PrEP : Un nouvel espoir ?

#PrEP, prophylaxie pré-exposition, avantages ? inconvénients ? utilité ?
Répondre
Avatar de l’utilisateur
mariesolasido
Messages : 15
Inscription : mardi 24 novembre 2015 19:38
Age : 45

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par mariesolasido » mercredi 25 novembre 2015 0:27

a pavlov :
On en a bavé comme vous n'avez aucune idée en détruisant progressivement tout ce qui était le plus naturel dans le sexe. On s'est sacrifiés pour montrer l'exemple. Les petits malins ont commencé il y a plus de dix ans à oublier la capote mais pour nous, c'était moralement impossible parce que c'était notre devoir en tant que militants.

( Didier Lestrade )

je ne partage pas du tout la morale de Lestrade, mais au moins il ne parle pas la langue de bois. Les médecins qui ne voient pas beaucoup de raison pour que l'usage de la capote change m'inquiètent sérieusement.

a seben : les 14% encore contaminés ? ils vivront comme vous et moi, leur statut social ne dépendra que de la durée de l'hystérie qui entoure la séropositivité, et je flaire qu'ils auront d'autant mieux que la nouvelle prévention sera vite installée.
Avatar de l’utilisateur
mariesolasido
Messages : 15
Inscription : mardi 24 novembre 2015 19:38
Age : 45

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par mariesolasido » mercredi 25 novembre 2015 1:00

palov a écrit :On en a déjà discuté.
https://forum.sida-info-service.org/vie ... 30#p271985
Les 14 % correspondent à des personnes qui ne prenaient pas la PrEP.


Etude au demeurant parfaitement inutile puisque les américains avaient prouvé 3 ans auparavant la même chose, avaient meme des résultats un peu moins bons mais avaient su, eux , en tirer les bonnes conséquences en autorisant la PREP illico.

L'essai Français est dû à la seule ruse de bruno Spire, l'ancien président de Aides, qui savait pertinemment que l'étude était inutile mais que cela était le seul moyen qu'il put trouver pour que déjà les cobayes français qui ne recevant pas le placébo fussent protégés, .......tellement on lui barrait la route , pour que la PREP fut écartée. et au final bien évidemment elle l'est mise en place avec toute son imposante évidence . problème : avec combien de retard pour rien ?

un peu comme si l'important était de convaincre les derniers réticents alors qu'il suffisait de les écarter.
Avatar de l’utilisateur
Mougli
Messages : 129
Inscription : samedi 10 octobre 2015 18:56
Age : 41

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par Mougli » mercredi 25 novembre 2015 14:57

Intéressant à lire, merci pour toutes ces infos (de part et d'autre).

Mais j'ai des interrogations de novice : j'ai compris que la protection contre le VIH avec la prep pouvait être considérée comme satisfaisante. Mais, sans sur-estimer les effets secondaires, je ne voudrais pas les minimiser non plus. Donc, est ce qu'à long terme la prep augmente les risques de cancer ou d'autres maladies ? Peut-elle réduire l'espérance de vie ?
Avatar de l’utilisateur
mariesolasido
Messages : 15
Inscription : mardi 24 novembre 2015 19:38
Age : 45

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par mariesolasido » mercredi 25 novembre 2015 15:36

On verra dans 30 ans.
Mais on a déjà un très gros recul en suivant les séropositifs qui le prennent.
Il faut également savoir si des pathologies qu'on voit apparaitre dans la durée chez ces séropositifs sont dues au VIh ou au traitement ou à des interactions entre les deux.
La seule chose qui préoccupe les preneurs de prep ce sont les effets à court terme.

mais la question ne se pose pas comme ça.
en partant du principe que seules les populations à risque auront accès à la PREP, pour la plupart de ceux qui la prendront, sans la PREP ils attraperont le VIh et auront quand même le TRUVADA, alors avant ou après.....quelle importance peuvent encore avoir ces effets secondaires dans de telles conditions !

Enfin, dans la mesure où il est plus qu'évident que la capote recule et bien entendu reculera encore ( c'est vraiment enfoncer une porte ouverte que d'avoir une telle audace dans les propos ) , le Truvada préventif , qui à mon avis dans les milieux à risque ne sera surement pas un complément au préservatif mais une substitution au préservatif ou le début de le prévention chez ceux qui refusent le préservatif ( et qui n'en prenaient pas ), la PREP aura des effets immédiats et très importants car elle n'apporte que du positif.
Tous les gens qui se protégeaient avec le préservatif continueront de se protéger mais avec le traitement ( ou les deux, mais bon , là c'est clair c'est du pipeau ), et ceux qui ne se protégeaient pas du tout parce qu'il n'y avait rien pour eux seront désormais parfaitement protégés.

