Bienvenue sur le forum de SIS Association :-)

L'inscription au forum est obligatoire pour pouvoir lire les échanges, sauf pour les sections VIH/sida et Hépatites.
L'adresse mail avec laquelle vous vous inscrivez est visible par défaut. Attention donc si votre adresse mail contient votre nom et votre prénom.
Nous sommes désolés de ne pas pouvoir accepter les inscriptions avec des adresses hotmail.com (trop de spams)

Chaque membre s'engage à respecter la Charte du forum. Tout message injurieux ou contraire à la Charte du forum sera susceptible d'être supprimé.

Pour tout problème concernant le forum, merci de contacter : forum@sida-info-service.org

[RDR]circoncision et PrEP

#PrEP, prophylaxie pré-exposition, avantages ? inconvénients ? utilité ?

[RDR]circoncision et PrEP

Messagepar Fab2014 » Mardi 16 Décembre 2014 23:15

La circoncision protège* du VIH : la recherche le prouve, mettons-le en pratique.

LE PLUS. Les hommes circoncis ont 60% moins de risques d’être contaminés par le VIH que ceux non circoncis. C’est ce que révèle une étude publiée dans Plos Medicine et menée par l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS). Des conclusions très encourageantes, estime le Dr Constance Delaugerre, présidente du comité scientifique et médical de Sidaction.

La circoncision procure un vrai bénéfice de protection dans la lutte contre le sida, et ce pour un coût minime. C’est l’un des meilleurs mécanismes de prévention qui soit, puisqu’il diminue d’environ 60% le risque d’acquérir le VIH. C’est aussi très simple de former des équipes soignantes à pratiquer des circoncisions médicales. Et c’est beaucoup moins cher que de distribuer des antirétroviraux à tout le monde.

Le mécanisme évoqué est le suivant. Sur un pénis d’un homme non circoncis, le liquide infectieux est retenu dans la poche formée par le prépuce. Le contact entre le virus VIH et la muqueuse est plus long. Tandis qu’avec la circoncision on supprime la cavité formée par le prépuce qui permet la rétention d’une sécrétion infectieuse.

En outre, la couche interne du prépuce du pénis non circoncis est très fine et très sensible à l’infection. Avec la circoncision, elle se kératinise, s’imperméabilise en quelque sorte. Le virus est donc moins maintenu en contact avec l’organisme et peut alors moins pénétrer. La transmission du VIH de la femme à l’homme circoncis est alors diminuée.

Programme complet de prévention

Certains vont souligner l’augmentation du risque de contamination pendant la cicatrisation. Mais il faut savoir que la circoncision fait partie d’un programme complet de prévention :

- on donne des informations sur la contamination, les pratiques à risques aux hommes venant se faire circoncire,
- on leur propose d’être dépisté pour le VIH ainsi que pour des infections sexuellement transmissibles (IST), que l’on traite par la suite, notamment parce qu’elles sont un facteur de transmission du VIH et d’aggravation,
- et on leur distribue des préservatifs.

Insister en plus sur les dangers d’avoir des actes sexuels pendant la période de cicatrisation qui suit l’opération fait donc partie des bonnes pratiques préventives.

Il faut à cet égard également rappeler que la circoncision n’a pas non plus provoqué une désinhibition des comportements, c’est-à-dire que les hommes circoncis ne compensent pas les risques de contamination en ayant des pratiques plus hasardeuses. Ils continuent de porter des préservatifs s’ils ont des relations sexuelles hors mariage (44% contre 45,5% pour les non circoncis) et ceux ayant plus de deux partenaires sexuels hors mariage ne sont pas plus nombreux (50,4% contre 44,2%). L’information a donc été bien assimilée.

Protéger les hommes circoncis et les femmes

En outre, dans cette étude menée dans un bidonville d’Afrique du Sud, les hommes étaient venus se faire circoncire volontairement. Après plusieurs campagnes de circoncision, le taux de 12% de circoncis est passé à 53%. Cela prouve la faisabilité d’une telle opération ! Alors qu’il s’agit d’un pays où le taux de circoncision est naturellement faible, la population l’accepte et n’est pas rebutée, surtout pour les 20-30 ans, l’âge le plus prévalent de contamination du VIH.

Reste à savoir si, comme dans les modèles mathématiques, la circoncision des hommes diminue la prévalence du sida chez les femmes dans "la vraie vie". Et, ensuite, si cela permet de protéger les hommes non circoncis qui vivent dans les mêmes régions. L’idée étant que, à terme, la circoncision ne protège pas que les hommes circoncis d’une nouvelle infection.

