Herpès génital sans boutons

Infections Sexuellement Transmissibles (IST, MST) : transmission, symptômes, dépistages, traitements.
Répondre
titi10
Messages : 12
Inscription : jeudi 06 décembre 2018 19:59

Herpès génital sans boutons

Message par titi10 » vendredi 08 février 2019 22:25

Bonjour à tous,

Je suis une femme et j'ai eu plusieurs rapports (sur 2 jours) avec un homme début Octobre. Les pénétrations étaient protégées mais pas les rapports bucco-genitaux.
Or il a pratiqué cunnilingus et anulingus sur moi et j'ai pratiqué des fellations sur lui. J'ai l'impression qu'il avait une poussée d'herpès labial. Il a reconnu faire de poussées parfois mais m'a dit que là ce n'était pas le cas.
3 jours plus tard j'ai une sensation de brûlure au niveau de la vulve qui est devenue insupportable au bout de quelques jours.
Je ne supportais même plus de porter une culotte ou de dormir sous la couverture.Ces douleurs s'accompagnent de pertes vaginales très abondantes et liquides.
Sur mon prélèvement vaginal et ma prise de sang tout est négatif sauf une mycose vaginale (Première de ma vie) et je suis positive au virus Herpès HSV1 (patient immunisé).

Mon médecin me dit que cela signifie que j'ai été en contact avec le virus de l'Herpès labial à un moment mais que celà ne veut pas dire que j'ai un herpès génital. et je précise que je n'ai jamais eu de bouton de fièvre.

En attendant le traitement pour la mycose fait son effet et je me sens mieux mais une petite gêne persiste en permanence.
J'avais aussi mal à la nuque, aux yeux et des maux de tête. qui finissent par passer après environ 2 semaines.
1 mois plus tard je passe à nouveau un week-end avec le même homme et rebelotte 3 jours plus tard, j'ai de nouveau des picotements au niveau de la vulve.
Je remets des ovules et de la crème anti mycose et ça se calme un peu mais j'ai toujours cette gêne au niveau de la vulve. Début décembre j'ai 4 boutons indolores qui sont apparus sur mes grandes lèvres. Le gynéco me dit que ce sont mes glandes sébacées qui sont infectées à cause de l'épilation (jamais eu ce problème) et les boutons s'en vont en une semaine avec une crème à base d'acide.

Je ressens des douleurs vraiment étrange. j'ai mal à l'aine des deux côtés mais pas de ganglions enflés, même chose aux aisselles. Fourmillements, picotements et douleurs qui lancent au niveau de la vulve, des grandes lèvres et de l'anus. J'ai même de fortes douleurs quand je marche à certains moments. Celà dure depuis bientôt 3 mois maintenant avec des périodes plus douloureuses que d'autres. Je précise que je n'ai pas l'habitude des problème gynéco (j'ai 32 ans, et j'ai juste eu une cystite à 19 ans c'est tout).

J'ai vu plusieurs généralistes et gynéco et personne ne me confirme le diagnostic d'herpès genital car je n'ai pas les fameux boutons, on ne peut donc pas faire de prélèvement. Mes tests MST/IST et infections à fin janvier sont tous négatifs.

Je commence vraiment à désespérer de trouver une solution à ces douleurs et cela devient psychologiquement difficile car je ne sais plus quoi faire et j'ai l'impression que ça ne s'arrêtera jamais.

Est-ce possible d'avoir un herpès génital sans avoir ces fameux boutons? Désolée pour le long texte et merci à ceux qui pourront m'aider.
Hypocondriak
Messages : 307
Inscription : samedi 12 janvier 2019 15:21
Age : 30

Re: Herpès génital sans boutons

Message par Hypocondriak » samedi 09 février 2019 13:50

Bonjour. La transmission de l’herpes ne peut se faire qu’en présence d’une vesicule ... voir même un tout petit peu avant mais ce n’est pas le cas de monsieur apparement ? Sache également que la majorité des gens sont porteur de l’HSV1 sans forcément développer de vésicules. Le virus de cache dans les ganglions et réapparaît lors d’un stess ou d’un coup de fièvre (baisse temporaire de l’immunité). La dernière fois que j’ai eu un bouton de fièvre c’etait Il y’a 15 ans je crois .... de plus, les vésicules sont caractéristiques et DOULOUREUSES. Elle se forment par grappe et suinte un peu. Difficile de passer au travers. Sache également que les mycoses vaginales sont extrêmement fréquente chez les femmes, sans forcément de raisons. Même chez celles qui sont vierges.
titi10
Messages : 12
Inscription : jeudi 06 décembre 2018 19:59