L'amélioration du dépistage doit néanmoins rester la pierre angulaire de la prévention , en particulier parce que la PREP ne peut concerner QUE les populations à risque. Et là clairement l'échec est total. Il faut complètement changer le discours préventif qui fait peur.

J'apprécie à sa juste valeur la réponse à cette critique :
" ce n'est pas notre faute si les gens ont peur du sida " . tiens donc ! ceux qui répondent ça mettent le doigt dessus :
ben si, justement !


Pour en revenir à la mise en place de la PREP, je constate l'impréparation complète de l'annonce.
Il est particulièrement évident que les contaminations ont lieu chez des gens qui ont déjà pris l'habitude de ne jamais mettre la capote, ou de plus en plus rarement. On dépeint toujours ces gens comme des irresponsables et des coupables. Non, ce sont des militants qui ont pesé le pour et le contre et qui agissent en fonction de leur intéret personnel, avec en miroir la considération de ce que leur but ( à savoirque vivre sa sexualité à la fois protégée et satisfaisante, ce que la capote ne réalise pas du tout ), est en outre partagé. L'annonce de la PREP, à venir, comme ça , sans date certaine, et sans projet additif , montre bien le total amateurisme de la prévention française.
En Suisse, ils ont mis en place une sorte d'opération qu'on pourrait apparenter à un genre de careme ou de ramadan, une privation momentané, ou plus doucement une extreme rigueur intenable dans le temps mais ici tenable par sa durée plus courte : ils ont appelé ça "break the chain".

Prenons tous ceux qui ne mettent pas de capote volontairement et qui néanmoins espèrent ne pas attraper le VIh. S'ils l'attrapent en décembre , qu'ils prennent le TASP fin décembre, et qu'ils découvrent qu'en janvier la PREP arrive alors qu'ils ne le savaient pas, tout me laisse penser que ces gens seront furieux. Si on me l'avait dit j'aurais pu attendre quelques jours et je serais resté chaste ou j'aurais mis une capote exceptionnellement etc....

mais là, rien de rien , on glisse en catimini l'apparition de la PREP, en espérant que les gens ne comprennent pas que seuls les pédés et les prostituées vont en bénéficier et pas eux.

c'est NUL !
Avatar de l’utilisateur
Mougli
Messages : 129
Inscription : samedi 10 octobre 2015 18:56
Age : 41

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par Mougli » mercredi 25 novembre 2015 20:09

mariesolasido a écrit :
Enfin, dans la mesure où il est plus qu'évident que la capote recule et bien entendu reculera encore ( c'est vraiment enfoncer une porte ouverte que d'avoir une telle audace dans les propos ) , le Truvada préventif , qui à mon avis dans les milieux à risque ne sera surement pas un complément au préservatif mais une substitution au préservatif ou le début de le prévention chez ceux qui refusent le préservatif ( et qui n'en prenaient pas ), la PREP aura des effets immédiats et très importants car elle n'apporte que du positif.
!
C'est quand meme bien radical de condamner la capote à ce point là. Que fait tu des autres mst et surtout des hépatites ?
Avatar de l’utilisateur
mariesolasido
Messages : 15
Inscription : mardi 24 novembre 2015 19:38
Age : 45

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par mariesolasido » mercredi 25 novembre 2015 23:13

Pour l'achat de ma volkswagen, j'offre les essuie-glace également ( = les autres mst : voyez avec ma secrétaire )

les hépatites : c'est un peu plus sérieux là . mais ça ne m'intéresse pas parce que c'est un sujet qui est trop facile.
VHB : il y a un vaccin, problème réglé.
VHC : 99% des contaminations n'ont rien à voir avec le sexe, et celle qui ont à voir avec le sexe sont le résultat de pratiques de substitution au sexe parfois assez spéciales ( censure )

Tous ces arguments techniques font bailler, c'est tellement, tellement loin du sujet.

Bienvenue en enfer :
Opération vérité :
la capote c'est incroyable ! et c'est pour ça que ça plait à certaines personnes , d'imposer cela , et surtout quand c'est des vieux de 40 ans qui conseillent la jeunesse qu'ils execrent. attention, attention. la capote est absolument, drastiquement contre-nature : elle empeche la reproduction , elle empeche le plaisir , elle anéantit le "don de soi" du rapport amoureux , prédit à l'avance un rapport intime au rabais. la capote, effectivement c'est fantastique, impitoyablement fantastique . elle est le symbole de la soumission absolue. Islam dirait-on aujourd'hui. Et on ne déroge pas à la Loi.la punition sociale est instantanée pour ceux qui dérogent. vous avez envie, hein, ça vous chatouille. regardez une femme, lui parler. c'est précisément ce que l'on va interdir. On va vous contraindre à un point que vous n'imaginez pas , au plus intime, au plus précieux, dans votre chair et dans votre nudité. chaque pas que tu feras sur le sol sera autant de coups de poignards , ma petite sirène. L'acte le plus merveilleux de la vie sur terre, c'est encore mieux, on ne va pas l'interdire, on va le saloper à un tel point que vous n'aurez meme plus envie de le vivre.
Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Didier Lestrade , qui explique à la perfection dans un langage de vérité nue , pourquoi il s'est soumis à la capote et pourquoi il tire une telle force de cette soumission : parce que la souffrance était exceptionnelle, d'où bien entendu la valeur morale de sa souffrance.