L’OMS avait déjà recommandé cette pratique en 2007, efficace pour les pays où la circoncision est faible et où la prévalence du VIH est forte (30% en Afrique du Sud). Une des conclusions à tirer de cette étude est que les pouvoirs publics nationaux doivent prendre en charge ce qui est aujourd’hui fait dans le cadre de programmes recherches et organiser des campagnes de circoncision à grande échelle.


Propos recueillis par Daphnée Leportois.

source: http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... tique.html


NB: * diminue mais ne protège pas !
Fab2014
 
Messages: 42
Inscrit le: Mardi 16 Décembre 2014 16:12

Re: La circoncision diminue le risque de contamination de 60

Messagepar seben » Mardi 16 Décembre 2014 23:41

Heu je peux garder mon petit bout
Ce qui ne me tue pas, me rend plus fort
seben
 
Messages: 2501
Inscrit le: Mardi 22 Octobre 2013 20:54
Localisation: le longeron maine et loire

Re: La circoncision diminue le risque de contamination de 60

Messagepar Anonyme20397 » Mardi 16 Décembre 2014 23:56

60% seulement donc sur 10 expositions au virus tu as juste 4 chances de le choper... Cela est cher payé..
Anonyme20397
 

Re: La circoncision diminue le risque de contamination de 60

Messagepar Fab2014 » Mercredi 17 Décembre 2014 1:40

parlotte a écrit:60% seulement donc sur 10 expositions au virus tu as juste 4 chances de le choper... Cela est cher payé..

Les hommes circoncis ont 60% moins de risques d’être contaminés par le VIH QUE ceux non circoncis.

Donc en partant du chiffre fictif de 0,1 % de chance de contracter le vih pour un non circoncis et bien ceux qui sont circoncis ont 60% de chance de moins dans les 0,1 % de risques .

J'ai mal à la tete :yeux_vrille:
Fab2014
 
Messages: 42
Inscrit le: Mardi 16 Décembre 2014 16:12

Re: La circoncision diminue le risque de contamination de 60

Messagepar Anonyme20397 » Mercredi 17 Décembre 2014 8:51

J'avais compris. Quand on est un des 4 contaminés sur les 10 même pour 0.1% de malchance d'être contaminé lors d'un rapport , on l'air d'un con...

C'est une info qui n'est pas nouvelle. Le premier essai clinique mesurant l’efficacité de la circoncision masculine à prévenir le VIH a été mené en Afrique du Sud, en 2005. Intitulé Orange Farm Intervention Trial, il a porté sur des volontaires de 18 à 24 ans; ses auteurs ont noté chez les hommes circoncis une réduction de 60 % du risque de contracter le VIH. le lien http://www.cdnaids.ca/lacirconcisionmas ... age=french



Et pourtant le VIH progresse dans les pays du Maghreb ou d'Afrique de confession majoritairement musulmane, là ou traditionnellement tous les hommes sont circoncis dans les premiers mois de leur vie.

Un exemple au Maghreb.
Malgré les difficultés d'ordre morales, religieuses, qui font du VIH et de la sexualité un sujet tabou (donc on consulte peu à ce sujet), au Maroc: chaque jour dans ce pays "10 personnes adultes sont séro+ dépistées, 4 meurent du SIDA et 100 bébés naissent séro+"....Dr Nadia Bezzad, présidente de l'Organisation Panafricaine de Lutte contre le Sida (OPALS). L’OPALS en mai 2013 avait précisé que le nombre de personnes atteintes du VIH au Maroc a évolué de 52% entre 2007 et 2011.

Comme quoi on peut circoncire tous les hommes d'un pays et avoir un taux de contaminés qui explose...
Anonyme20397
 

Re: La circoncision diminue le risque de contamination de 60

Messagepar Sis2 » Mercredi 17 Décembre 2014 12:51

Effectivement cette information n'a rien de nouveau
http://www.sida-info-service.org/?La-ci ... -contre-le

Il reste cependant un souci et pas des moindres :
la circoncision protège, relativement et donc partiellement, uniquement les hommes "actifs" pénétrants. Pas les hommes ou les femmes pénétrés par un homme circoncis ET porteur du VIH ou d'une autre IST.
Il s'agit donc de réduction des risques;
Pas d'absence de risques. En tous cas sûrement pas pour tout le monde.
:prof:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis2
Administratrice
 
Messages: 10596
Inscrit le: Lundi 20 Mars 2006 12:20
Localisation: France

Re: La circoncision diminue le risque de contamination de 60

Messagepar kapteynb13al » Mercredi 17 Décembre 2014 13:35

parlotte a écrit:J'avais compris. Quand on est un des 4 contaminés sur les 10 même pour 0.1% de malchance d'être contaminé lors d'un rapport , on l'air d'un con...

