Mon copain m'a annoncé être séropositif après un an et demi de relation...

Transmission, symptômes, dépistage, traitement d'urgence (TPE) infection à #VIH, Virus de l'Immunodéficience Humaine
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Pierre24
Messages : 2
Inscription : lundi 18 novembre 2019 17:10

Mon copain m'a annoncé être séropositif après un an et demi de relation...

Message par Pierre24 » lundi 18 novembre 2019 18:23

Bonjour à tous,

D’avance, je remercie toutes les personnes qui prendront le temps de lire mon témoignage et d’échanger avec moi, j’en ai vraiment besoin.

Hier soir, après plus d’un an de relation et alors qu’après plusieurs discussions sur le sujet, j’insistais pour arrêter l’utilisation de préservatifs et donc pour qu’il fasse un test dans cet optique (test que j’ai déjà effectué récemment et tout va bien), mon copain m’a avoué qu’il était séropositif depuis bientôt 3 ans…

Ce fut un véritable choc pour moi, à la fois de savoir qu’il est séropositif et aussi qu’il me l’annonce seulement maintenant. J’ai donc énormément de questions même si j’ai parcouru de nombreux sites internet toute la nuit, j’ai besoin d’écrire ici à la fois pour me livrer et pouvoir échanger en ayant des réponses de la part de « vraies personnes ».

La première chose à savoir est que mon copain a commencé son traitement relativement tôt après avoir été contaminé et le statut du VIH est dit « indétectable », ce qui, si je ne me trompe pas signifie qu’il ne peut pas me contaminer (et nous continuerons à utiliser les préservatifs de toute manière) … Néanmoins, comme on dit, le risque 0 n’existe pas et malgré tout je n’arrive pas à m’enlever des « et si… ? » de la tête… j’aimerais vraiment être sûr qu’il n’y a aucun risque ? D’autre part, le traitement peut-il perdre de son efficacité au cours du temps (l’organisme devenant résistant, le virus subissant des mutations etc.) ? Est-il possible de passer du statut « indétectable » au « détectable » malgré la prise de traitement ?

Le médicament qu’il prend et Dolutegravir (médicament assez récent) combiné à un autre dont je ne connais pas le nom. Des avis sur ce traitement ?

Une autre question qui me vient à l’esprit en vous écrivant est: dois-je envisager la Prep ?

Et je m’inquiète bien évidemment pour lui, de nos jours la recherche a énormément évolué avec ces traitements (virus indétectable) justement mais cela le protège-t-il réellement au niveau de la santé de « tout aléa » lié au VIH comme un séronégatif ?

Enfin, au-delà de ces questions scientifiques/médicales, je me retrouve énormément touché d’un point de vue psychologique… Comment faire pour vivre cette situation sans y penser tout le temps au quotidien et vivre une relation paisible ? Je suis quelqu’un d’un naturel stressé là, vous imaginez l’angoisse, je l’aime de tout mon cœur, mais j’ai peur que cela me « bouffe » au quotidien et dégrade notre relation (à la fois sentimentale et sexuelle).

Si des personnes qui ont vécu la même situation (ou non) souhaitent échanger avec moi pour m’aider à y voir plus clair ou m’apporter leur témoignage cela me ferait énormément de bien, en répondant ici ou par messages privés (je ne sais pas si on peut envoyer des messages privés ici).

Je m’excuse si certains de mes propos/questions sont maladroits ou un peu « bête » mais j’ai besoin de ces réponses pour y voir plus clair et envisager la suite.

Merci beaucoup pour votre aide.
Avatar de l’utilisateur
Sis3
Modératrice
Messages : 6391
Inscription : vendredi 05 mai 2006 10:47
Contact :

Re: Mon copain m'a annoncé être séropositif après un an et demi de relation...

Message par Sis3 » lundi 18 novembre 2019 19:01

Bonjour Pierre24, et bienvenue sur notre forum. :onionhi:

Vous vous posez énormément de questions, ce qui est normal étant donné la situation compliquée que vous nous amenez. Je vais tenter de répondre le plus possible à vos interrogations médicales, et laisser la communauté vous apporter le soutien dont vous semblez avoir besoin. Néanmoins, sachez d'ores et déjà que vous pouvez nous appeler tous les jours jusqu'à 23h au 0800 840 800 et échanger avec un-e écoutant-e.
Pierre24 a écrit :La première chose à savoir est que mon copain a commencé son traitement relativement tôt après avoir été contaminé et le statut du VIH est dit « indétectable », ce qui, si je ne me trompe pas signifie qu’il ne peut pas me contaminer
Tout à fait !
Pierre24 a écrit :Néanmoins, comme on dit, le risque 0 n’existe pas et malgré tout je n’arrive pas à m’enlever des « et si… ? » de la tête… j’aimerais vraiment être sûr qu’il n’y a aucun risque ?
Le risque zéro n'existe pas sont des paroles de statisticien. Nous, on regarde les cas spécifiques des gens : Depuis combien de temps la charge virale est-elle indétectable ? En l’occurrence, plusieurs années. est-ce que votre copain prend son traitement de manière rigoureuse ? Si oui, il ne peut pas vous transmettre le VIH. Sa charge virale indétectable est stable, et il n'a plus de virus dans les sécrétions.

Cela ne sort pas de nulle part, bien sûr. Il y a eu beaucoup d'études sur la question. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur la question, ce qui est normal, je vous conseille de regarder du côté des études Partner1 et Partner2.


