Bienvenue sur le forum de SIS Association :-)

L'inscription au forum est obligatoire pour pouvoir lire les échanges, sauf pour les sections VIH/sida et Hépatites.
L'adresse mail avec laquelle vous vous inscrivez est visible par défaut. Attention donc si votre adresse mail contient votre nom et votre prénom.
Nous sommes désolés de ne pas pouvoir accepter les inscriptions avec des adresses hotmail.com (trop de spams)

Chaque membre s'engage à respecter la Charte du forum. Tout message injurieux ou contraire à la Charte du forum sera susceptible d'être supprimé.

Pour tout problème concernant le forum, merci de contacter : forum@sida-info-service.org

PrEP : Un nouvel espoir ?

#PrEP, prophylaxie pré-exposition, avantages ? inconvénients ? utilité ?

Re: PrEP

Messagepar Anonyme20397 » Dimanche 03 Janvier 2016 13:20

Et l'obtenir ne va pas être chose aisée
Il faut déjà être dans un des groupes à risques
Le groupe d’experts recommande pour encadrer toute prescription de PrEP :
"•Une première consultation préalable à la prescription de PrEP et comportant
-une visite médicale (recherchant en particulier des signes cliniques de primo infection VIH, la prise actuelle ou habituelle de médicaments néphrotoxiques comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens qu’il convient d’éviter, et la prise d’une contraception orale qu’il convient d’encourager chez les femmes n’ayant pas de désir d’enfant),
-un entretien de counseling (incluant l’incitation à l’absence de
rapport sexuel non protégé jusqu’à la prochaine consultation)
-un prélèvement sanguin comprenant :
-dépistage du VIH par test ELISA combiné de 4èmegénération ;
-créatininémie et clairance estimée de la créatinine (contre-indication de la PrEP si < 50 ml/mn) ;
-recherche des IST [détermination du statut sérologique vis-à-vis des virus de l’hépatite virale B (ainsi que A et C chez les HSH et les usag
ers de drogue intraveineuse) et de la syphilis].
Cette évaluation sérologique peut être complétée, selon le lieu de consultation et le contexte de prises de risque, par le dépistage de
Chlamydiaet du gonocoque par PCR au niveau urinaire, rectal et/ou pharyngé.
•Une deuxième consultation (au moins trois semaines plus tard)pour en particulier :
-rechercher à nouveau des signes cliniques de primo infection VIH ;
-tirer les conclusions du premier bilan biologique :
oLa découverte d’une IST justifie la mise en place d’un traitement étiologique.
oLa découverte d’une infection active par le virus de
l’hépatite C(confirmée au décours de la sérologie initiale par la détection d’ARN VHC plasmatique) ou d’une infection par le VHB (Ag HBS positif) justifie d’adresser la personne à un spécialiste de la prise en charge des
hépatites et contre-indique a priori la mise en place d’une PrEP compte tenu des risques de transmission de ces infections virales aux partenaires lors de rapports sexuels non protégés.
Seule une discussion en réunion de concertation pluridisciplinaire
peut permettre de lever au cas par cas cette restriction.
-réaliser la première prescription de PrEP, en informant la personne à qui elle est prescrite de l’absence d’activité protectrice optimale immédiate si celle-ci est proposée sous forme de prévention continue par un comprimé quotidien de ténofovirDF/emtricitabine
-une nouvelle vérification du statut sérologique
VIH (test ELISA combiné de 4ème génération) afin de dépister une éventuelle contamination récente par le VIH.
Une surveillance clinique et biologique trimestrielle
[sérologie VIH par test ELISA combiné de 4ème génération, sérologies hépatites virales A et B (sauf chez les personnes ayant été vaccinées
comme cela est recommandé), hépatite virale C et syphilis, créatininémie et clairance estimée de la créatinine couplée une fois par an à la recherche de protéinurie]. Il est souhaitable que ce bilan trimestriel intègre, en tenant compte du contexte de prises de risque, la recherche de Chlamydia
et du gonocoque par PCR au niveau urinaire, rectal et/ou pharyngé.
La périodicité des visites auprès des professionnels du counseling sera individualisée et pourra être plus rapprochée."
Anonyme20397
 

Re: PrEP

Messagepar Anonyme20397 » Dimanche 03 Janvier 2016 13:27

Le Ministère de la Santé s'est basé sur ce rapport pour autoriser la distribution du Truvada en PREP on peut lire concernant les points de "distribution"


