Bienvenue sur le forum de SIS Association :-)

L'inscription au forum est obligatoire pour pouvoir lire les échanges, sauf pour les sections VIH/sida et Hépatites.
L'adresse mail avec laquelle vous vous inscrivez est visible par défaut. Attention donc si votre adresse mail contient votre nom et votre prénom.
Nous sommes désolés de ne pas pouvoir accepter les inscriptions avec des adresses hotmail.com (trop de spams)

Chaque membre s'engage à respecter la Charte du forum. Tout message injurieux ou contraire à la Charte du forum sera susceptible d'être supprimé.

Pour tout problème concernant le forum, merci de contacter : forum@sida-info-service.org

PrEP

#PrEP, prophylaxie pré-exposition, avantages ? inconvénients ? utilité ?

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Anonyme20397 » Vendredi 04 Décembre 2015 16:36

Mougli a écrit:Si la mouche peut te donner un virus mortel, même si le risque est moindre, cela permet de se poser sérieusement la question en tous cas.
le VIH n'est plus mortel en Occident ou du moment qu'on a accès aux traitements, je suis bien placée pour le savoir depuis 25 ans. Toutes les maladies sont mortelles si elles dégénèrent même un simple rhume. Et à la base nous sommes mortels.Donc on va s'abstenir de sombrer dans le mélodrame.
Mais ce n'est pas cela que dit l'article (je crois). Si des résultats d'un médoc valables sur un échantillon de personnes ne peuvent être être extrapolés a d'autres types de personnes, cela veut dire que sur d'autre personnes le médoc n'empêcherait pas la contamination. C'est ce que je ne comprends pas..
ça j'en ai parlé plus haut à la page 3 de ce post

Selon l'article CROI et celui de Pialoux, le PrEP empêche en intention de traiter à 86% l'infection au VIH. Ce chiffre rejoint celui de l'étude PROUD présentée le même jour au CROI.
Dans l'article, il est mentionné que les 2 cas de contaminations dans le bras Truvada de l'étude (contre 14 dans le bras placebo) l'ont été alors qu'ils avaient arrêtés le Truvada depuis plusieurs mois.
On peut lire aussi: "Le taux annuel d'infection au VIH vue par 100 participants - était 0.94 % dans des participants prenant Truvada et 6.75 % dans des patients sur le placebo (comparé avec 1.3 % et 8.9 % respectivement dans PROUD)."
Pialoux précise: "Cette prévention, lorsqu’elle est prescrite dans les conditions d’un essai de ce type et avec l’accompagnement important que l’on sait donne des niveaux de protection chez les patients observant proche de 100%."

On a l'impression d'avoir des chiffres contradictoires or le calcul du % des 86% de "réussite" se fait en utilisant une intervalle de confiance. Dans le cas d'Ipergay "En terme d’incidence, l’incidence était de 6.60% pour cent patient année dans le groupe placébo et de 0.92 pour cent patients année dans le groupe Truvada avec une incidence globale assez proche que celle des organisateurs avaient prévu, soit de 3.72% personne/année. En intention de traiter, le pourcentage de réduction du risque relatif est donc de 86% [40-99%] (p = 0.002) soit le plus élevé jamais observé dans un essais de PreP."
Pour simplifier on projette sur l'ensemble de la population, en prenant en compte une marge d'erreur, les résultats de l'étude.
voir explication de l'intervalle de confiance sur http://www.spc.univ-lyon1.fr/polycop/In ... fiance.htm dont extrait ci-dessous
"La pertinence clinique d’un résultat dépend de la taille de l’effet qui est estimé par l’essai thérapeutique. Cette estimation est fournie par la valeur observée dans l’essai (estimation ponctuelle) entourée de son intervalle de confiance (« confidence interval »). L’intervalle de confiance traduit la précision statistique du résultat.
Le but de l’estimation est de déterminer la vraie valeur d’un paramètre, par exemple, la vraie réduction relative de mortalité. Cependant, la valeur estimée dans un échantillon peut être assez loin de la vraie valeur du fait des fluctuations aléatoires d’échantillonnage, c’est-à-dire du fait du hasard. L’intervalle de confiance permet de prendre en compte cette incertitude aléatoire dans la présentation des estimations."
Anonyme20397
 

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Anonyme20397 » Vendredi 04 Décembre 2015 16:40

La PrEP demeure un outil de prévention extraordinaire si on est organisé dans les prises et qu'elle ne te crée pas de soucis de santé.
Il faut prévoir les prises selon les expositions et s'astreindre à un suivi.

