Fellation non protégé sans ejaculation

Transmission, symptômes, dépistage, traitement d'urgence (TPE) infection à #VIH, Virus de l'Immunodéficience Humaine
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Rori20
Messages : 10
Inscription : dimanche 10 mars 2019 14:10

Fellation non protégé sans ejaculation

Message par Rori20 » lundi 12 août 2019 15:39

Bonjour à vous,

J’ai fait une fellation il y a 16 jours à un garçon. Sans préservatif. Il n’a pas ejacule dans ma bouche. Mais le liquide pré séminal peut transmettre le virus ? Il me dit qu’il « mouille » très peu.

8/9 jours plus tard, j’ai une éruption cutanee qui commencer au thorax, maintenant elle va sur les bras, cou et cuisses. Pas plus loin.

Je me suis renseigné et j’ai trouvé que les éruptions à cet endroit pouvaient être signe de primo infection vih. Les photos ressemblent beaucoup.

J’ai besoin d’aide s’il vous plaît.
Merci beaucoup
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
Messages : 3490
Inscription : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Fellation non protégé sans ejaculation

Message par Sis8 » mardi 13 août 2019 13:44

Dans les cas répertoriés de contamination VIH par fellation c'est toujours la présence de sperme dans la bouche qui est incriminé.

Nous ne pouvons pas affirmer que le liquide préséminal ne pourrait jamais être la cause d'une contamination VIH, mais c'est très improbable. Il n'y a pas lieu de s'affoler et d'aller faire un test VIH après chaque fellation :onionspeed:

Les symptômes que vous dérivez n'ont rien à voir avec des symptômes de primo-infection VIH, méfiez-vous de ce que vous trouvez sur le net :onionangry:

Par contre cela pourrait évoquer une syphilis secondaire, qui se soigne sans problème.
Il faut savoir que la syphilis se transmet bien plus facilement que le VIH. Il y a en France métropolitaine une épidémie de syphilis qui concerne les hommes qui ont des rapports entre hommes.
La fellation quand vous la faites ou la recevez peut être la cause d’une contamination pour la syphilis.

C'est pourquoi il est recommandé de faire régulièrement des tests pour la syphilis, tous les trois mois par exemple (en fonction bien sûr de la fréquence de vos contacts sexuels).

Dans votre cas ce serait utile d’aller vérifier cela dès maintenant.
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
one31
Messages : 367
Inscription : dimanche 16 juillet 2006 22:19

Re: Fellation non protégé sans ejaculation

Message par one31 » mardi 13 août 2019 17:41

Bonjour, si la personne qui fait la fellation a une ist buccale, le risque est augmenté
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
Messages : 3490
Inscription : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Fellation non protégé sans ejaculation

Message par Sis8 » mercredi 14 août 2019 11:34

one31 a écrit :
mardi 13 août 2019 17:41
Bonjour, si la personne qui fait la fellation a une ist buccale, le risque est augmenté
Pour se retrouver dans les conditions possibles pour une contamination il faut avant tout un liquide contaminant dans la bouche.
Il faut aussi la présence de certaines cellules de notre système immunitaires et donc une infection dans la bouche ou la gorge
Une "IST dans la bouche", ce pourrait être un chancre syphilitique. Les chlamydias ou gonocoques peuvent être la cause d'une infection dans la gorge, c’est pourquoi il est recommandé de ne pas prendre de sperme en bouche et si c'est le cas de ne pas l'avaler.
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
one31
Messages : 367
Inscription : dimanche 16 juillet 2006 22:19

Re: Fellation non protégé sans ejaculationperso

Message par one31 » jeudi 15 août 2019 17:54

Perso, on m a refusé la prep au cegidd car je protège mes penetrations.
Les deux médecins, oui, j en ai consulté deux, m ont confirmé ce que vous dites.
En cas d ist dans la bouche, si je suce, c'est une autoroute pour le hiv.
Chez nous les gays les ist explosent.
Alors, même si lenbenefice/ risque de la prep machin chouette, ben j'ose plus faire debfellations. Sinon, panique......
Avatar de l’utilisateur
BelgianGuy
Messages : 887
Inscription : samedi 24 novembre 2018 3:52