[Limite de caractères atteintes, suite au prochain message]
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis3
Modératrice
Messages : 6391
Inscription : vendredi 05 mai 2006 10:47
Contact :

Re: Mon copain m'a annoncé être séropositif après un an et demi de relation...

Message par Sis3 » lundi 18 novembre 2019 19:01

Pierre24 a écrit :D’autre part, le traitement peut-il perdre de son efficacité au cours du temps (l’organisme devenant résistant, le virus subissant des mutations etc.) ? Est-il possible de passer du statut « indétectable » au « détectable » malgré la prise de traitement ?
C'est là que toute la question de ce qu'on appelle "l'observance" (aka : la bonne prise du traitement) est importante. Des résistances du virus n'arrivent que dans 2 cas :

- La personne a été contaminée par un virus déjà résistant à la trithérapie donnée, ce qui n'est pas le cas dans cette situation, puisque votre ami a une charge virale indétectable.

- La personne ne prend pas correctement son traitement. Qu'est-ce que j'entends par "correctement", c'est une prise rigoureuse et quotidienne. Bien sûr, cela arrive à tout le monde de l'oublier un soir où on sort, ou de partir en week-end en oubliant ses comprimés, ce n'est pas de ça qu'il s'agit. Les résistances peuvent arriver lorsque les personnes alternent des périodes de prises avec de longues périodes de non-prises (des "vacances thérapeutiques", si vous voulez). Par exemple, elle va prendre son traitement pendant 1 semaine, l'arrêter pendant 15 jours, le reprendre pendant 3 semaines et l'arrêter... Enfin ,vous voyez, quoi.

En dehors de ces situations spécifiques, il n'y a pas à craindre de mutations du virus entraînant des résistances. Le traitement le met KO.

Pierre24 a écrit : Le médicament qu’il prend et Dolutegravir (médicament assez récent) combiné à un autre dont je ne connais pas le nom. Des avis sur ce traitement ?

Sur l'échelle des traitements VIH, le Dolutégravir qui a eu son AMM en 2014 n'est pas si récent. On a beaucoup de recul dessus, et il a prouvé son efficacité dans les combinaisons de trithérapies.

Pierre24 a écrit : Une autre question qui me vient à l’esprit en vous écrivant est: dois-je envisager la Prep ?
Une personne ayant des rapports exclusifs avec une personne séropositive sous traitement efficace et à la charge virale indétectable depuis plus de six mois ne rentre pas dans les "indicateurs" de mise sous Prep, car elle n'est pas considérée comme risquant d'être contaminée. Après, les choses se négocient parfois différemment sur le terrain, et si vous sentez que vous êtes bloqué par l'inquiétude dans vos rapports sexuels, peut-être qu'une prise temporaire peut être envisagée le temps que vous puissiez y travailler ?


[Limite de caractères atteinte, suite au prochain message]
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis3
Modératrice
Messages : 6391
Inscription : vendredi 05 mai 2006 10:47
Contact :

Re: Mon copain m'a annoncé être séropositif après un an et demi de relation...

Message par Sis3 » lundi 18 novembre 2019 19:02

Pierre24 a écrit : Et je m’inquiète bien évidemment pour lui, de nos jours la recherche a énormément évolué avec ces traitements (virus indétectable) justement mais cela le protège-t-il réellement au niveau de la santé de « tout aléa » lié au VIH comme un séronégatif ?
Si votre partenaire a été traité avant de développer un déficit immunitaire, il ne subira pas les aléas du VIH, qui sont liés au manque ou à l'absence de défenses immunitaires face à des infections opportunistes. :zen10:

Pour le reste...Vous vivez un grand bouleversement dans votre relation, et ces choses là peuvent générer beaucoup d'anxiété. Prenez le temps qu'il vous faut, posez nous vos questions (il n'y a pas de questions bête dans ces situations). Appelez nous, n'hésitez pas. Et, si je puis me permettre une dernière petite remarque : Vous avez déjà vécu un an de relation avec votre ami. Vous avez peut-être vécu des beaux moments, fait des projets ensemble, appris à le connaître et appris à l'aimer. Sa séropositivité ne change rien à ce que vous avez déjà vécu ensemble, elle ne change pas la personne qu'il est. Il vous faudra sans doute beaucoup parler ensemble pour ne pas vous laisser, comme vous dites, "bouffer" par cette annonce. Mais le VIH ne définit pas, ne définira jamais une personne toute entière.

Fin du speech :chapeau01:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Pierre24
Messages : 2
Inscription : lundi 18 novembre 2019 17:10

Re: Mon copain m'a annoncé être séropositif après un an et demi de relation...

Message par Pierre24 » lundi 18 novembre 2019 23:04

Je vous remercie vraiment pour toutes ces réponses qui me font beaucoup de bien et m'aide à y voir plus claires par rapport à mes interrogations.

C'est vraiment formidable qu'il y ait des personnes comme vous pour nous aider. Concernant le téléphone que vous mettez à notre disposition, je suis à l'étranger car expatrié je suppose qu'il n'est donc pas possible vous contacter malheureusement (du moins sans surcoût) ?
Avatar de l’utilisateur
Sis7
Modératrice
Messages : 3671
Inscription : mardi 31 mars 2009 9:11
Contact :

Re: Mon copain m'a annoncé être séropositif après un an et demi de relation...

Message par Sis7 » mardi 19 novembre 2019 18:42

:onionhi:,

Notre numéro est également gratuit depuis l'étranger, pour ce faire :
N° à composer depuis l’étranger :
- 00 33 1 41 83 42 77
- 00 33 800 840 800
de 8h à 23h

:chapeau01:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Répondre