Angoisse quand tu nous tiens !

Transmission, symptômes, dépistage, traitement d'urgence (TPE) infection à VIH, Virus de l'Immunodéficience Humaine
Répondre
Avatar du membre
angoise776
Messages : 1
Enregistré le : jeudi 09 juillet 2020 19:31

Angoisse quand tu nous tiens !

Message par angoise776 » jeudi 09 juillet 2020 20:03

Bonsoir à toutes et à tous,

Mon sujet est certainement très banal, je couche ici ces quelques lignes autant pour avoir des réponses que pour exorciser ce que j'ai au fond de la tête et de de l'âme !

Comme je disais, mon histoire est banale, un moment de grande solitude, une connexion sur un tchat de rencontre, un rendez-vous organisé au milieu de la nuit avec une escorte, un rapport protégé mais forcément un accident de préservatif lors du 2ème rapport pour lequel il n'y a pas eu d'éjaculation !

Depuis ce moment là, le 9 juin, cela occupe mes pensées, toutes mes pensées surtout que je vis seul loin des mes enfants et qu'une fois la journée de travail terminée je tourne en rond physiquement et mentalement.

C'était un lundi soir, une semaine après le 15 juin je me rend chez mon médecin traitant à qui je raconte l'histoire. Elle essaye de me rassurer mais je craque émotionnellement parlant, il faut dire que je sors juste d'une infection urinaire carabinée, je prend les coordonnées d'une psychologue et une ordonnance renouvelable 2 fois pour un test Hiv et un test spécifique sur l'antigène P24.

J'effectue le 1er test le 16 juin (J+7) ne pouvant pas attendre mais forcément négatif, mon médecin me rassure par téléphone, ses mots ne parviennent pas à me calmer.

J'ai rendez-vous avec la psychologue 2 juillet, je commence à parler de mon histoire sans pour autant me rassurer, je dois la revoir.

Parallèlement à tout ça je suis pris d'une énorme fatigue, pas d’appétit, je vis seul donc je saute plusieurs repas. Des mots de gorges vont et viennent, est-ce qu'ils sont réels ou sont la conséquence des symptômes que j'ai identifiés sur internet ? Allez savoir ! Quelques bouffées de chaleurs, une chaleur dans le visage mais pas de plaques apparentes.
Ma fatigue se fait de plus en plus forte, presque impossible de rester debout, je dors peu et par petits bouts. Vous l'avez compris, je suis en pleine dépression comme si ma vie allez s'arrêter, comme si je ne pourrai plus m'occuper des mes enfants, comme si j'allais être un parias.

Ne pouvant plus attendre je fais un le même test le 4 juillet (J+25), antigène P24 à part et sérologie Hiv, il sort négatif !

Mais mes symptômes persistent, fatigue, idées noires, maux de gorge, je précise que j'ai continuer à travailler et que forcément je n'ai parlé à personne de tout ça. J'ai également pris des somnifères pour dormir mais j'ai arrêté, il me donne un sentiment d'ivresse permanente.

J'ai repris rendez-vous demain avec mon médecin traitant pour essayer de me calmer un peu.

Je précise que la femme avec qui j'ai couché m'a confirmé être en bonne santé, juste par SMS sans aucun moyen de pouvoir l'appeler malgré mes nombreuses tentatives. Son numéro est effacé maintenant.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout.

Merci pour ce que vous faites ici pour accompagner les autres.
Avatar du membre
Inernet067
Messages : 124
Enregistré le : vendredi 22 mai 2020 21:16

Re: Angoisse quand tu nous tiens !

Message par Inernet067 » vendredi 10 juillet 2020 2:16

Tu as de grande chances que le test soit négatif à 6 semaines si il a était à 25 jour
Avatar du membre
Sis8
Modératrice
Messages : 3935
Enregistré le : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Angoisse quand tu nous tiens !

Message par Sis8 » vendredi 10 juillet 2020 14:16

Bienvenue angoise776 :onionhi:

Vous êtes excessivement inquiet et tous les symptômes que vous mettez sur le compte d'une contamination VIH sont sans doute les manifestations de vos angoisses. :hein04:
angoise776 a écrit :
jeudi 09 juillet 2020 20:03
un rapport protégé mais forcément un accident de préservatif lors du 2ème rapport pour lequel il n'y a pas eu d'éjaculation !
Si vous vous êtes retiré rapidement et qu'il n'y a pas eu de frottement entre votre gland découvert et la vagin ou l'anus de la personne, il ne peut pas y avoir de contamination par le VIH.

Il semble nécessaire de poursuivre vos entretiens avec la psychologue. L'isolement dans lequel vous êtes et l'éloignement de vos enfants vous perturbent et c’est bien normal. Il y a des périodes de notre vie où une aide psychologique est indispensable.

A propos du test VIH, comme vous le dit Inernet067, un test à 25 jours est déjà très rassurant.Étant donné le risque sans doute infime (voire nul), votre prochain test sera toujours négatif. :zen10:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar du membre
Milano2000
Messages : 12
Enregistré le : mardi 07 juillet 2020 15:05

Re: Angoisse quand tu nous tiens !

Message par Milano2000 » vendredi 10 juillet 2020 16:42

Bonjour
Depuis un certain moment je connais bien le peur Et l’angoisse, seuls qui arrivent a me calmer sont les sis
Faite les confiance ! Ton prochain test sera negatif
Et comme a dis (one) le cerveau est tres creatif
Alors essaye de te calmer un peut (malgré que moi meme j’arrive pas a me calmer depuis dimanche a cause d’un rapport que tous le monde disent que le risque est zero.
Bref c dure mais j’espère que ca passerai bientôt
Courage
Avatar du membre
Sis12
Modératrice
Messages : 1239
Enregistré le : jeudi 25 février 2010 12:36
Localisation : France
Contact :

Re: Angoisse quand tu nous tiens !

Message par Sis12 » samedi 11 juillet 2020 8:51

Sis8 a écrit :
vendredi 10 juillet 2020 14:16
Bienvenue angoise776 :onionhi:

Vous êtes excessivement inquiet et tous les symptômes que vous mettez sur le compte d'une contamination VIH sont sans doute les manifestations de vos angoisses. :hein04:
Je ne dirais pas mieux que sis8. Il faut relativiser et vous rassurer avec ce test dont le résultat ne changera pas. :zen10: Rassurez-vous donc "angoisse776".

:merci: "Milano2000"pour votre soutien à "angoisse776"
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Répondre