+1 parlotte :mrgreen:

Il ya bien plus efficace comme méthode pour ceux qui "oublis" le preservatif,
c'est la PrEP:

d'aprés le Remaides n° 89 :

"Pas de contaminations à partir de 4 prises/semaine
C’était le point le plus attendu de cette étude. Les auteurs de l’essai ont pu mesurer le taux de concentration du médicament selon le nombre de prises hebdomadaires.
A partir de là, ils ont pu calculer le taux d’acquisition du VIH (l’incidence) en fonction du nombre de comprimés avalés.
Dès 3 prises par semaine, l’incidence tombe à 0,6 % donc la réduction du risque de contamination atteint plus de 90 %. Et pour 4 prises par semaine et plus, aucun des participants à IPrEx ne s’est contaminé.
Une preuve scientifique imparable qui fait dire au responsable du protocole, le docteur Grant, que ces résultats démontrent que la PrEP demeure hautement efficace, même dans des conditions réelles et avec une observance qui ne semble pas être parfaite."

http://www.aides.org/download.php?filep ... 89_web.pdf

J'imagine en toute logique que le seronegatif en couple qui va occasionnellement voir ailleurs n'a pas a repeter cette prise chaque semaine s'il ne va voir ailleurs qu'une fois par mois.
kapteynb13al
 
Messages: 5
Inscrit le: Samedi 06 Décembre 2014 20:25

La PrEP supprime le risque de contamination à 100%

Messagepar kapteynb13al » Mercredi 17 Décembre 2014 14:24

La PrEP, ou prophylaxie pré-exposition, c'est la prise d'une pilule bleu (le Truvada®) pour eviter la contamination à VIH en cas de rapports sans preservatif.

D'apres les résultats de l'étude IPrEx :
3 pilules/semaine diminue le risque avec 90% d'efficacité.
4 pilules/semaine supprime le risque avec 100% d'efficacité.

d'aprés le Remaides n° 89 :

"Pas de contaminations à partir de 4 prises/semaine
C’était le point le plus attendu de cette étude. Les auteurs de l’essai ont pu mesurer le taux de concentration du médicament selon le nombre de prises hebdomadaires.
A partir de là, ils ont pu calculer le taux d’acquisition du VIH (l’incidence) en fonction du nombre de comprimés avalés.
Dès 3 prises par semaine, l’incidence tombe à 0,6 % donc la réduction du risque de contamination atteint plus de 90 %. Et pour 4 prises par semaine et plus, aucun des participants à IPrEx ne s’est contaminé.
Une preuve scientifique imparable qui fait dire au responsable du protocole, le docteur Grant, que ces résultats démontrent que la PrEP demeure hautement efficace, même dans des conditions réelles et avec une observance qui ne semble pas être parfaite."

http://www.aides.org/download.php?filep ... 89_web.pdf

J'imagine en toute logique que le seronegatif en couple qui va occasionnellement voir ailleurs n'a pas a repeter cette prise chaque semaine s'il ne va voir ailleurs qu'une fois par mois.

Bien sur, ceux qui mettent le preservatif ne sont pas concernés.
1 mois de traitement TPE en cas de craquage du preservatif avec un inconnu dont on ne sait rien ou qui se crois encore seronegatif.
Les concernés etant ceux pour qui le preservatif n'est pas mis.

La PrEP ne protègeant que du VIH uniquement mais pas des autres IST, il ya toujours les CDAG grauits pour les depister et les soigner.
Le preservatif ne protege pas suffisament de certaines IST telle que la Syphilis.
kapteynb13al
 
Messages: 5
Inscrit le: Samedi 06 Décembre 2014 20:25

Re: La circoncision diminue le risque de contamination de 60

Messagepar Anonyme20397 » Mercredi 17 Décembre 2014 14:49

La circoncision est évoquée pour les pays pauvres puisque financièrement ces pays ne peuvent pas payer de traitement préventif à leur population... On arrive déjà pas à financer l'éradication du paludisme...
69 % des séropositifs vivent en Afrique subsaharienne: no money no PrEP.... Et faire accider cette population au PrEP quanq on a pas l'accès aux soins de base...
Seulement 17% des séropositifs dans le monde sont sous traitements antiviraux.
La bas pour un coup tiré à l'occasion, la capote.est plus abordable.
Le PrEP est un luxe de nantis du VIH.
Anonyme20397
 

Re: La PrEP supprime le risque de contamination à 100%

Messagepar Sis8 » Mercredi 17 Décembre 2014 14:59

Merci pour ce lien vers "remaides". Il y a beaucoup d’articles intéressants dont celui ci.

