Avoir le vih mais être négatif

Transmission, symptômes, dépistage, traitement d'urgence (TPE) infection à #VIH, Virus de l'Immunodéficience Humaine
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Molos
Messages : 23
Inscription : mercredi 30 octobre 2019 1:35

Avoir le vih mais être négatif

Message par Molos » jeudi 21 novembre 2019 1:31

Re désoler je recrée un sujet parceque je pense mettre mal exprimé sur l'autre si un modérateur peux supprimer l'ancien car je ne sais pas comment faire merci :chapeau01: bref alors voilà je ne suis pas un parano ne vous inquiétez pas je fait des recherche car le sujet du vih m'intéresse je fessait donc des recherches sur un autre forum et je suis tomber sur sa : http://forum.doctissimo.fr/doctissimo/s ... 9190_1.htm ce qui ma fait m'interroger cest que cest une personne qui a l'air sérieuse sur ce forum et que personne n'a démentie alors j'aimerais savoir si ici quelqu'un avez une réponse a ma question ? Esque c'est possible de devoir le vih et de na pas être détectable ou si ce document que la personne a partager est obsolète et que aujourd'hui les machine détecte tout les type et sous type ? Voilz merci a vous :onion17:
Avatar de l’utilisateur
YNot
Messages : 53
Inscription : vendredi 20 septembre 2019 15:10

Re: Avoir le vih mais être négatif

Message par YNot » jeudi 21 novembre 2019 2:12

Bonjour, en parcourant le post via le lien que vous avez partagé. On se rend clairement compte que l’auteur est complètement parano.

Il faut faire attention à ce qu’on lit sur internet. Si le test VIH est négatif à 6 semaines c’est qu’il est bien négatif, point barre. Pour rappel, le VIH n’a pas de symptômes spécifiques mais l’auteur du post est totalement entêté et « fantasme » d’avoir le VIH. Je ne vois pas d’autres explications.

Il y a quelques semaines, j’ai moi même cru que j’avais choppé le VIH. J’ai fait deux tests : le premier à 25 jours puis le second à 6 semaines. Ils se sont bien sûr tous les deux avérés négatifs. Depuis j’ai complètement tourné la page contrairement à l’auteur du post.
Pourtant, j’ai encore des ganglions au cou et je tousse encore de temps à autre.

Je pense que ces symptômes (qui sont étrangement) encore présents sont dûs au stress que le corps a développé sur une certaine durée. Surtout que lorsque l’on stresse énormément le système immunitaire est affaibli ce qui facilite l’apparition de maladies/symptômes bénins.

Bref, tout ça pour vous dire que non ce n’est pas possible qu’il soit porteur du VIH si ses tests sont négatifs.
Avatar de l’utilisateur
Molos
Messages : 23
Inscription : mercredi 30 octobre 2019 1:35

Re: Avoir le vih mais être négatif

Message par Molos » jeudi 21 novembre 2019 11:05

Salut a toi bien sur que le mec est parano je ne parler pas de sa je parle du lien qu'a mis la personne qui s'appelle (oui-oui non ) le document qui parle des sous type que les test ont du mal à détecter
Avatar de l’utilisateur
Molos
Messages : 23
Inscription : mercredi 30 octobre 2019 1:35

Re: Avoir le vih mais être négatif

Message par Molos » jeudi 21 novembre 2019 11:10

Je ne parle pas du post excusez moi je parle du lien qu'a mis " oui-oui non " sur le type vih 0 que les machine ont du mal à détecter
Avatar de l’utilisateur
Sis13
Modératrice
Messages : 273
Inscription : mercredi 18 septembre 2013 9:42
Age : 0
Localisation : France
Contact :

Re: Avoir le vih mais être négatif

Message par Sis13 » jeudi 21 novembre 2019 17:03

Bonjour,
Ce sujet a déjà été abordé de nombreuses fois ici. La fonction recherche sur le forum vous permettra de trouver de nombreux sujets sur ce fameux groupe O.
Je vous fais un copier-coller d'une réponse récente sur l'un de ces topics qui "déterrent" histoire de se faire peur un document internet non daté (mais dont la bibliographie permet de dire qu'il date probablement de 2008 ou 2009).
Sis13 a écrit :
vendredi 06 septembre 2019 14:57
Bonjour,
j'avais déjà expliqué une citation issue de ce texte dans un autre topic.
Le topic où l'on en a parlé : https://forum.sida-info-service.org/vie ... hp?t=25868
C'est un vieux texte qui date de 2008 ou 2009 (référence bibliographique la plus récente en fin de texte : 2008), ce n'est donc pas une question d'actualité...
La question des différents sous-types de VIH ne constitue pas un problème de dépistage aujourd'hui car les tests de dépistage actuellement utilisés en France sont fiables quel que soit le type de VIH mais d'autres analyses (comme la charge virale par exemple, qui n'est pas mesurée avec les mêmes techniques selon qu'il s'agit d'un VIH-1 ou d'un VIH-2) et également les traitements (car certains sous-groupes n'ont pas la même sensibilité aux traitements, il peut aussi exister des résistances qui sont différentes etc., les différences existent entre le VIH-1 et leVIH-2 mais aussi entre certains sous-groupes du VIH-1).
Concernant les dépistages, la recherche a avancé depuis et la pratique a changé. Notamment, on n'utilise plus, depuis 2010, les mêmes tests de dépistage (on utilise aujourd'hui des tests fiables dès 6 semaines, ce qui n'était pas le cas en 2008)...
Voilà, fin de l'histoire...
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Molos
Messages : 23
Inscription : mercredi 30 octobre 2019 1:35

Re: Avoir le vih mais être négatif

Message par Molos » vendredi 22 novembre 2019 1:04

Sis13 a écrit :
jeudi 21 novembre 2019 17:03
Bonjour,
Ce sujet a déjà été abordé de nombreuses fois ici. La fonction recherche sur le forum vous permettra de trouver de nombreux sujets sur ce fameux groupe O.
Je vous fais un copier-coller d'une réponse récente sur l'un de ces topics qui "déterrent" histoire de se faire peur un document internet non daté (mais dont la bibliographie permet de dire qu'il date probablement de 2008 ou 2009).
Sis13 a écrit :
vendredi 06 septembre 2019 14:57
Bonjour,
j'avais déjà expliqué une citation issue de ce texte dans un autre topic.
Le topic où l'on en a parlé : https://forum.sida-info-service.org/vie ... hp?t=25868
C'est un vieux texte qui date de 2008 ou 2009 (référence bibliographique la plus récente en fin de texte : 2008), ce n'est donc pas une question d'actualité...
La question des différents sous-types de VIH ne constitue pas un problème de dépistage aujourd'hui car les tests de dépistage actuellement utilisés en France sont fiables quel que soit le type de VIH mais d'autres analyses (comme la charge virale par exemple, qui n'est pas mesurée avec les mêmes techniques selon qu'il s'agit d'un VIH-1 ou d'un VIH-2) et également les traitements (car certains sous-groupes n'ont pas la même sensibilité aux traitements, il peut aussi exister des résistances qui sont différentes etc., les différences existent entre le VIH-1 et leVIH-2 mais aussi entre certains sous-groupes du VIH-1).
Concernant les dépistages, la recherche a avancé depuis et la pratique a changé. Notamment, on n'utilise plus, depuis 2010, les mêmes tests de dépistage (on utilise aujourd'hui des tests fiables dès 6 semaines, ce qui n'était pas le cas en 2008)...
Voilà, fin de l'histoire...
Super sis13 merci pour votre réponse bonne soirée à vous
Répondre