"Modalités organisationnelles
Le groupe d’experts recommande que la prescription et la surveillance clinique et biologique de la PrEP relèvent de structures où exercent au moins un praticien formé à la prescription des antirétroviraux et des professionnels ou volontaires habilités dans le domaine de la prévention, de l’éducation thérapeutique (dans son sens large étendu à l’éducation pour la
santé), du soutien psychologique et de l’accompagnement social (BIII).
Sous réserve d’éventuelles adaptations réglementaires et de l’octroi de dotations spécifiques :
les centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CeGIDD), résultant de la fusion entre CDAG et CIDDIST, dont la mise en place s’effectue actuellement sur l’ensemble du territoire national, apparaissent comme les structures les plus adaptées à cette prise en charge. Les professionnels y exerçant sont de plus bien placés pour identifier les personnes en situation à haut risque d’acquisition du VIH venues réaliser un test de dépistage ;
les services hospitaliers spécialisés dans la prise en charge des PVVIH
peuvent également participer à la prescription de PrEP en proposant cette nouvelle offre de soins, par exemple au décours de la prescription de prophylaxie antirétrovirale post exposition ou de la prise en charge d’IST ;
d’autres structures(centres de santé sexuelle, associations médicalisées) pourraient aussi être incluses dans le dispositif après labellisation par les agences régionales de santé
.
Le groupe recommande que la prescription de PrEP s’établisse dans un cadre permettant une traçabilité des prescriptions et que soit réalisée une évaluation de cette nouvelle modalité de prévention. "

Le rapport complet http://www.cns.sante.fr/IMG/pdf/experts ... ep2015.pdf
Anonyme20397
 

Re: PrEP

Messagepar jordy33BN » Lundi 04 Janvier 2016 10:35

Merci beaucoup pour cette réponse détaillée et riche !
jordy33BN
 
Messages: 2
Inscrit le: Dimanche 03 Janvier 2016 0:15

Re: PrEP

Messagepar Sis9 » Lundi 04 Janvier 2016 18:25

Vraiment rien à rajouter...

Merci parlotte. :yes:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis9
Modérateur
 
Messages: 1253
Inscrit le: Mardi 05 Mai 2009 11:48

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar palov » Mardi 05 Janvier 2016 9:30

La RTU du Truvada en tant que PrEP a été publiée au JO.
http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.d ... 0031738306
Selon l'article 1 "les indications faisant l'objet de la recommandation temporaire d'utilisation mentionnées en annexe sont prises en charge dans les mêmes conditions que celles qui s'appliquent aux indications prises en charge en vertu de l'autorisation de mise sur le marché."
Avatar de l’utilisateur
palov
 
Messages: 122
Inscrit le: Dimanche 10 Juin 2012 3:30

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar palov » Mardi 05 Janvier 2016 9:37

Message de la Société Française de Lutte contre le Sida à l'attention des COREVIH (c'est moi qui souligne)

Chers confrères,
Le 1er décembre 2015, nous vous avions annoncé la perspective de la mise en place d'une Recommandation Temporaire d’Utilisation (RTU) pour le Truvada dans la prophylaxie pré-exposition (PrEP) au VIH, en tant qu'outil additionnel d'une stratégie de prévention diversifiée chez les personnes âgées de 18 ans ou plus à haut risque d'acquisition du VIH par voie sexuelle.
Nous vous avions précisé que cette RTU, établie le 25 novembre 2015 par l'ANSM, serait effective au terme du processus d'instruction de la prise en charge.
L'inscription au remboursement de Truvada au titre de sa RTU ayant été récemment réalisée (prise en charge dans les mêmes conditions que dans le cadre de l'AMM), la RTU de Truvada est à présent effective. Le laboratoire Gilead a mis à disposition des médecins un portail internet spécialement dédié à la RTU de Truvada dans la PrEP afin de permettre aux prescripteurs de compléter en ligne les fiches d’initiation et de survenue d’effets indésirables ainsi que pour déclarer la survenue d’une séroconversion. Ce site ( http://www.rtutruvada.fr/) est activé dès à présent.
Nous profitons de ce message pour vous adresser nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
Nathalie Morgensztejn et Caroline Semaille
Avatar de l’utilisateur
palov
 
Messages: 122
Inscrit le: Dimanche 10 Juin 2012 3:30

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Sis2 » Mardi 05 Janvier 2016 11:47

Les Pr Jean-François Delfraissy, Directeur de l’ANRS, Pr Jean-Michel Molina, investigateur principal de l’essai ANRS Ipergay et Pr Gilles Pialoux, co-investigateur de l’essai ANRS Ipergay viennent de publier le document suivant, fort intéressant en vérité.

La PreEp en pratique : c'est maintenant !
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis2
Administratrice
 
Messages: 10596
Inscrit le: Lundi 20 Mars 2006 12:20
Localisation: France

Re: PrEP

Messagepar Sis2 » Mardi 05 Janvier 2016 11:48

Je fusionne votre sujet avec celui qui a déjà été ouvert afin de ne pas avoir à donner des réponses en double.
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis2
Administratrice
 
Messages: 10596
Inscrit le: Lundi 20 Mars 2006 12:20
Localisation: France

Re: PrEP

Messagepar titi34 » Mercredi 06 Janvier 2016 2:17

Merci parlotte pour ton lien avec ce site , c'est vrai que je me questionne si je dois faire cette demande ... ( j'ai en moyenne un rapport homo par semaine ) Sinon j'invente rien quand je dis qu'aux journaux tv ils parlent d'une prise occasionnelle avant le rapport et idem quand mon généraliste me l'avait proposé . C'est vrai qu'il était un peu mégalo ... mais ...( il vient juste de partir en retraite) Il m'avait affirmé qu'il avait le droit de tout prescrire , il m'avait même prescrit du roacutane ( contre l'acné ) et j'avais appris que rare sont les généralistes qui acceptent car normalement la déontologie veut de passer par un dermato . mal grès ça la pharmacie me l'avait délivré pendant plusieurs années .
titi34
 