Reste à savoir ce que vont faire, quand et comment, les autorités de santé avec cette proposition de prévention pré-exposition. :hein38:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
 
Messages: 3018
Inscrit le: Jeudi 02 Avril 2009 14:25

Re: La circoncision diminue le risque de contamination de 60

Messagepar Anonyme20397 » Mercredi 17 Décembre 2014 15:07

Bref la circoncision est un pis-aller pour des populations que l'on laisse déjà crever de faim et de pathologies parfaitement prises en charge, voire devenues banales, en Occident.
Anonyme20397
 

Re: La PrEP supprime le risque de contamination à 100%

Messagepar rizaulait » Mercredi 17 Décembre 2014 18:08

C'est quand même hyper réjouissant !
Ça n'a pas d'effets indésirables graves ?
Mais pourquoi les autorités ne le mettent pas en avant ? Pourquoi ça n'est pas bien connu du grand public ??
C'est un immense pas, pourquoi on n'en fait pas bénéficier dès maintenant ??
rizaulait
 
Messages: 260
Inscrit le: Vendredi 31 Octobre 2014 22:16

Re: La PrEP supprime le risque de contamination à 100%

Messagepar Anonyme20397 » Mercredi 17 Décembre 2014 19:59

cela veut dire que la semaine avant d'avoir une relation sexuelle, il faut prévoir de prendre les cachets... donc il faut planifier ses sorties et ses rencontres sexuelles.
Ou alors cela veut dire que l'on le prend toute l'année au cas où.

plusieurs problèmes se posent:

qui va le prescrire? sera-t-il en vente libre? accessible aux mineurs?

à quel prix? à la charge totale de l'acheteur?
si c'est à la charge de l'acquéreur, seuls les plus aisés pourront se le payer facilement, c'est quand même 500€ la boite de 30 cachets...

La prise de Truvada sur une longue période demande un suivi.
Imaginons une personne célibataire pendant 4 ans qui prend 4 cachets par semaine pour se protéger durant ses rencontres. En plus des effets secondaires (nausées, céphalées, diarrhées) qu'il peut causer: le Truvada fait l'objet d'une surveillance rénale rapprochée chez tous séro+ qui le prend la première année. Puis d'une surveillance régulière.Il peut aussi causer des troubles du foie et du pancréas
Qui va surveiller les organes de cette personne tout au long de sa prise préventive sur ces 4 années? A quel rythme?

l'information de l'acheteur sera-t-elle complète? Interactions médicamenteuses, possibles atteinte des reins, du foie et des os ( cette molécule peut accentuer une ostéoporose puisque le Truvada contient du ténofovir)

et bien sur cela ne concernera que les pays riches, où les états ou leurs citoyens peuvent le payer
pour les pauvres, ils ont déjà pas accès ni à la bouffe en quantité suffisante, ni à l'eau potable, ni aux soins de bases, encore moins au trithérapies, alors le traitement préventif, ils ne sont pas près de le voir...
Anonyme20397
 

Re: La PrEP supprime le risque de contamination à 100%

Messagepar rizaulait » Mercredi 17 Décembre 2014 21:00

C'est très pertinent parlotte, effectivement, quand on approfondie, il y a pas mal de contraintes.

C'est quand même assez encourageant...
rizaulait
 
Messages: 260
Inscrit le: Vendredi 31 Octobre 2014 22:16

Re: La PrEP supprime le risque de contamination à 100%

Messagepar Anonyme20397 » Mercredi 17 Décembre 2014 22:50

au quotidien, dans la vraie vie, il faut s'interroger sur la faisabilité, le cout, le calcul "risque/bénéfice" pour le bénéficiaire;
dans une étude où les volontaires sont informés, suivis médicalement et que le traitement leur est délivré gratuitement, c'est encourageant.

on pourra surement en tirer du bon pour l'avenir mais il me semble improbable que le Truvada devienne libre d'accès du jour au lendemain.
Anonyme20397
 

Suivant

Retour vers #PrEP

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur inscrit et 1 invité