QUI VOUS A DIT QUE DIRE L'HORREUR DE LA CAPOTE ETAIT LA PREUVE QU'ON NE LA METTE PAS ?
( une dernière lueur de lucidité ? )
La façon d'encourager les gens à mettre la capote auprès de gens qui vous disent l'avoir oublié est extraordinaire ! la capote c'est fun, ça a le gout de fraise etc.....on est en plein DENI , et déni d'une puissance exceptionnelle.

Pour comprendre l'inanité absolue des discours passés, il faut relire Lestrade, le plus terrible inquisiteur contraignant à la capote, capote qu'il déteste mais qu'il met quand même.

je cite le texte cofondateur d'act-up. , si je mets le lien les gens ne liront pas.

"C'est vrai quoi. Indétectable depuis plus de treize ans, sans mec depuis presque deux ans, safe depuis 27 ans, il n'y a pas de virus qui franchisse la porte de ma maison. Même pas une grippe, pas de nouvelles IST à la mode, je suis le bout silencieux d'une longue chaîne de contaminations qui n'arrive pas jusqu'à chez moi. Tout le monde baise et je n'en vois même pas la queue de la comète. Du fond de ma campagne, c'est comme si les vagues de gonorrhées et de syphilis se désintégraient sous mes pieds, je suis le rédempteur du party'n'play. Ce n'est pas que je ressens un besoin urgent de condylomes (j'ai donné il y a longtemps, merci), de gale (non sans façon les mecs), de morpions (je ne me rappelle même pas la dernière fois) et encore moins d'hépatite C (alors ça, c'est sans moi, j'insiste) mais une petite chaude pisse, ça serait drôle! (..........)

Je ne suis pas en train de me désintéresser des nouvelles contaminations VIH et de la prévention chez les gays. Comme si ça pouvait m'arriver... Autour de moi, ça arrive régulièrement et c'est loin d'être amusant. Cela ne veut pas dire que je vais devenir un méchant barebacker non plus, je crois sincèrement que je fais partie de ces pédés qui ont été si traumatisés par le port de la capote que ma sexualité est altérée pour toujours. Si dans 5 ans on nous prouve scientifiquement qu'on peut baiser sans capote, j'aurai tout de même cumulé trois décennies de sexe sous contrôle, par choix et par principe donc je ne pourrai jamais rattraper le temps perdu. On en a bavé comme vous n'avez aucune idée en détruisant progressivement tout ce qui était le plus naturel dans le sexe. On s'est sacrifiés pour montrer l'exemple. Les petits malins ont commencé il y a plus de dix ans à oublier la capote mais pour nous, c'était moralement impossible parce que c'était notre devoir en tant que militants.

Je n'ai pas écrit sur ce blog depuis plusieurs mois car je voulais garder pour moi le plus longtemps possible le secret que je n'ai partagé qu'avec une poignée d'amis proches. Il y a un an, ce kid est venu chez moi et m'a enculé sans capote. C'était discuté depuis longtemps, dans tous les sens, vous me connaissez quoi, je ne vais pas faire un truc pareil sans avoir vérifié et fait la liste des pros & cons avec mon partenaire. Et je ne suis pas du genre à me laisser aller "dans le feu de l'action" ou je ne sais quelle excuse hormonale, chimique ou alcoolique.

Ça s'est passé exactement dans le flow des choses, sans scrupule, sans regret, sans panique ni délire sexuel particulier (Creampie imminent! Amen! Alléluia!). Je suis juste redevenu le kid que j'étais avant de devenir séropo en 1986 avec cette bite qui entrait comme lorsque j'étais jeune et que je ne paniquais pas à l'idée d'enculer non plus. Juste naturel, facile, like old times.

