Bienvenue sur le forum de SIS Association :-)

L'inscription au forum est obligatoire pour pouvoir lire les échanges, sauf pour les sections VIH/sida et Hépatites.
L'adresse mail avec laquelle vous vous inscrivez est visible par défaut. Attention donc si votre adresse mail contient votre nom et votre prénom.
Nous sommes désolés de ne pas pouvoir accepter les inscriptions avec des adresses hotmail.com (trop de spams)

Chaque membre s'engage à respecter la Charte du forum. Tout message injurieux ou contraire à la Charte du forum sera susceptible d'être supprimé.

Pour tout problème concernant le forum, merci de contacter : forum@sida-info-service.org

herpès génital

Infections Sexuellement Transmissibles (IST, MST) : transmission, symptômes, dépistages, traitements.

Re: herpès génital

Messagepar anonyme8464 » Mardi 05 Juin 2018 16:51

Sis3 a écrit:
Effectivement, la prise d'antiviraux contre l'herpès peut fausser un prélèvement (ce qui est logique, car le traitement contrôle le virus).


:chapeau01: Oui c'est tout à fait logique, ça contrôle le virus, mais au niveau des manifestations, c'est une autre affaire :hein38: . Je pensais naïvement que le virus était forcément présent dans les lésions

[/quote]C'est chouette que vous ayez un bon médecin, en tout cas. Tenez-nous au courant, en tout cas, et bon courage ! :sunshine:[/quote]

Mon médecin m'a rappelée, il m'a pris un rdv gynéco au chu jeudi. Au top! Je vais demander si je peux passer le contrôle technique complet ovaires compris avec écho.
Voir pour le papillomavirus aussi. Sérologie négative pour le VIH confirmée aujourd'hui, une très bonne nouvelle!

Je vous tiendrais informé. Belle journée à vous
anonyme8464
 
Messages: 36
Inscrit le: Mardi 22 Mai 2018 12:54

Re: herpès génital

Messagepar anonyme8464 » Jeudi 07 Juin 2018 22:12

Bonjour :chapeau01: ,

J'ai vu le gynécologue du chu aujourd'hui.

Il a posé son premier diagnostic rapidement: importante(s) mycose(s) et ensuite, il m'a diagnostiqué une salpingite. Je suis devenue bien calée sur les ist et autres maladies des organes sexuels avec tout ça :grin:
La salpingite explique mes saignements et mon impression d'avoir des contractions.
Donc traitement antibiotique de 3 semaines, 3 comprimés de niveau 2 ( je vais être au max de mes capacités je le sens :mdr03: ), ovules et tartinage généreux.

Ensuite, et là, je ne sais plus quoi penser, c'est par rapport à l'herpès, l'origine de mon poste ici. Le gynéco trouve étonnant que mes résultats soient revenus négatifs même avec le traitement. Et à l'examen: "je n'en vois pas, pour moi, si en plus les résultats sont négatifs c'est que vous n'en avez pas". J'ai encore quelques boutons pourtant, moins qu'il y a deux jours, mais ça voudrait dire que pour lui, qu'ils sont liés à la mycose, que ce ne sont pas des cloques d'herpès? Qu'en pensez-vous?
C'est toujours difficile de poser les bonnes questions sur le moment.

Un peu plus tard dans la conversation, il me demande si je vais revoir la personne qui m'a infectée, il me dit que c'est un "partenaire à éviter", mycoplasmes, candidas, que peut-être en plus du reste, il y a l'herpès. Le "contaminator" m'avait dit quand je lui ai expliqué que j'avais probablement contracté une mst: "ça fait bien longtemps que je n'ai pas été confronté à ce type de problème". Comme une c****, je n'ai pas trouvé prévenant de creuser ce qui c'était passé il y a longtemps. Il a demandé le package dépistage et a eu un résultat positif pour l'herpès (prise de sang je crois). C'était par texto sans photo de ses résultats.

Donc pour l'herpès, non ou peut-être... :hum_violet: Le discours du gynéco me donne trèèèèèèèèèèèèèèèès envie de croire que non. Mais comme il n'y avait pas de doute pour mon médecin traitant, j'aimerais bien être fixée. Qu'est-ce que je peux faire pour l'être? Y a-t-il un test fiable?