Re: Fellation non protégé sans ejaculation

Message par BelgianGuy » vendredi 16 août 2019 7:57

Une autoroute, il ne faut rien exagérer.
Le risque par fellation, même avec éjaculation en bouche, reste marginal.
Des études américaines sur des couples sérodiscordants qui ne protégeaient que les rapports de pénétration ont montré que cette voie était, au mieux, un petit chemin de forêt tortueux : certainement pas une autoroute.
Il est vrai que c'est reconnu en France aujourd'hui comme un risque possible mais si c'était significatif, on n'en serait pas à 6000 nouveaux cas par an ici car les gays qui acceptent la capote pour les fellations restent très minoritaires, nombreux sont ceux qui s'en foutent complètement.
Avatar de l’utilisateur
Sis7
Modératrice
Messages : 3671
Inscription : mardi 31 mars 2009 9:11
Contact :

Re: Fellation non protégé sans ejaculation

Message par Sis7 » vendredi 16 août 2019 11:06

Comme nous vous l'avons clairement expliqué, la contamination du VIH par la fellation n'est pas la plus fréquente !

Si vous n'acceptez pas de prendre un risque infime, le risque 0 peut être atteint grâce à l'usage du préservatif
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
one31
Messages : 367
Inscription : dimanche 16 juillet 2006 22:19

Re: Fellation non protégé sans ejaculation

Message par one31 » mardi 20 août 2019 13:42

Oui mais je crois que l on se comprends pas.
Je parle de la fellation faite, avec une présence d ist dans la bouche du suceur.
Et bcp d ist en bouche, chez nous les homos.

Y a t il un concensus?
Pourquoi les deux médecins prep m ont ils tenu ce discours ?
Avatar de l’utilisateur
BelgianGuy
Messages : 887
Inscription : samedi 24 novembre 2018 3:52

Re: Fellation non protégé sans ejaculation

Message par BelgianGuy » mercredi 21 août 2019 9:33

On tourne un peu en rond, là.
La fellation faite avec ist dans la bouche et sperme avalé comporte un risque, certes marginal, mais dont on ne peut certifier qu'il est nul, point. Si vous voulez vous prémunir de ce risque, sucez avec capote.
La fellation reçue (vous vous faites sucer) ne présente pas de risques.
J'espère que c'est plus clair.
Avatar de l’utilisateur
Sis3
Modératrice
Messages : 6391
Inscription : vendredi 05 mai 2006 10:47
Contact :

Re: Fellation non protégé sans ejaculation

Message par Sis3 » jeudi 22 août 2019 14:44

:merci: BelgianGuy, je n'aurais pu mieux le dire
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Cactus49
Messages : 22
Inscription : jeudi 29 août 2019 9:09

Re: Fellation non protégé sans ejaculation

Message par Cactus49 » jeudi 29 août 2019 11:08

Bonjour,

Je viens de découvrir le forum.
A 32 ans je commence tout juste ma vie sexuelle (oui c'est tard, mais ce qui me crispait avant c'était la peur du VIH, même avec capote qui peut craquer).
Je viens de rencontrer un homme qui a plusieurs partenaires, je protège donc les relations vaginales et anales. Par contre je ne vois aucun intérêt de faire une fellation avec capote. Je lis donc les posts qui parlent du risque infime de contamination par ce biais. Je n'ai pas l'intention de prendre du sperme en bouche, mais j'ai peur bien sûr du liquide pré-séminal. Vous dites plus haut qu'aucune contamination n'a été constatée avec ce liquide, ce qui me rassure. Mais vous parlez d'IST dans la bouche, qui pourraient favoriser la contamination. De quoi parlez-vous exactement comme IST ? Pensez-vous que si on en a une, on le sait forcément ? Pareil, j'ai vu que de micro-lésions dans la bouche pouvaient favoriser l'entrée du VIH. Ces micro-lésions sont-elles forcément visibles ?
Bien sûr même en prenant des précautions je compte faire un test tous les 6 mois...
Merci de votre réponse.
Répondre