À part que ce n'était pas old times non plus. Entre temps, comme je disais, j'ai passé la moitié de ma vie en tant que poster boy de la prévention. Le garçon en face de moi était lui aussi séropo, indétectable, sans IST ni hépatite C. Ce kid était le rêve idéal pour moi, un rêve aussi vieux que la séropositivité, et il insistait qu'il ne voulait pas me transmettre quoi que ce soit. C'est à ce moment où je me suis mis à rire en disant "écoute, j'en suis à ce point de virginité qu'une chaude pisse me rappellerait enfin ce que ça veut dire, être gay". Bring it on! Deux décennies dans la crainte des fluides corporels et j'ai choisi ce kid, lui et pas un autre, pour vivre ce secret ensemble. De toute manière, ce qu'on a fait reste de l'ordre du super basique de 2014.

C'était ce jeune mec attiré par les hommes plus âgés qui est venu vers moi en disant "On va pas laisser Didier Lestrade si misérable" et comme il est naturellement doué dans le sexe, il m'a apporté cette attitude "OK daddy, je vais m'occuper de toi!". Car je suis un daddy désormais, pas de doute,(.....)
Le fait de baiser sans capote la première fois avec lui est arrivé dans des conditions simples, ce n'était pas du tout de l'ordre de la folie, de la transgression et encore moins la révolte ou le breeding. Je ne suis pas en train de dire que ces conditions sont différentes de celles qui mènent beaucoup de gays à baiser sans capote aujourd'hui. Je sais que c'est comme ça dans la sexualité de Now et 10 ans après The End, de nombreux paramètres ont changé. Je dis juste que je suis une impasse virologique, que mon partenaire l'était aussi à ce moment-là et j'ai le droit, en presque trente années de sexualité exemplaire au niveau de la prévention, de m'accorder pour un weekend ce que font les autres tous les jours.

Décembre, janvier, février, mars, on a fait ça quatre fois dans une sorte de parabole affective typique de l'affection moderne. Envol parfait à J0, apex sentimental à M2, puis dégringolade et nadir passionnel à M4. C'est comme ça avec les mecs aujourd'hui, ils se lassent incroyablement vite, huit mois de textos passionnés et de quoi faire un livre de messages FB pour une saison d'hiver qui ne débouche sur rien. Au départ, il n'était pas question de sexe non protégé, juste un kid super beau et smart qui voulait aider à me faire sortir d'une longue période solitaire de rejet. Mon cœur vivotait dans le bac à légumes du réfrigérateur. Avec les radis. Ce que j'ai fait, je ne l'aurais pas fait il y a 15 ans, 10 ans ou même 5 ans. Mais cette histoire fut aussi importante qu'une postface de livre, elle résume toute la souffrance accumulée par nous, les survivants de la prévention classique. Tout ça grâce à un jeune mec séropo qui fait un effort vers un de ces daddies qu'il aime tant. Malgré notre différence d'âge, nous étions à égalité. Lui avec son histoire de contamination et son excellence dans le sexe. Moi avec mon histoire de vieux séropo et mon excellence dans... l'abstinence. C'était le pity fuck qui débloque tout et qui vous sort de l'impasse.

Et au-dessus de nos têtes se forme en clef de voûte une chapelle Sixtine de visages avec la foule de barebackers qui chantent "Ah ben c'était bien nécessaire de nous faire chier toutes ces années" mélangée aux visages affolés des amis "Didier si tu fais ça, c'est inadmissible" et les haters qui ricanent comme des hyènes. Comme si je pouvais devenir un barebacker avec tout ce que j'ai dit dans le passé."

____________________________________________________

Didier Lestrade, à mes yeux , c'est le mal absolu. le fanatisme moral qui s'est substitué au fanatisme religieux chez un athée. Un fou furieux qui ne croit pas en Dieu mais qui promet également l'enfer sur terre et sans suite après la mort. C'est le résumé de l'ambition préventive médicale occiden tale déjà très orientalisée ?
c'est plutot un programme imposé dans l'urgence qui s'est transformé dans la durée en imbécilité contradictoire, un vide de sens absolu, que seule la pathologie d'un fou peut justifier. ce n'est pas pour rien que je mentionne après son second texte où il mentionne sa prise d'anxiolytique depuis 20 ans !

Mais je le soutiens en tout point quand il dit la vérité au lieu de la camoufler.

Vous vouliez sans doute entendre que vos enfants étaient heureux ? toc, toc : vous allez bien, docteur ?
Avatar de l’utilisateur
Mougli
Messages : 129
Inscription : samedi 10 octobre 2015 18:56
Age : 41

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par Mougli » mercredi 25 novembre 2015 23:32

Tu devrais écrire un bouquin ;)
Avatar de l’utilisateur
mariesolasido
Messages : 15
Inscription : mardi 24 novembre 2015 19:38
Age : 45

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par mariesolasido » jeudi 26 novembre 2015 0:07

Tu devrais le lire.
livre offert ,
dédicace 20 euros

pour toi mougli :

( écrit il y a 3 jours sur Causeur )


Une foi occidentale.