Messages: 185
Inscrit le: Jeudi 25 Juin 2015 14:43

Re: PrEP

Messagepar titi34 » Mercredi 06 Janvier 2016 2:40

Et je suis quand même obligé de rajouter que c'était un très bon médecin ( singulier quand même ) mais compétent et en avance sur son époque . Ils essayait de faire de sont mieux et si j'ai pas changé c'est bien parce que j’étais satisfait de ses compétences !
titi34
 
Messages: 185
Inscrit le: Jeudi 25 Juin 2015 14:43

Re: PrEP

Messagepar palov » Jeudi 25 Février 2016 23:01

Patatras.

Le premier échec de la PrEP vient d'être documenté.

Un HSH de 43 ans a été contaminé par un virus résistant, entre autres, aux deux molécules du Truvada. L'homme a déclaré prendre quotidiennement sa PrEP. Les analyses sanguines ont confirmé ses dires.

Bien que le virus de cet homme possède de multiples mutations de résistance, il est à présent indétectable grâce à son traitement (dolutegravir, darunavir/cobicistat et rilpivirine).

https://www.poz.com/article/prep-fails- ... istant-hiv
Avatar de l’utilisateur
palov
 
Messages: 122
Inscrit le: Dimanche 10 Juin 2012 3:30

Re: PrEP

Messagepar Anonyme20397 » Jeudi 25 Février 2016 23:26

et merde... je lirais l'article dans la semaine

ça fait bien suer....
Anonyme20397
 

Re: PrEP

Messagepar sanglier08 » Vendredi 26 Février 2016 14:59

palov a écrit:Patatras.

Le premier échec de la PrEP vient d'être documenté.

Un HSH de 43 ans a été contaminé par un virus résistant, entre autres, aux deux molécules du Truvada. L'homme a déclaré prendre quotidiennement sa PrEP. Les analyses sanguines ont confirmé ses dires.

Bien que le virus de cet homme possède de multiples mutations de résistance, il est à présent indétectable grâce à son traitement (dolutegravir, darunavir/cobicistat et rilpivirine).

https://www.poz.com/article/prep-fails- ... istant-hiv

MErci,
il s'agit de souches qui ont mutté, donc passent par un autre moyen de s'accrocher aux globules blancs. Le PREP verrouille des portes, mais pas toutes.
Donc cela vaut dire que même pour un S+ non contaminant sous traitement, la protection préservatif n'est pas forcement un luxe, même pour le VIH (car pour le reste des MST, un traitement VIH ne protége en rien), même si théoriquement le traitement souvent plus complexe verouille plus de porte.
sanglier08
 
Messages: 245
Inscrit le: Mardi 20 Janvier 2015 16:53

Re: PrEP

Messagepar Anonyme20397 » Samedi 27 Février 2016 18:46

Non, il ne faut pas faire un amalgame échec de la PREP avec une relation non protégée avec un séropositif indétectable sous traitement.

Puisque le virus du séro+ sous tri est totalement sous contrôle. Il n'est pas en quantité suffisante pour permettre une transmission.

La contamination avec la PREP prise par un séro- a lieu parce que la PREP ne suffit pas à protéger d'un virus ayant une résistance au TRUVADA.
Le séro- s'est retrouvé en face d'un virus en quantité suffisante pour le contaminer ET avec une PREP inutile.
Anonyme20397
 

Re: PrEP

Messagepar sanglier08 » Samedi 27 Février 2016 20:17

parlotte a écrit:Non, il ne faut pas faire un amalgame échec de la PREP avec une relation non protégée avec un séropositif indétectable sous traitement.

Puisque le virus du séro+ sous tri est totalement sous contrôle. Il n'est pas en quantité suffisante pour permettre une transmission.

La contamination avec la PREP prise par un séro- a lieu parce que la PREP ne suffit pas à protéger d'un virus ayant une résistance au TRUVADA.
Le séro- s'est retrouvé en face d'un virus en quantité suffisante pour le contaminer ET avec une PREP inutile.

Le S+ sous traitement ne pourra jamais transmettre le virus de sa famille de VIH, ni être contaminé par l'ensemble des familles contre lesquelles il est protégé par ses médicaments, ni plus ni moins.
LE PREP est une monothérapie préventive, qui ne protège que sur ce qu'elle peut agir (et il n'y aura jamais de trithéapie préventive (le traitement d'urgence en permanence de fait), vu les effets secondaires).
La difficulté est de trouver le risque de croiser comme cette personne une personne ayant une charge virale élevée avec un génotype contournant les mécanisme du truvada, est ce 1 cas sur 10000, 1 cas sur 100000, ... de là dépend l'utilité (ou non) du PREP.
sanglier08
 
Messages: 245
Inscrit le: Mardi 20 Janvier 2015 16:53

PrécédenteSuivant

Retour vers #PrEP

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur inscrit et 1 invité