Je suis preneuse de tous vos conseils

Bonne soirée :chinois:
anonyme8464
 
Messages: 36
Inscrit le: Mardi 22 Mai 2018 12:54

Re: herpès génital

Messagepar Sis8 » Vendredi 08 Juin 2018 17:49

anonyme8464 a écrit:il m'a diagnostiqué une salpingite.


C'est vraiment le plus important, que cela soit diagnostiqué et traité :ok: Une salpingite non soignée peut avoir des conséquences graves en comparaison avec l'herpès génital ;) .

La question de savoir si vous avez ou non un herpès continue de vous préoccuper.
Il n'y a pas de nouveau test à faire :hein04:

Si vous avez été en contact avec un herpès génital, il est possible qu'il y ait de nouvelles poussées, ce sera là le bon moyen pour faire un nouveau diagnostic.
En attendant, pourquoi ne pas croire le gynécologue, qui sait reconnaitre les manifestations de l'herpès, et qui estime que vous n'êtes pas porteuse :grin:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
 
Messages: 3025
Inscrit le: Jeudi 02 Avril 2009 14:25

Re: herpès génital

Messagepar anonyme8464 » Vendredi 08 Juin 2018 23:20

Bonjour :chapeau01:

Sis8 a écrit:
anonyme8464 a écrit: La question de savoir si vous avez ou non un herpès continue de vous préoccuper.


Oui, je crois que je suis de nature à avoir besoin de comprendre/savoir.
Et la question se pose pour moi pour le futur avec une éventuelle rencontre. Que faire, quoi dire?
J'avoue que je suis dans beaucoup de problématiques actuellement, là n'est pas le plus essentiel, mais la sexualité tenait une place importante pour moi.

Je relativise malgré tout et je pense que la douleur a un rôle majeur dans mon état global. Une fois la salpingite traitée, j'espère me retrouver un peu...

:chinois:
anonyme8464
 
Messages: 36
Inscrit le: Mardi 22 Mai 2018 12:54

Re: herpès génital

Messagepar Sis3 » Mardi 19 Juin 2018 17:30

anonyme8464 a écrit:Oui, je crois que je suis de nature à avoir besoin de comprendre/savoir.


:chinois: cela peut se comprendre, bien sûr.

anonyme8464 a écrit:Et la question se pose pour moi pour le futur avec une éventuelle rencontre. Que faire, quoi dire?


Logiquement, pour le moment, si l'on ne trouve pas de virus de l'herpès dans les prélèvements, c'est que vous ne pouvez transmettre l'herpès. Et, si d'aventure vous faites une poussée un jour, cela ne signifie en rien la fin de votre sexualité. Il va juste falloir un peu de temps pour arriver à bricoler quelque-chose de confortable pour vous après toutes ces péripéties gynéco'...

J'espère en tout cas que votre guérison se déroule bien ! :chapeau01:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis3
Modératrice
 
Messages: 6138
Inscrit le: Vendredi 05 Mai 2006 10:47

Re: herpès génital

Messagepar anonyme8464 » Mercredi 20 Juin 2018 13:52

Merci SIS3 pour cette réponse :chapeau01: .

Je me demande si je n'ai pas une mini poussée d'herpès très mal placée.
Je suis toujours malade, le plus handicapant, ce sont des douleurs pelviennes. J'ai mal tout le temps, je passerais mon temps à dormir. Je prends de l'ofloxacine, flagyl 2 fois par jour depuis le 7 juin. Est-ce que ça peut signifier que la salpingite résiste aux antibiotiques? Est-ce que ça peut être un mauvais diagnostic?

Mon médecin traitant m'a fait passé un test sanguin. Tout est ok. Savez-vous si une salpingite aurait altéré mes résultats vu que c'est une infection?
J'ai également refait un prélèvement qui ne semble pas vraiment alarmant.
Flore microbienne abondante
Flore de DODERLEIN prédominante
Absence de diplocoques gram négatif
Score de Nugent. . . . . 0
Sur milieux aérobie
Flore de DODERLEIN exclusive
Je vais reprendre rdv, je ne peux pas rester comme ça. Auriez-vous un conseil à me donner vu les examens déjà passés? Est-ce qu'une échographie pourrait révéler l'origine de ma douleur et vérifier qu'il n'y a plus de salpingite?