J'essaye de me mettre à la place d'un djihadiste suicidaire.
Qu'est-ce qui peut ainsi pousser quelqu'un à mettre sa vie en jeu , à accepter de risquer de la perdre ( car même en acceptant de la perdre , on A peur de la perdre ).
certainement pas la folie, explication trop simple.

On m'a parfois comparé à un djihadiste . je suis ce qu'on appelle un barebacker, quelqu'un qui après refusé la capote est devenu séropositif, et qui fais du prosélytisme contre la capote. Au risque de tuer des gens, ou d'en avoir tué, et je n'ai eu aucun problème pour trouver des partenaires prets à prendre le même risque , même avant 1995.
ce phénomène de groupe vous fait bien plus peur que l'existence d'un loup solitaire ! Oh non je ne suis pas solitaire .

Pour ceux qui lisent, déjà ici c'en est trop !
Mieux , l'Etat vient d'accorder aux gens comme moi, pour ceux qui ne sont pas encore contaminés, la possibilité d'obtenir gratuitement le traitement préventif contre le sida, et qui coute environ 500 euros par mois à la sécurité sociale. L'Etat aide au financement de mosquées , et paye désormais pour les gens comme moi.

Il se trouve que les Américains font la même chose depuis 3 ans, à San Francisco, et que cela a entrainé une baisse de 75% des nouvelles contaminations. Financièrement parlant, la technique est même rentable ( vous ne croyez quand même pas que les ricains auraient fait un tel geste si cela n'avait pas été rentable ). Passons.

la baisse du sida passe par une certaine compréhension des gens prétendument infames, et qui peuvent l'être vraiment. On ne peut faire l'économie d'aller assez loin en enfer pour trouver les solutions

Une remarque : ce groupe de barebackers , que je représente , n'a jamais été piquer le quidam avec des seringues pour tuer quiconque, comment vous dire, on s'entretue entre nous sans gener personne, dans les plus coupables plaisirs , et en plus 30 ans après on n'a meme pas fini de se suicider ( le fait est que contaminé vers 23 ou 24 ans j'en ai aujourd'hui 53 ).

mais bon, je me pose des question sur moi-meme. pourquoi un jeune diplomé de grande école , devenu riche à 23 ans, n'a pas hésité à braver le VIH en toute connaissance de cause ? la quête du paradis ? je ne croyais pas en Dieu, bien au contraire, je trouvais la vie si sataniquement joyeuse et partageuse que j'étais très décidé à défendre mon mode de vie qui me donnait de telles satisfactions, de telles ouvertures . j'ai rencontré tellement de gens de tous horizons , invitant, invités....une liberté libre et enrichissante . Soumission ??, ah, ah ! l'ennemi de toujours . Il n'y a rien de plus étranger à nous que ces islamistes suicidaires que nous abhorrons au point de dire que nous sommes prets à les affronter dès l'ordre donné, et à les écrabouiller de nos mains .

Et pourtant, quels sont ces points communs étranges que nous avons avec eux ?
Qu'est-ce qui a pu me pousser dans les années 80 à risquer autant , alors que je me croyais athée, et que seule comptait pour moi le présent et la joie de vivre cette existence mystérieuse et limitée ? très probablement le sentiment profond que en réalité il y avait sans que je m'en rendis compte, une foi en quelque chose qui me poussait à ne pas craindre cette mort, au contraire de ce que je me répétais.
je crois en un Dieu bon, qui m'a donné la perspective d'un paradis déjà vécu sur terre, avec le devoir de protéger cette création, ( entendre par là à délivrer la jeunesse , le plus bel âge de la vie, de ce désastre d'avoir à faire l'amour avec une capote, de ne plus voir salopé le plus bel acte de l'existence , et cela ne se limitait pas au petit instant de plaisir mais à tout ce que cela changeait dans la société )
bref, défendre , protéger ce que j'ai vécu avant le sida, qui ne peut que représenter l'avenir. ce paradis à défendre, ce fut le réel, le vécu .

ce que les djihadistes veulent défendre, c'est leur paradis, qui est acceptable, alors que leur Dieu au contraire est ce que nous appelons un Dieu mauvais sur terre, dont la Loi est faite de brimades aussi dures que son paradis est agréable. Cette inversion des perspectives par rapport aux miennes me fait tout simplement penser que le djihadiste est en réalité imprégné par la terreur consciente que Dieu n'existe pas, qu'il est perdu, et qu'il a un besoin impératif pour croire en Dieu d'inventer sa présence sous la forme d'un diktat journalier. j'ai si mal à cause de Dieu que forcément Dieu existe, dans son tonnerre d'injonctions,de punitions, car décidément le silence de Dieu dans le désert , son inaction à m'aider chaque jour, tout cela est insupportable . oui Dieu existe et chaque jour il se rappelle à moi, je me prosterne devant lui, il tourne ma tete quand je regarde une femme, il m'ote l'ivresse quand mon corps la réclame : n'y-a-t-il pas qu'un Dieu qui soit capable de cela ?