Re: Herpès génital sans boutons

Message par titi10 » samedi 09 février 2019 15:11

Hypocondriak a écrit :Bonjour. La transmission de l’herpes ne peut se faire qu’en présence d’une vesicule ... voir même un tout petit peu avant mais ce n’est pas le cas de monsieur apparement ? Sache également que la majorité des gens sont porteur de l’HSV1 sans forcément développer de vésicules. Le virus de cache dans les ganglions et réapparaît lors d’un stess ou d’un coup de fièvre (baisse temporaire de l’immunité). La dernière fois que j’ai eu un bouton de fièvre c’etait Il y’a 15 ans je crois .... de plus, les vésicules sont caractéristiques et DOULOUREUSES. Elle se forment par grappe et suinte un peu. Difficile de passer au travers. Sache également que les mycoses vaginales sont extrêmement fréquente chez les femmes, sans forcément de raisons. Même chez celles qui sont vierges.
Bonjour et merci pour ta réponse. En ce qui concerne mon partenaire, j'ai bien vu qu'il avait ce qui ressemblait à une plaie un peu jaune au niveau de la lèvre mais il m'a assuré qu'il s'agissait juste d'une blessure qu'il s'était faite. Je comprends bien que mes symptômes ne sont pas typiques d'un herpès génital mais je cherche à comprendre d'où viennent mes douleurs. Mon médecin m'a dit d'arrêter les traitements anti-mycoses car mon dernier prélèvement vaginal ne montre aucune mycose ni infection.
Hypocondriak
Messages : 307
Inscription : samedi 12 janvier 2019 15:21
Age : 30

Re: Herpès génital sans boutons

Message par Hypocondriak » samedi 09 février 2019 15:43

Peut etre s'orienter sur la piste psycho-somatique ?
Si toutes les IST sont négatives à 8 semaines du rapport ...
Surtout que ton mal à la tête et aux aisselles n'a absolulement rien à voir avec un probleme gynecologique
titi10
Messages : 12
Inscription : jeudi 06 décembre 2018 19:59

Re: Herpès génital sans boutons

Message par titi10 » samedi 09 février 2019 16:16

Hypocondriak a écrit :Peut etre s'orienter sur la piste psycho-somatique ?
Si toutes les IST sont négatives à 8 semaines du rapport ...
Surtout que ton mal à la tête et aux aisselles n'a absolulement rien à voir avec un probleme gynecologique
Les maux de tête et aux aisselles c'était quand tout ceci à débuté au mois d'octobre/novembre. Je pense aussi à un problème psychosomatique mais j'ai aussi des douleurs quand j'urine et que l'urine vient au contact de ma vulve. Comme si la peau était irritée mais sans lésions ou boutons visibles. Je reconnais que tout ceci est assez particulier. Je vais essayer de laisser passer tout ça mais c'est difficile de penser à autre chose quand la douleur est là. Merci pour ton aide en tout cas.
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
Messages : 3197
Inscription : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Herpès génital sans boutons

Message par Sis8 » samedi 09 février 2019 18:36

titi10 a écrit :j'ai aussi des douleurs quand j'urine et que l'urine vient au contact de ma vulve.
Vos douleurs, brûlures, picotements peuvent être en rapport avec la mycose. Il est fréquent que les contacts sexuels déclenchent ( ou re déclenchent) une mycose.

Les candidas albicans responsables des mycoses vaginales sont présents dans nos intestins, parfois en quantité très importante (par exemple après une prise d'antibiotique). Lors des caresses sexuelles ils peuvent facilement migrer de l'anus vers le vagin.
C'est pourquoi il faut éviter de passer d'un anulingus à un cunnilingus, d'un doigté anal à un doigté vaginal, d'une pénétration anale à une pénétration vaginale.

Si ce n'est pas une mycose, cela pourrait être un déséquilibre de la flore vaginale avec des mycoplasmes. Il faudrait faire un prélèvement local et des analyses pour vérifier cela.
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
titi10
Messages : 12
Inscription : jeudi 06 décembre 2018 19:59

Re: Herpès génital sans boutons

Message par titi10 » samedi 09 février 2019 20:46

Merci pour vote réponse Sis8.

J'ai eu plusieurs prélèvements vaginaux depuis le mois d'octobre. Le mycoplasme (Ureaplasma Urealyticum) avait été retrouvé à l'époque mais n'est plus présent sur mon prélèvement effectué fin décembre à un moment où les douleurs étaient tout de même assez importantes. Il est également absent du prélèvement effectué fin janvier.

Je me suis focalisée sur l'herpès génital car le premier gynéco que j'avais vu en urgence en octobre m'avait appelé 15 jours après notre consultation (il avait été hospitalisé) pour me dire que j'avais un herpès genital (en se basant sur la sérologie HSV1 positive) alors qu'il m'avait bien dit que je n'avais pas de lésions génitales au moment de la consultation. Par la suite mon généraliste et ma gynéco habituelle m'ont dit de ne pas tenir compte de ce diagnostic étant donné que je n'ai pas de lésions, la sérologie ne prouvait rien.

Mais voilà 3 mois plus tard , les douleurs sont toujours là + les doutes sur la sincérité de mon partenaire. En désespoir de cause, je suis retournée hier chez le premier gynéco qui avait posé le diagnostic d'herpès et il a nié m'avoir dit que j'avais un herpès génital... et me prescrit encore de la crème anti-mycose alors que tous mes prélèvements vaginaux sont normaux.

