Bienvenue sur le forum de SIS Association :-)

L'inscription au forum est obligatoire pour pouvoir lire les échanges, sauf pour les sections VIH/sida et Hépatites.
L'adresse mail avec laquelle vous vous inscrivez est visible par défaut. Attention donc si votre adresse mail contient votre nom et votre prénom.
Nous sommes désolés de ne pas pouvoir accepter les inscriptions avec des adresses hotmail.com (trop de spams)

Chaque membre s'engage à respecter la Charte du forum. Tout message injurieux ou contraire à la Charte du forum sera susceptible d'être supprimé.

Pour tout problème concernant le forum, merci de contacter : forum@sida-info-service.org

FAQ IST : Chlamydiae

Infections Sexuellement Transmissibles (IST, MST) : transmission, symptômes, dépistages, traitements.

FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar Sis2 » Vendredi 07 Juin 2013 10:33

Nous démarrons cette FAQ par les Chlamydiae.
D'autres fiches suivront dans les semaines à venir.
Vous pouvez également consulter les pages suivantes :
http://www.sida-info-service.org/?-IST-
Et ne vous privez pas de nous solliciter au téléphone, par mail, Live Chat et bien sûr, dans cette section du forum.
:chinois:

Chlamydiae

Mode de transmission

Assez facile.
Le risque est bien évidemment présent pendant les pénétrations non protégées, les frottements entre sexes. On ne peut pas exclure lors des fellations "collectives" que la bouche peut permettre la transmission.
En résumé : ça se transmet vraiment très facilement !

Symptômes

Souvent les chlamydiae ne donnent pas de symptôme particulier. Lorsqu'il y a en, ce sont des écoulements, des douleurs en urinant.

Le vrai risque de cette IST est de ne pas s'apercevoir qu’on l’a et donc de la garder très longtemps. Il y a alors un risque de stérilité, autant chez l'homme que chez la femme, et même de grossesse extra utérine.

Dépistage

Il se fait sur prélèvement local ou urinaire.
A noter : le dépistage par test sanguin n'est pas fiable. Seul le test urinaire ou le prélèvement local peut permettre de prouver l’infection.
Le dépistage est totalement fiable 5 semaines après le risque.
Comme cette IST se transmet très facilement et que les symptômes visibles sont rares, il est conseillé de faire un test une fois par an, ou tous les 6 mois si la personne a beaucoup de partenaires différents.

Traitement et suivi

Les chlamydiae se soignent très bien par antibiotiques. Le traitement dure de 1 à 10 jours selon l'antibiotique choisi et le stade de dépistage. On vérifie si le traitement a bien été efficace se fait 5 semaines après l'arrêt du traitement.
Et toujours parce que cela se transmet super facilement, l'idéal est de traiter automatiquement le, la ou les partenaires.

En résumé : c'est très courant, mais cela se soigne très bien, à condition que cela soit dépisté !

Prévention

• Préservatif
• Dépistage
• Traitement de chaque porteur et de son/ses partenaire(s)
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis2
Administratrice
 
Messages: 10596
Inscrit le: Lundi 20 Mars 2006 12:20
Localisation: France

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar capucine » Mardi 05 Août 2014 0:21

bonsoir,

peut-on se procurer le test à faire soi même gratuitement?
merci
capucine
 
Messages: 1
Inscrit le: Mardi 05 Août 2014 0:13

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar Sis4 » Mardi 05 Août 2014 16:02

pour vous faire envoyer gratuitement le test chez vous, je ne vois pas non ...

par contre pour aller faire le test gratuitement, dans un centre, vous pouvez vous présenter dans n'importe quel CIDDIST
toutes les adresses sur ce lien : http://www.sida-info-service.org/?-DEPISTAGE-DES-IST-
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis4
Modératrice
 
Messages: 5498
Inscrit le: Vendredi 11 Juillet 2008 12:41
Localisation: France

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar silasol » Lundi 20 Octobre 2014 14:14

Bonjour,
Les problèmes oculaires, voire la cécité font ils partie des risques, comme j'ai pu le lire sur un document ?
merci
silasol
 
Messages: 22
Inscrit le: Samedi 26 Octobre 2013 14:56

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar Sis5 » Lundi 20 Octobre 2014 18:17

En effet, Dame silasol...

Dans "Chlamydia trachomatis", il y a "trachome" qui est une "conjonctivite granuleuse de nature virale", en effet.