J'ai la foi et le djihadiste ne l'a pas. Sans religion il est perdu, je n'en ai pas besoin pour croire.
Avatar de l’utilisateur
sanglier08
Messages : 245
Inscription : mardi 20 janvier 2015 16:53
Age : 37

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par sanglier08 » vendredi 27 novembre 2015 18:33

La syphilis est mortelle et il y a de plus en plus de souches résistantes. Mais c'est un détail.
Avatar de l’utilisateur
seben
Messages : 2784
Inscription : mardi 22 octobre 2013 20:54
Age : 36
Localisation : le longeron maine et loire

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par seben » vendredi 27 novembre 2015 22:08

Tu devrais prendre un suppo et au lit, tu es visiblement très fatigué, si tu es aussi bavard au pieu tes conquête doivent s'endormir avant d'avoir pu tirer un coup
Ce qui ne me tue pas, me rend plus fort
Avatar de l’utilisateur
mariesolasido
Messages : 15
Inscription : mardi 24 novembre 2015 19:38
Age : 45

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par mariesolasido » samedi 28 novembre 2015 1:20

sanglier08 a écrit :La syphilis est mortelle et il y a de plus en plus de souches résistantes. Mais c'est un détail.

En regard du sujet que l'on traite, absolument c'est un détail.

En outre les raisons qui font que les gens ne vont pas toujours soigner suffisamment tot une syphilis sont exactement les mêmes que celles qui expliquent vos résultats absolument lamentables en matière de dépistage.
Les souches résistantes ! c'est le coeur même du métier des chercheurs de les suivre et d'adapter les remèdes. c'est un phénomène aussi inévitable que stable en réalité !

Je n'attends qu'une chose , que les responsables de la prévention qui vous dirigent soient virés au plus vite : on remplace tout votre bricolage absolument incohérent contradictoire et inefficace par des gens qui présentent un minimum d'objectivité et de réalisme, on vire tout ce qui touche de près ou de loin à ce moralisme puant qui se vautre dans ses vertus fictives , qui se délecte de la culpabilité .

exemple : "la PREP s'ajoute au préservatif : il ne s'y substitut pas."


Bien sûr que si, il s'y substitue complètement et définitivement, car il est en tout point supérieur au préservatif. je ne vous prends pas pour des imbéciles même si vous répétez cette chose aussi absurde, de gens qui prendraient et la PREP et le préservatif. Le préservatif à lui seul suffit, sauf que maintenant qu'il y a la PREP tout le monde va la vouloir pour remplacer le préservatif bien évidemment.

Pourquoi ne la donner qu'aux seules populations à risque , qu'aux homos, qu'aux prostituées ?
vous avez tellement peur de dire que là est le vrai sujet que vous inventer pour l'éviter des contorsions d'explications qui feraient rire les enfants.

La PREP ne marchera que si elle est accessible chez les généralistes , si elle cantonnée aux hopitaux, remises aux mains d'experts en counseiling, c'est foutu d'avance.
MAIS la PREP est si efficace et si satisfaisante, qu'elle fera reculer le sida très vite chez les homos , et vous verrez ALORS plein d'hétéros la demander à leur tour. Et vous ne pourrez pas fournir.

Vous n'avez absolument pas le choix : aucun vaccin n'arrivera à temps pour vous éviter de vous retrouver face à cette situation.

Mais une chose déterminante changera : chez tous ces gens que vous présentez comme irresponsables dans les milieux à risques , vous verrez apparaitre une baisse importante de l'épidémie, on le sait déjà d'après les tests réalisés, et que tous vos présupposés, tous les commentaires passés que vous vous êtes permis de faire étaient indignes de figurer nulle part sauf dans le recueil des plus grosses bourdes et erreurs de la médecine.

Sida info service a toujours les mêmes défauts : moralisme puant qui fait fuir les personnes cibles. Injonctions déplacées, critiques de la part d'incapables en échec qui feraient de répondre aux accusations qu'on porte contre eux. Ah ça pour rassurer les gens qui ont peur sans jamais rien risquer vous êtes les champions. ils reviennent avec les mêmes peurs tous les 4 matins . Payer des gens à faire un job d'une parfaite inutilité ? PIRE ! Dans le même temps, sida -info-service a ostracisé toutes les personnes qui refusaient le préservatif qui vous disaient que de toutes façons elles ne le mettraient jamais ( et elles ne l'ont pas mis ). Comme aide, c'est extraordinaire ! vous avez dialogué tout le monde sauf avec les vrais malades !!! Vous avez finalement ouvert des rubriques pour les malades, bien à part, pour qu'on n'y voit pas les progrès de la médecine en particulier.