Merci d'avance et belle journée à vous :chinois:
anonyme8464
 
Messages: 36
Inscrit le: Mardi 22 Mai 2018 12:54

Re: herpès génital

Messagepar Sis12 » Vendredi 22 Juin 2018 16:42

anonyme8464 a écrit:Merci SIS3 pour cette réponse :chapeau01: .

Je me demande si je n'ai pas une mini poussée d'herpès très mal placée.
Je suis toujours malade, le plus handicapant, ce sont des douleurs pelviennes. J'ai mal tout le temps, je passerais mon temps à dormir. Je prends de l'ofloxacine, flagyl 2 fois par jour depuis le 7 juin. Est-ce que ça peut signifier que la salpingite résiste aux antibiotiques? Est-ce que ça peut être un mauvais diagnostic?

Mon médecin traitant m'a fait passé un test sanguin. Tout est ok. Savez-vous si une salpingite aurait altéré mes résultats vu que c'est une infection?
J'ai également refait un prélèvement qui ne semble pas vraiment alarmant.
Flore microbienne abondante
Flore de DODERLEIN prédominante
Absence de diplocoques gram négatif
Score de Nugent. . . . . 0
Sur milieux aérobie
Flore de DODERLEIN exclusive
Je vais reprendre rdv, je ne peux pas rester comme ça. Auriez-vous un conseil à me donner vu les examens déjà passés? Est-ce qu'une échographie pourrait révéler l'origine de ma douleur et vérifier qu'il n'y a plus de salpingite?

Merci d'avance et belle journée à vous :chinois:

Par contre, personne à part le médecin prescripteur ne peut interpréter ces résultats. Soyez rassurée d'être suivie et tenez nous au courant. En attendant la rencontre avec le médecin, continuez à bien suivre votre traitement s'il n'est pas terminé. Tenez nous au courant. :onsetel:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis12
Modératrice
 
Messages: 997
Inscrit le: Jeudi 25 Février 2010 13:36
Localisation: France

Re: herpès génital

Messagepar angoisse10000 » Samedi 23 Juin 2018 19:01

Coucou
Moi c etait l inverse le gyneco et dermato NE voyait que une plaque Rouge Sans cloque Donc on me disais Pas herpes. Par contre LA prise de sang motrait la presence anticorps hsv.. Le prelevement quand a Lui n a pu Etre fait de suite car traitement acyclovir puis apres regles Par contre Moi le prelevement est positif... Je NE m en remets Pas. Une seule fois frottement avec un Gars meme Pas penetration car g refuse. Moi je n ai Pas de cloque J ai juste une erosion Rouge Sur un cote de la vulve c comme CA que ca se presente. J ai Lu Pleim de choses Sur le net. Pour eviter les crises IL faut booster son immunite... Manger sainement et NE Pas stress CA Par contre CA VA Etre difficile pour moi...
Je suis hyper angoisse de nature
angoisse10000
 
Messages: 32
Inscrit le: Mardi 15 Mai 2018 9:01

Re: herpès génital

Messagepar Sis3 » Jeudi 12 Juillet 2018 16:43

Alors, anonyme8464, de l'évolution ? Comment allez-vous ? :chapeau01:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis3
Modératrice
 
Messages: 6138
Inscrit le: Vendredi 05 Mai 2006 10:47

Re: herpès génital

Messagepar anonyme8464 » Samedi 28 Juillet 2018 16:41

Bonjour SIS3,

Merci pour votre message, très sympa.
je comptais bien sûr vous tenir au courant.

Je vais beaucoup, beaucoup mieux!
Mais il y a encore des trucs qui clochent.