Mais il existe différents types de chlamydiae. On les désigne sous le joli nom de "sérovar" qui fleurt bon le thé bouillant du samovar au fond de la grrande forêt de bouleaux et sous des mètrrres de neige, par un frrroid coupant et un ciel d'acier bleu... et on trrrempe une pierre de sucrre dans le thé en regarrdant scintiller les cristaux de neige :nawak:

Hum ! Je reviens sur terre.

Donc, il existe différents sérovars.

Les sérovar A, B, Ba et C sont responsables du trachome. Les sérovars D, Da jusqu'à K sont responsables d'infections oculogénitales. Les sérovars L sont responsables de la fameuse LGV (lymphogranulomatose vénérienne).

Dans les pays du Nord, on connaît surtout les infections génitales. Dans les pays en développement, on connaît davantage les atteintes oculaires.

:chinois:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis5
Modérateur
 
Messages: 3661
Inscrit le: Mardi 29 Juillet 2008 14:29
Localisation: France

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar silasol » Mardi 21 Octobre 2014 9:36

bonjour,
Merci pour cette jolie réponse ( humm le thé bouillant du samovar au fond de la grande foret couverte de neige :mdr05: ), bref revenons à la réalité, avec ce sujet beaucoup moins sympathique qu'est le Chlamidiae.
Je suppose qu'il y a des prémices avant d'arriver au stade des problèmes oculaires ? et que ceux ci ne sont pas irréversibles d'entrée ?
re merci pour votre réponse
silasol
 
Messages: 22
Inscrit le: Samedi 26 Octobre 2013 14:56

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar Sis5 » Jeudi 23 Octobre 2014 15:38

Je ne saurais vous répondre avec précision sur la manière dont les yeux peuvent être atteints par l'une de ces gentilles bestioles (manu-portage ou autre je ne sais...).

Je peux simplement attester que jusqu'à présent je n'ai, sur nos lignes téléphoniques, jamais été en contact avec une personne me parlant d'une atteinte aux yeux... alors que les personnes atteintes par les chlamydiae au niveau génital, je/nous en avons au téléphone quasiment tous les jours...

Ce que je peux vous dire également à ce propos du traitement est qu'il est efficace. Quant à la réversibilité sur une atteinte qui n'aurait pas été soignée pendant longtemps, je suppose que cela doit dépendre de la nature du sérovar, de la durée d'exposition etc...

Mais je suppose (encore !) que nous sommes là très loin de votre situation personnelle, me trompé-je, Dame silasol ? :hein02:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis5
Modérateur
 
Messages: 3661
Inscrit le: Mardi 29 Juillet 2008 14:29
Localisation: France

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar silasol » Mercredi 05 Novembre 2014 9:28

Bonjour,
effectivement, je suis très loin de ce genre de situation, mais étant prudente et curieuse de nature, j'aime approfondir un sujet qui malheureusement pourrait me concerner un jour, qui sait .... :hein02:
En tout cas, merci pour votre réponse et votre disponibilité
silasol
 
Messages: 22
Inscrit le: Samedi 26 Octobre 2013 14:56

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar Sis5 » Mercredi 05 Novembre 2014 17:40

:chinois:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis5
Modérateur
 
Messages: 3661
Inscrit le: Mardi 29 Juillet 2008 14:29
Localisation: France

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar Anonymous13 » Dimanche 27 Septembre 2015 15:41

Bonjour
Est ce vrai qu'une personne à qui on a diagnostiqué une ist dans le passé est plus a risque de contracter le chlamydia ou le VIH ?
Anonymous13
 
Messages: 7
Inscrit le: Dimanche 27 Septembre 2015 15:03

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar Anonyme20397 » Lundi 28 Septembre 2015 10:51

Anonymous13 a écrit:Bonjour
Est ce vrai qu'une personne à qui on a diagnostiqué une ist dans le passé est plus a risque de contracter le chlamydia ou le VIH ?


statistiquement si elle a chopé une IST dans le passé cela veut souvent dire que
1.la protection de ses rapports sexuels est insuffisantes
2. elle a plusieurs partenaires, plus on a de partenaires plus le % de choper un truc augmente surtout si on se protège pas

a contrario on peut choper une IST
1.à son premier rapport sexuel
2. même avec un préservatif, un préservatif bien utilisé protège à 100% du VIH mais pas de toutes les autres IST
Anonyme20397
 

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar Sis2 » Mardi 06 Octobre 2015 14:21

Anonymous13 a écrit:Bonjour
Est ce vrai qu'une personne à qui on a diagnostiqué une ist dans le passé est plus a risque de contracter le chlamydia ou le VIH ?