On attend toujours que vos responsables soient virés, mais pour l'instant ils s'accrochent comme des sangsues malgré la calamité des résultats de leur politique. Vous perdez du terrain jour après jour. Vous feriez mieux de passer la main et laisser la place à ceux qui connaisent non seulement mieux les malades, mais également la sexualité humaine, la manière de parler aux gens, et l'art de faire des chapitres cohérents , pour ne évoquer votre problème numéro un : celui de la crédibilité tant vous niez le réel, tant vous faites comme si ce qui existe n'existait pas.

Après avoir fait obstruction autant qu'ils pouvaient à la PREP, vos responsables négocient en contrepartie la permanence de ce discours sans résultat autour de la capote, la croyant toujours incontournable, alors qu'elle ne l'est absolument pas. L'injonction sur la capote n'a jamais eu la moindre espèce d'influence, les gens agissent en toute indépendance de vos conseils. En revanche, ils se dirigent , ou plutot ne se dirigent PAS vers le dépistage A CAUSE de votre politique qui en réalité est la cause de cet échec.
la prévention capote , c'est l'islam, la soumission, le totalitarisme, le mépris, l'insatisfaction, et l'absence de résultat;
les médocs , c'est la liberté, le respect, le rejet de la peur et non le rejet d'un porteur de virus qui n'est même plus malade !
y a pas photo.

plus vous parlez, plus les gens infectés fuient, quand vous ne les virez pas vous - mêmes , en vous contentant de prévention auprès de gens qui font des branlettes.

et on en reviendra toujours au même problème , que pour faire reculer le VIH, à supposé même que cela soit necessaire tellement il est sous controle, c'est de banaliser définitivement ce virus . Et l'insiste : LE DERNIER MAL QUI TOUCHE LES SEROPOSITIFS N'EST AUCUNEMENT UNE MALADIE, mais l'exclusion sociale dont VOUS seuls portez la pleine responsabilité.

Cette prévention que je combats de toutes mes forces n'a toujours pas fait le moindre virage, vous êtes dans la même erreur depuis 1995. c'est la première fois dans l'histoire de la médecine qu'on voit une médecine disposant de moyens si puissants dont les gens ne profitent pas !!! Le dépistage stagne comme c'est pas permis alors que tous les facteurs objectifs de peur ont disparu hormis ceux que vous entretenez d'une façon que je respecte ainsi : dans l'art de la manipulation et de l'oppression, c'est indépassable. je suis de moins en moins censuré, de plus en plus considéré , ainsi que tous ceux qui , plus proches des centres de décision agissent efficacement et apparemment commencent à faire mouche. Le VIH n'est plus un virus, c'est une guerre politique dont l'issue se dessine avec votre défaite de plus en plus visible

la PREP est un virage scientifique qui vous sera fatal assez vite , vous qui n'appréciez que les lignes droites. faites votre barouf d'honneur , la messe est dite pour vous.

Notre but, c'est de délivrer de la capote, ce qui n'est en rien incompatible avec la prévention des IST. Il vaut mille fois mieux attraper une IST et la soigner que de faire l'amour avec un préservatif. que cela soit dit ou non ne change rien à ce que c'est la réalité. Là est le seul but à poursuivre chez l'homme libre, lequel triomphe toujours . TOUJOURS . On en est très proche désormais, D'ailleurs , on le sent, ce grand retour de la République Libre.

Et je suis sûr que vous aurez droit à un jugement de l'Histoire d'une sévérité sans équivoque, car lorsque cette inversion préventive se produira, et elle se produira, avec cette banalisation finale entrainant par le dépistage la baisse du sida conjointement avec la disparition et de la capote et de la PREP , on verra que les gens , enfin libérés de la peur liée à votre prévention et à votre moralisme obtus , contraire aux aspirations humaines les plus nobles , iront librement et sans peur au dépistage, se faire tous suivre et dépister sans crainte , se faire soigner et devenir non contaminants si que vous passerez alors non plus pour les spécialistes de la prévention, mais pour une poignée de personnes mal intentionnées envers le genre humain, ayant accaparé des pouvoirs qui n'auraient jamais dû leur être remis.