Depuis mon dernier message, j'ai eu au moins 3 épidoses de boutons associés à une grosse fatigue. Je n'ai pas tergiversé, dès la première fois, j'ai recommencé le zelitrex que mon médecin traitant m'avait prescrit pour trois mois. Ce qui n'a pas empêché de ravoir d'autres épisodes même avec ça. Etait-ce bien des poussées d'herpès? Je n'ai aucune certitude.
Autrement, j'ai eu mes règles à la période "attendue" sous pillule, petits saignements après qui ont duré 3 jours. Règles d'une couleur qui n'est pas rassurante ( navrée pour ces détails).
Depuis 4 jours, j'ai de nouveau mal dans le bas ventre. C'est supportable mais ça m'inquiète un peu. Un retour de la salpingite est-il possible?
Une amie formée aux médecines alternatives m'a recommandé de mettre de l'huile de ravintsara, ce que je fais en attendant de voir une doctoresse vendredi pro qui réalise des frottis. (J'avais dû annuler mon rdv gynéco).

Bon week end
anonyme8464
 
Messages: 36
Inscrit le: Mardi 22 Mai 2018 12:54

Re: herpès génital

Messagepar anonyme8464 » Samedi 28 Juillet 2018 16:45

PS: j'ai oublié de préciser qu'au niveau du bas, c'est plutôt nickel, rien de visible en tout cas. Et ça, au bout de 3 mois à en baver et me "dégoûter", c'est du bonheur :grin:
anonyme8464
 
Messages: 36
Inscrit le: Mardi 22 Mai 2018 12:54

Re: herpès génital

Messagepar anonyme8464 » Mardi 07 Août 2018 23:17

Bonsoir :chinois:

Envie d'écrire, je me sens désabusée. Beaucoup de SIS doivent être en vacances, mais peut-être pourrai-je avoir un retour prochainement?

J'ai eu de nouveaux résultats. Confirmation d'anti corps HSV2 bien supérieurs au seuil. Je pense que je suis fixée sur ce qui revient tous les 15 jours. Je n'ai pas HSV1.
Dans l'attente de résultats d'un frottis et surtout d'une écho pelvienne vendredi. Je vais faire 35 km, galère de trouver un centre de radiographie avec de la place.
J'ai mal dans le bas du ventre, un inconfort constant. les saignements sont revenus et la coloration m'inquiète cette fois encore. Je me sens sale à nouveau.
Qu'est-ce qui m'arrive? A quoi ça peut faire penser?

Je n'ai pas écrit dans mon précédent message que j'ai repris des rapports avec mon partenaire "régulier" depuis 6 ans. Anciennement en couple, on a gardé ce "lien" et l'on ne se protégeait plus jusqu'à maintenant. Il est bien sûr au courant de tout ce que j'ai eu, j'ai été transparente sur mes soucis. Malgré cela, il m'a expliqué avoir eu un rapport non protégé. Il savait pour ma salpingite etc... :sad: :grr_black: :facepalm: Je ne sais même pas quoi en dire, désabusée, c'est le terme qui me vient. Il savait qu'il faisait prendre un risque à cette femme et elle, que sait-il d'elle? Après discutions ensemble, Il a pris rdv au cegid, il m'a dit être resté sur le fait qu'il devrait consulter en cas de symptômes. Comme vous le savez j'ai vu plusieurs médecins. est-ce moi qui généralise ou mon expérience est particulière? discours médecin homme; le partenaire doit consulter en cas de symptômes. Médecin femme: le partenaire doit se faire tester c'est important :Hein03:

Autre chose: dernier rapport il y a deux jours, pénétration protégée (c'est quelques heures après que mes saignements ont recommencé). Je n'ai pas compris ce qui se passait, j'ai fait une fellation et il ne s'est pas retenu, n'a pas senti arriver (???déboussolée car il se connait très bien et m'a toujours "avertie", qu'est-ce qui se passe chez lui?). Ma réaction a été presque instinctive, ça a été de cracher et me rincer la bouche. Puis je me suis excusée d'avoir craché (débile je suis à m'en vouloir quand on me fait qq chose de limite) et lui ai rerereredit pas dans la bouche// risque IST!
Quels sont les risques éventuels?
Comment fait-on mesurer les conséquences possibles de son attitude à un partenaire?
S'il y a des femmes par ici, comment vous faites vous entendre sur vos limites dans l'acte?