Un peu comme la pilule contraceptive, elle aussi peut causer de gros pépins de santé. Elle aussi est un des moyens dans un programme de santé publique qu'est la contraception. Elle demande un suivi de la patiente tant qu'elle l'utilise.
Anonyme20397
 

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Mougli » Vendredi 04 Décembre 2015 16:51

Ok, mais la question est : si la prep empêche de se contaminer avec une pénétration anale, est-ce qu'elle empêche aussi de se contaminer avec une fellation donnée dans laquelle il y a des sécrétions ?
Mougli
 
Messages: 129
Inscrit le: Samedi 10 Octobre 2015 18:56

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Anonyme20397 » Vendredi 04 Décembre 2015 17:15

Mougli a écrit:Ok, mais la question est : si la prep empêche de se contaminer avec une pénétration anale, est-ce qu'elle empêche aussi de se contaminer avec une fellation donnée dans laquelle il y a des sécrétions ?

qui peut le plus peut le moins non?
Anonyme20397
 

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar sanglier08 » Vendredi 04 Décembre 2015 17:19

Sinon, pour clore le sujet sur la prévention préservatif , la preuve quˋelle est efficace
le laboratoire grec : du livre le business est dans le pré de aurélie trouve page 133.
Une étude publiée dans American journal of public hearth ... une hausse vertigineuse de nouveaux cas d'infection par le VIH ( lié aux coupes de budget dans les programmes d'échange de seringues et de distribution de presetvatif).
sanglier08
 
Messages: 245
Inscrit le: Mardi 20 Janvier 2015 16:53

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Mougli » Vendredi 04 Décembre 2015 17:23

Qu'est ce que ça veut dire ???
Mougli
 
Messages: 129
Inscrit le: Samedi 10 Octobre 2015 18:56

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Anonyme20397 » Vendredi 04 Décembre 2015 17:28

parlotte a écrit:
Mougli a écrit:Ok, mais la question est : si la prep empêche de se contaminer avec une pénétration anale, est-ce qu'elle empêche aussi de se contaminer avec une fellation donnée dans laquelle il y a des sécrétions ?

qui peut le plus peut le moins non?

Que si c'est indiqué pour se protéger dans la situation la plus à risque (la sodomie), dans les situations à moindre risque comme la fellation ça marche aussi.
Si on sait faire le maximum, on fait obligatoirement le minimum. En français plus moderne.
Anonyme20397
 

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Mougli » Vendredi 04 Décembre 2015 17:53

Ha oui, merci pour ta réponse parlotte, je connaissais l'expression.
C'est le message de sanglier que je ne comprends pas.
Mougli
 
Messages: 129
Inscrit le: Samedi 10 Octobre 2015 18:56

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Anonyme20397 » Vendredi 04 Décembre 2015 18:07

Il dit que l'Etat Grec faute d'argent pour acheter des capotes pour baiser et des seringues pour se shooter à distribuer gratuitement comme avant la crise, voit exploser le nombre de contamination.
Les gens n'ont pas le fric pour se les payer.

Tout leur système de santé s'effondre, les traitements ne peuvent plus être pris en charge par l'État non plus. Que l'on soit sero+, cardiaque ou diabétique.
Anonyme20397
 

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar palov » Vendredi 04 Décembre 2015 20:01

Sis8 a écrit:Je ne sais pas quelles sont les réserves émises dans cet article. Je ne l'ai pas lu dans son intégralité, je ne suis pas bilingue, c'est donc un peu ardu. :hein04:

Mais je pense avoir bien lu et compris la conclusion : la PrEP est préconisé pour les hommes qui ont des risques importants entre hommes (rapport anal non protégé).
Il n'est pas préconisé pour des risques moindres.