Quand je dis VOUS, je ne parle pas de sida info seulement, je ne désigne pas les trouffions de base , salariés, je désigne toute cette galaxie médicale et puritaine associée, , je désigne vos "leaders", votre "école". Meme en temps de crise pourtant, on se doit de quitter les systèmes qui vous nourrissent quand trop c'est trop. Il y a des gens qui ont le courage de la faire, il y en a qui ont la prudence de le faire, quand il est temps de penser à son avenir personnel pour faire autre chose à temps. ne prenez pas cela pour une menace, c'est en réalité un conseil , car le milieu "associatif" sida va disparaitre dans une échéance assez brève. Croyez-vous que désormais les décideurs médicaux en échec ne sont pas remarqués par le pouvoir politique, et que ces autorités ne vont remplacer les gens dont le défaut n'est pas la connaissance médicale mais l'inadéquation de leur stratégie, qui ne concerne pas du tout leur métier ? Il est su dans les ministères que vous n'avez aucun contact avec les milieux à risque, avec les vrais cibles.
Or c'est dans ces milieux à risque que se cantonne aujourd'hui le seul problème, car dans la populations générale il n'y en a plus aucun, et les migrants représentant 40% des nouvelles contaminations, dans les années à venir, ils en représenteront moins, beaucoup moins : pas besoin d'être futé pour voir dans quel sens l'actualité hors sida entraine l'histoire.


chaque année , à peine 20 personnes hétérosexuelles nées en France meurent du sida. On n'a pas le droit d'atteindre ainsi la sexualité de 40 millions d'autres personne avec ce discours autour de la capote obligatoire, pour un drame fictif, ni de sacrifier la vie sociale de 120 000 séropositifs pour satisfaire les morales morbides des puritains radicaux qui dirigent cette "prévention"
Avatar de l’utilisateur
sanglier08
Messages : 245
Inscription : mardi 20 janvier 2015 16:53
Age : 37

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par sanglier08 » samedi 28 novembre 2015 10:30

Efficacité préservatif 99.99% voir plus
Prep 84 % annoncé
Préservatif + prep 99.99 + (0.84*.0.01) donc superieur au préservatif seul
C'est beau la mauvaise foi.
Le prep ne se substitue pas au préservatif, mais est un complément pour essentiellement des barebakers, barebakers dont certain S+ refusent de se soigner, point que vous oubliez de voir.
Pour le détail, le staphilocoque dorée était aussi un détail, un détail qui tue et où la médecine est impuissante.
Avatar de l’utilisateur
mariesolasido
Messages : 15
Inscription : mardi 24 novembre 2015 19:38
Age : 45

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par mariesolasido » samedi 28 novembre 2015 10:48

Ce que vous dites est faux dès la première ligne avec l'efficacité du préservatif comparée à celle de la PREP.
renseignez - vous au lieu de dire n'importe quoi. Vous mettes en balance un taux de protection lors d'un seul rapport sexuel ( pour arriver à 99,99% avec le préservatif, ) avec un taux d'efficacité global sur la totalité des rapports sexuels d'un individu , pour arriver à 84% avec la PREP. le taix pour la capote n'est plus alors de 99,99 mais de 80% : vous avez les chiffres depuis des années sur le site de la CDC américaine

Pour le reste ça ne vaut guère mieux. Vous discréditez la population que j'estime la seule admirable, et qui agit bien au contraire de façon pleinement responsable contrairement à toutes vos accusations parfaitement infondées.

Vous avez oeuvré avec tous vos sbires pour entraver l'accès à des traitements préventifs qui étaient les seuls acceptables pour ces gens, et si vous voulez m'en croire pour la très grande majorité , écrasante , des jeunes.
La capote je ne la mettrai jamais, c'est tellement nul que personne en vérité ne la met systématiquement,

Continuez votre petite litanie moralisatrice d'une rare stupidité et les Français continueront d'avoir les résultats que vous leur offrez : des efforts inutiles pour de mauvais résultats, permanence de l'échec du dépistage
Avatar de l’utilisateur
seben
Messages : 2784
Inscription : mardi 22 octobre 2013 20:54
Age : 36
Localisation : le longeron maine et loire

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par seben » samedi 28 novembre 2015 12:53

La théorie du complot y a que ça de vrai, tu as raison marisolasido, Faut continuer la lutte, c'est bien connu, sis est le gouvernement secret de la France, François Hollande est une marionnette entre leur main. Moi je pense qu'on a été infecté par des mutants et le gouvernement de sis imposé qu'on soit traiter afin que nos super pouvoir ne se réveille pas, vas y narine saumon sur le dos je suis à fond avec toi ma poule, on va les niquer, on va les niquer.......
Ce qui ne me tue pas, me rend plus fort
Avatar de l’utilisateur
sanglier08
Messages : 245
Inscription : mardi 20 janvier 2015 16:53
Age : 37

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Message par sanglier08 » samedi 28 novembre 2015 14:12

Et voila la theorie du complot.
Répondre