Merci de m'avoir lue et encore mieux, merci pour les réponses :grin:
Bonne nuit
anonyme8464
 
Messages: 36
Inscrit le: Mardi 22 Mai 2018 12:54

Re: herpès génital

Messagepar Sis3 » Mercredi 08 Août 2018 15:30

Salut anonyme8464,

Désolée de vous avoir fait attendre... comme vous l'avez deviné, au mois d'août le forum de SIS tourne au ralenti, au même titre que le reste du pays :grandsoleil:

Décidément, que de mésaventures. Vous n'avez vraiment pas de chance :sad: . Je vais essayer de reprendre cela avec vous.

anonyme8464 a écrit:J'ai eu de nouveaux résultats. Confirmation d'anti corps HSV2 bien supérieurs au seuil. Je pense que je suis fixée sur ce qui revient tous les 15 jours. Je n'ai pas HSV1.


Bon... Au moins, le mystère est résolu et il y a enfin un diagnostic clair. Même si ce n'est pas marrant pour vous, d'autant que vous semblez avoir des crises récurrentes...

anonyme8464 a écrit:J'ai mal dans le bas du ventre, un inconfort constant. les saignements sont revenus et la coloration m'inquiète cette fois encore. Je me sens sale à nouveau.
Qu'est-ce qui m'arrive? A quoi ça peut faire penser?


Cela ressemble à ce que votre gynécologue avait fini par diagnostiquer comme une salpingite...j'espère que votre échographie pelvienne vous en dira un peu plus. Bien qu'il ne soit vraiment pas facile d'accéder à ce type d'examens en plein mois d'août. :/ En tout cas, peut-être que le diagnostic deviendra plus précis grâce à cet examen.

anonyme8464 a écrit:Je n'ai pas écrit dans mon précédent message que j'ai repris des rapports avec mon partenaire "régulier" depuis 6 ans. Anciennement en couple, on a gardé ce "lien" et l'on ne se protégeait plus jusqu'à maintenant. Il est bien sûr au courant de tout ce que j'ai eu, j'ai été transparente sur mes soucis. Malgré cela, il m'a expliqué avoir eu un rapport non protégé. Il savait pour ma salpingite etc...


Ah. V'là autre chose :facepalm: Ce n'est pas très délicat de la part de votre partenaire. Bon, pour le coup, il faudra attendre ses résultats afin de pouvoir être pleinement rassurée, tout en sachant que heureusement, ce n'est pas parce qu'il a eu un rapport non protégé qu'il y aura forcément des conséquences en termes d'IST. Quand a lieu son rendez-vous ?


anonyme8464 a écrit:j'ai fait une fellation et il ne s'est pas retenu, n'a pas senti arriver


Décidément. Encore une fois, il va falloir qu'il fasse un dépistage pour vous rassurer (ou que vous même en fassiez un dans quelques semaines). En revanche, et heureusement, ce n'est pas un risque très élevé, et il est peu probable qu'il soit atteint par quelque-chose de grave. Il y a quelque-chose qui se joue au niveau de votre relation de confiance, il semblerait que ces derniers temps ce partenaire ne respecte pas beaucoup vos limites. Il serait intéressant d'échanger avec lui sur ce que signifie pour vous (au-delà de la notion de risque) cette attitude...

Tenez-nous au courant, surtout. Et encore une fois...un très bon courage. J'espère vraiment que tout ça finira par s'arranger pour vous. :nuagesoleil:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis3
Modératrice
 
Messages: 6138
Inscrit le: Vendredi 05 Mai 2006 10:47

Re: herpès génital

Messagepar anonyme8464 » Jeudi 09 Août 2018 0:25

Bonjour SIS 3,

Merci pour votre réponse, espérant que les vacances ont été ressourçantes ;)