Qu'avez-vous lu palov ?
Oui, vous avez bien lu Sis8. Voici quelques limites de l'étude que j'ai relevées :

In this study involving high-risk men who have sex with men, sexual activity–dependent preexposure prophylaxis with TDF-FTC was associated with a relative reduction of 86% in the risk of HIV-1 infection. This finding is among the highest risk reductions that have been reported to date, but the short follow-up for our study may have increased the likelihood of an exaggerated estimate of efficacy due in part to high initial adherence.
Ce que j'ai compris : Comparé à d'autres essais, le taux de réduction de risque (86 %) dans Ipergay a été élevé. Cela est dû à la période de suivi plutôt courte. Or, on sait que le succès de la PrEP repose sur la qualité de l'observance, observance qui est plus forte au début d'un traitement. Si on avait prolongé l'essai, le taux d'efficacité aurait été probablement plus faible.

Post hoc analyses from the open-label extension of the iPrex study have suggested that there were no incident HIV-1 infections among participants with an intracellular level of tenofovir diphosphate that was associated with continuous receipt of at least 4 tablets of TDF-FTC per week.22 This finding is consistent with the efficacy reported in our study, in which participants took a median of 15 pills per month. On the other hand, our results cannot be extrapolated to persons taking a lower number of pills per month.
Ce paragraphe me rappelle la position exprimée par le CDC à l'annonce des résultats d'Ipergay. viewtopic.php?f=1&t=20374&start=45#p272054
L'étude Iprex suggère que prendre régulièrement 4 comprimés de Truvada par semaine est suffisant pour assurer une protection contre le VIH. Or, les participants Ipergay ont pris un nombre médian de 15 comprimés par mois. Il n'est donc pas surprenant qu'ils aient été protégés contre l'infection. C'est pourquoi et je cite : "Nos résultats ne peuvent être extrapolés au personnes prenant moins de comprimés par mois." Cette réserve, exprimée deux fois dans l'article, risque d'effrayer celui qui voudrait n'effectuer, par exemple, une PrEP intermittente qu'une fois par mois (4 comprimés autour du risque) mais je ne pense pas qu'il faille s'inquiéter outre mesure pour les raisons indiquées ici : http://www.seronet.info/article/pourquo ... ente-72831

Parlotte a déjà cité la partie sur les possibles effets digestifs et rénaux. Je n'y reviens pas (j'ai déjà donné mon avis là-dessus).

Selon moi, la plus grande limite d'Ipergay mentionnée dans I'article est celle-ci :
We were unable to assess the potential of long-term toxicity of TDF-FTC, and ultimately safety concerns will have to be balanced against potential benefits from HIV-1 prevention.
"Nous n'avons pas été en mesure d'évaluer la potentielle toxicité à long terme du TDF-FTC et à terme les problèmes de sécurité devront être mis en balance avec les avantages potentiels de la prévention du VIH-1."
Avatar de l’utilisateur
palov
 
Messages: 122
Inscrit le: Dimanche 10 Juin 2012 3:30

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar sanglier08 » Vendredi 04 Décembre 2015 20:48

Une remarque : un problème rénal peut conduire en trois jours au cimetière. Il ne faut pas croire que c'est anodin comme effet secondaire. C'est rare mais c'est un risque non négligeable.
sanglier08
 
Messages: 245
Inscrit le: Mardi 20 Janvier 2015 16:53

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Mougli » Vendredi 04 Décembre 2015 22:14

Merci pour toutes ces infos. J'attends de voir les recommandations d'utilisation.
Mougli
 
Messages: 129
Inscrit le: Samedi 10 Octobre 2015 18:56

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Sis8 » Samedi 05 Décembre 2015 14:39

Merci palov pour la traduction ;)
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
 
Messages: 3018
Inscrit le: Jeudi 02 Avril 2009 14:25

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Sis8 » Samedi 05 Décembre 2015 14:41

Voici quelques précisions sur les modalités d'utilisation.

http://ansm.sante.fr/S-informer/Actuali ... nformation
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
 
Messages: 3018
Inscrit le: Jeudi 02 Avril 2009 14:25

Re: Un nouvel espoir + PrEP

Messagepar Mougli » Samedi 05 Décembre 2015 14:58

Merci
Mougli
 
Messages: 129
Inscrit le: Samedi 10 Octobre 2015 18:56

PrécédenteSuivant

Retour vers #PrEP

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur inscrit et 1 invité