Des symptômes évocateurs

Transmission, symptômes, dépistage, traitement d'urgence (TPE) infection à VIH, Virus de l'Immunodéficience Humaine
Répondre
Avatar du membre
Euphoria
Messages : 58
Enregistré le : dimanche 20 décembre 2020 21:50

Re: Des symptômes évocateurs

Message par Euphoria » dimanche 20 décembre 2020 21:55

Ryan90 a écrit :
mercredi 02 septembre 2020 14:27
Bonjour Sacerdoce
Je suis passé par la même expérience. Il faut essayer de se raisonner quoi que c'est hyper difficile surtout en présence de symptômes inexpliqués. Peut-être ta femme et toi avez attrapé une infection (et ma foi ce n'est pas ce qui manque dans ce monde). Mais une chose est certaine, tu n'as pas contracté le VIH. Ce que je voulais souligner, c'est qu'en France, chaque jour des milliers de couples (hétéro/homo), des personnes travailleuses de sexe exposées au VIH...réalisent des test de dépistage. Un résultat négatif dans les délais n'est jamais remis en cause. la France ne lâcherait pas dans la nature des personnes déclarées séronégatives s'il y avait ne serait-ce qu'une infime chance que le test soit erroné.

Quant aux symptômes, dans mon cas j'avais une gêne dans la gorge que le médecin ORL n'avait pas réussi à expliquer. J'ai subi une nasoscopie (caméra dans les narines qui descend jusqu'au niveau de la gorge), il n'a rien détecté et a même refusé de me prescrire ne serait ce que du paracétamol. Pourtant le symptôme était réel, j'avais aussi des aphtes à répétitions et une fièvre qui a duré 2 jours, des douleurs abdominaux et au niveau de l'aine et du cou. J'ai le mauvais réflexe comme toi d'aller sur internet m'improviser médecin, et là c'est l'angoisse totale :
Gêne dans la gorge : c'est les défenses immunitaires qui s'écroulent (du fait du VIH)
fièvre : Symptôme de primo-infection au VIH
Douleurs au niveau de l'aine et du cou : ganglions lymphatiques hyper activés pour lutter contre le VIH
Aphtes : symptôme du VIH
Je trouvais pratiquement du VIH derrière tous mes symptômes, sachant que ma "prise de risque" était ridicule (fellation non protégée reçue de la part d'une escorte trans).
Il m'a fallu 3 mois pour me convaincre d'aller faire un test, et même après le test je n'ai réussi à me calmer.
Alors mettons nous d'accord, vous avez peut être contracté un truc, mais ce n'est certainement pas le VIH et il n'existe pas un VIH indétectable. Moi sous l'effet de l'anxiété, j'en suis arrivé à aller au Cegidd leur poser des questions sur les conditions de transport du sang (je me sens ridicule) et fiabilité des test, mais ils avait compris mon angoisse et m'avait tout expliqué.

Bonne journée
Bonjours Rayan90 je souhaiterais savoir si votre situations c’est amélioré c’est incroyable quand je vous lis j’ai vécu mais aux mots près exactement la même chose que vous.
Avatar du membre
Ryan90
Messages : 6
Enregistré le : samedi 15 août 2020 21:19

Re: Des symptômes évocateurs

Message par Ryan90 » vendredi 25 décembre 2020 15:14

Euphoria a écrit :
dimanche 20 décembre 2020 21:55

Bonjours Rayan90 je souhaiterais savoir si votre situations c’est amélioré c’est incroyable quand je vous lis j’ai vécu mais aux mots près exactement la même chose que vous.
Bonjour,
Effectivement après une période d'extrême anxiété j'ai réussi à me raisonner et à prendre du recul. Je suis passé à autre chose
Cordialement
Avatar du membre
Euphoria
Messages : 58
Enregistré le : dimanche 20 décembre 2020 21:50

Re: Des symptômes évocateurs

Message par Euphoria » vendredi 25 décembre 2020 16:01

Avez-vous toujours cette gêne au niveau de la gorge?
Avatar du membre
Luna
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 29 janvier 2021 23:45

Re: Des symptômes évocateurs

Message par Luna » lundi 01 février 2021 17:42

Est ce que tu as testé la ghonoré dans la gorge et chlamydia ???
Répondre