Pour l'herpès récurrent oui pas de bol, j'ai hâte que ça s'espace mais comme j'ai de plus en plus mal à l'utérus ou trompes ou que sais-je (me faudrait les yeux de superman), le côté positif, c'est que je m'en préoccupe moins depuis quelques jours. J'ai vraiment hâte de passer mon écho vendredi et qu'on trouve ce que j'ai pour le traiter. J'espère vraiment être entendue cette fois, qu'on reconnaisse ma douleur. J'ai un peu d'agacement face aux corps médical en ce moment. Est-ce que je vous avais raconté mon expérience avec sos médecin? Au moment où j'avais juste le diagnostic d'herpès et des ovules prescrites? J'ai eu droit à "non mais je comprends même pas pourquoi vous m'avez appelé, c'est de l'angoisse votre problème. Vous vous êtes fait violer c'est ça? L'herpès c'est rien et ça part tout seul" Le docteur est donc parti sans m'examiner, ni même me prescrire de zelitrex. J'ai pourtant parlé de mes saignements et ma douleur mais voilà...

Mon "partenaire" a rdv le 17 août pour ses tests. On va espérer qu'il n'y ait pas de conséquence, même pour l'autre fille. Je comprends pas, il lui fait courir des risques, il en prend aussi, c'est désolant et assez effrayant. C'est le père de mon petit, je l'ai renvoyé à nos responsabilités, j'ai l'impression que ça l'a fait réfléchir mais c'est comme s'il ne mesurait pas tout. Si je pouvais, je lui passerais mon utérus, là je crois que ça aurait plus d'impact...

Je dois avouer qu'avant le début de mes problèmes, j'étais complètement ignorante sur les IST. Pas complètement non, je me croyais même "informée" mais j'étais convaincue que lorsqu'on contractait quelque chose, on ne pouvait pas l'ignorer, qu'on avait forcément des symptômes. L'herpès par exemple selon moi devait sauter aux yeux... Le préservatif protégeait de tout, je ne pensais pas qu'une fellation présentait un risque...Je me sens honteuse de cette méconnaissance mais je me suis rendue compte que je ne suis pas la seule en échangeant avec d'autres. Est-ce que face à la recrudescence des IST, de nouvelles campagnes de prévention sont prévues?

Je prends bonne note du conseil d'échanger avec mon partenaire. On échange sur tout simplement, sauf sur notre reste de "relation".

Bonne nuit, je vous redis ce qu'il en est après mon rdv de dredi :panda_coeur:
anonyme8464
 
Messages: 36
Inscrit le: Mardi 22 Mai 2018 12:54

Re: herpès génital

Messagepar Sis3 » Vendredi 10 Août 2018 17:13

anonyme8464 a écrit:J'ai eu droit à "non mais je comprends même pas pourquoi vous m'avez appelé, c'est de l'angoisse votre problème. Vous vous êtes fait violer c'est ça? L'herpès c'est rien et ça part tout seul" Le docteur est donc parti sans m'examiner, ni même me prescrire de zelitrex. J'ai pourtant parlé de mes saignements et ma douleur mais voilà...


Quel médecin épouvantable... C'est très violent, ce qu'il vous a dit. Je vous sens très fatiguée de cette situation, ce qui est parfaitement normal... Vous dites "j'espère vraiment être entendue cette fois", ce qui est assez terrible en soi. J'espère également que vous allez enfin pouvoir accéder à des soins adaptés et à un diagnostic clair.

anonyme8464 a écrit:Je me sens honteuse de cette méconnaissance mais je me suis rendue compte que je ne suis pas la seule en échangeant avec d'autres.


Vous êtes tout de même plus informée que la majorité de la population. Malheureusement, l'herpès est l'une de ces choses dont on peut difficilement se prémunir. Pour la plupart, ce n'est pas handicapant, mais vous semblez avoir une version envahissante de ce virus. Cela finira certainement par se tasser, à coup d'antiviraux, mais en attendant... :grr_black:

En ce qui concerne les campagnes de prévention, il y en a assez régulièrement, mais il est difficile de toucher tout le monde... :-?

Bon courage pour votre écho :grandsoleil: :grandsoleil:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis3
Modératrice
 
Messages: 6138
Inscrit le: Vendredi 05 Mai 2006 10:47

PrécédenteSuivant

Retour vers Forum #IST

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur inscrit et 4 invités