Le fait d'avoir une IST peut favoriser la transmission du VIH mais je ne vois pas en quoi le fait d'avoir eu dans le passé une IST peut augmenter le risque de contracter l'infection à Chlamydiae - surtout si on ne l'a plus.
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis2
Administratrice
 
Messages: 10596
Inscrit le: Lundi 20 Mars 2006 12:20
Localisation: France

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar sauvenieresarte » Mercredi 24 Février 2016 20:00

3 hommes ont eu des rapports non protégés ensemble A, B, C ., début janvier.
Mi-février, A recontacte ses partenaires car on a diagnostiqué un chlamydia chez lui,
A a des symptomes
B a aussi des difficultés pour uriner
C aucun symptome

A a eu d'autres partenaires que B et C...après janvier.

C se demande s'il doit faire un test, il a des partenaires différents chaque semaine et n'a eu aucun symptome. Pas certain non plus que A et B ont contracté ce chlamydia avec C... ; que dire des porteurs sains ? Conséquences possibles ?

Tous sont séropositifs indétectables, seul A n'a jamais eu aucune IST, et s'informe très précisément avant chaque rencontre ...Certains ont-ils une "résistance différente" ?

Merci ! C'est une histoire vraie.
sauvenieresarte
 
Messages: 1776
Inscrit le: Dimanche 13 Février 2011 12:25
Localisation: Belgique

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar sauvenieresarte » Mercredi 24 Février 2016 20:06

La vraie question : comment traite-t-on une personne qui n'a jamais de symptômes et qui a de nombreux partenaires ?
Tests répétés à intervalles réguliers + AB ?
Un Chlamydia non traité et asymptomatique chez l'homme a-t-il des conséquences ? Lesquelles ? Ou peut-on être "porteur sain" ?
sauvenieresarte
 
Messages: 1776
Inscrit le: Dimanche 13 Février 2011 12:25
Localisation: Belgique

Re: FAQ IST : Chlamydiae

Messagepar Sis2 » Mercredi 02 Mars 2016 15:49

sauvenieresarte a écrit:Certains ont-ils une "résistance différente" ?

Honnêtement je ne vois pas ce qu'il y a d'étonnant : les êtres humains ne sont pas des équations, et ne sont pas égaux devant les microbes.
Même au plus fort de l'épidémie de VIH certains n'ont pas été contaminés malgré de (très) nombreux rapports non protégés.
D'autres l'ont été sur un seul rapport, voire leur tout premier rapport.
C'est valable pour les Chlamydiae comme pour les autres maladies.

Mais ce n'était peut-être pas le sens de votre message ?

sauvenieresarte a écrit:La vraie question : comment traite-t-on une personne qui n'a jamais de symptômes et qui a de nombreux partenaires ?
Tests répétés à intervalles réguliers + AB ?
Un Chlamydia non traité et asymptomatique chez l'homme a-t-il des conséquences ? Lesquelles ? Ou peut-on être "porteur sain" ?

Le souci de cette infection c'est qu'effectivement elle peut être asymptomatique mais pas sans conséquences.
Du moins pas sans conséquences à court terme.
A long terme chez l'homme, ça peut (et non pas ça doit) donner tout ça :
- une urétrite, dont les symptômes sont :
* un écoulement avec prurit ou douleur/inconfort urinaire parfois intermittent qui apparaissent de 2 à 14 jours après le contact infectant. Un important pourcentage de personnes restera asymptomatique. L’écoulement est surtout matinal, pas très limpide (mais beaucoup moins purulent que dans une gonococcie),
* ± brûlures urinaires (13 à 50% des urétrites en seraient l’origine)
- Des infections pharyngées transitoires souvent asymptomatiques
- Des infections anorectales fréquemment asymptomatiques et parfois accompagnées de prurit, ténesme (tension douloureuse et brûlure avec sensation de brûlure et envie constante d’aller à la selle ou d’uriner) et écoulement.

Comme ça c'est dit.
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis2
Administratrice
 
Messages: 10596
Inscrit le: Lundi 20 Mars 2006 12:20
Localisation: France

Suivant

Retour vers Forum #IST

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur inscrit et 5 invités