je n'ai pas besoin d'eux pour ça. Si quelqu'un a une idée... Merci
(Je précise que j'ai toujours quelques rougeurs qui viennent et qui partent sur le gland, le meat rouge et les glanglions au niveau de l'aine douloureux)
Avatar du membre
Sis13
Modérateur-e
Messages : 679
Enregistré le : mercredi 18 septembre 2013 9:42
Localisation : France
Contact :

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Sis13 » lundi 03 janvier 2022 13:30

Il semblerait que vos symptômes ne viennent d'aucune IST au vue de tout les tests que vous avez fait :onioncute:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat via notre site internet
- nous poser une question par mail
Avatar du membre
[Tom]
Messages : 4
Enregistré le : mercredi 05 janvier 2022 23:43

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par [Tom] » jeudi 06 janvier 2022 0:26

Bonjour/bonsoir, j’avais de symptômes semblables Il y a un peu plus d’un an. Une semaine Après une fellation sans préservatif, j’avais des ganglions dans l’aine, une sensation d’envie d’uriner, le meat urinaire rouge, des taches rouges sur le gland, je n’ai pas de douleurs anales mais une douleur dans toute la jambe jusqu’aux orteils et une sensation bizarre, comme si mon sexe se rétractait. Après différents test (urinaire, prise de sang, pcr) ils n’ont rien trouvé concernant les ist mais ils ont trouvé «haemophilus parainfluenzae» et « Morganella morganii». Mes médecins m’ont dit que ce n’était rien et que l’échantillon a du être contaminé au labo. D’après eux je peux continuer à avoir des rapports et vivre normalement.
Avatar du membre
Sis8
Modérateur-e
Messages : 4658
Enregistré le : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Ist dure à diagnostiquée

Message par Sis8 » jeudi 06 janvier 2022 14:52

Merci pour ce retour d'expérience [Tom] :sourire:

Vous pouvez voir ainsi Ser34 que vous n'êtes pas le seul à avoir des symptômes étranges sans que cela soit à relier avec une IST. :wink:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat via notre site internet
- nous poser une question par mail
Répondre