Je vais attendre un peu et si mes douleurs s'accentuent de nouveau, j'irai voir un dermato.
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
Messages : 3197
Inscription : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Herpès génital sans boutons

Message par Sis8 » dimanche 10 février 2019 14:15

Comme vous avez fait toutes ces analyses, ces douleurs qui reviennent sont bien étranges, j'en conviens :tetealenvers:

Mais il ne semble vraiment pas qu'il s'agisse d'un herpès de type 1 qui se manifesterait au niveau génital.
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
titi10
Messages : 12
Inscription : jeudi 06 décembre 2018 19:59

Re: Herpès génital sans boutons

Message par titi10 » mercredi 13 février 2019 22:56

Bonsoir,

Mes douleurs au niveau des grandes lèvres et de la jambe s'accentuent depuis quelques jours. Je suis retournée voir mon médecin généraliste qui m'envoit chez un dermato spécialiste des pathologies vulvaires le mois prochain. J'attends les résultats d'une nouvelle sérologie pour l'herpès afin de voir si les anti-corps anti HSV2 ne sont pas apparus entre le 1er test et maintenant (4 mois). Le médecin du labo m'a dit que cet examen n'était pas très fiable (il n'est d'ailleurs plus remboursé depuis ce mois-ci) mais bon n'ayant toujours pas de lésions, c'est la seule indication que nous pourrions avoir.
Je suis désormais sous anti-déprésseur car je suis complètement à bout avec toutes ces douleurs qui durent depuis des mois.
Merci à Hypocondriak et Sis8 d'avoir pris le temps de me répondre.
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
Messages : 3197
Inscription : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Herpès génital sans boutons

Message par Sis8 » jeudi 14 février 2019 10:07

Une visite chez un dermato s'impose en effet :triste03:

Il est difficile de ne pas trouver d'explication à nos symptômes, surtout quand ils génèrent de la douleur.
Mais les anti-dépresseurs ne sont pas la solution à la douleur mais plutôt à votre état psychique :triste03:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
titi10
Messages : 12
Inscription : jeudi 06 décembre 2018 19:59

Re: Herpès génital sans boutons

Message par titi10 » dimanche 17 février 2019 0:20

Bonjour,

J'ai remarqué hier des petits boutons un peu jaunes sur les petites lèvres à l'entrée de mon vagin. On est le lendemain soir et 2 ont dû éclater durant la journée car ils ressemblent à de petites plaies maintenant. J'ai une ordonnance pour un "prélèvement sur lésions herpétiforme" mais on est dimanche... Pour l'instant, j'ai les mêmes douleurs que d'habitude. Les lésions sont elles sensées être douloureuses en permanence ou juste au contact (culotte, urine,...)?

J'ai fait une nouvelle sérologie HSV 1 - HSV 2 il y a 3 jours et les résultats sont exactement les mêmes qu'il y a 4 mois (première sérologie effectuée 1 semaine après le rapport au cours duquel je pense avoir été infectée).

Voici les résultats:

Ac Anti-HSV1 IgG: CLIA Diasorin Positif 4,0 Seuil: 1,2
Ac Anti-HSV2 IgG: CLIA Diasorin Négatif <0,5 Seuil: 1,2
Ac Anti-HSV IgM: EIA Biorad Négatif <0,8 Seuil: 1,2

Merci.
titi10
Messages : 12
Inscription : jeudi 06 décembre 2018 19:59

Re: Herpès génital sans boutons

Message par titi10 » lundi 18 février 2019 14:22

Bonjour, j'ai vu le gynéco ce matin, il me dit que ça ressemble bien à de l'herpès. Il m'a prescrit du Zelitrex, j'espère que ça va vite faire effet.

J'ai fait le prélèvement sur lésions pour culture au labo ce matin aussi. Les lésions ne sont plus très visibles mais j'espère que ça va donner quelque chose que je puisse en finir avec tout ce stress.

Merci.
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
Messages : 3197
Inscription : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Herpès génital sans boutons

Message par Sis8 » lundi 18 février 2019 16:56

Sur votre prise de sang, vous n'êtes pas porteuse de l'herpès de type 2 (génital). En cas de contact avec cet herpès en octobre, le test aurait normalement été positif.
Ces lésions seraient-elles en rapport avec l’herpès de type 1 ? :doutesad:

Espérons que vous aurez une réponse avec l'analyse de ce prélèvement.
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
titi10
Messages : 12
Inscription : jeudi 06 décembre 2018 19:59

Re: Herpès génital sans boutons

Message par titi10 » lundi 18 février 2019 21:19

Je trouve tout cela étrange. J'ai eu le même partenaire pendant 10 ans (il n'a jamais eu de bouton de fièvre) puis j'ai passé 2 ans sans aucun rapports sexuels. Aucun souci gynéco pendant ces 12 années.

La première prise de sang (octobre 2018) a été faite 1 semaine après le rapport au cours duquel je pense avoir été infectée.
Les IGG HSV 1 étaient à 4 ce qui indique selon le labo une infection ancienne (je n'ai jamais eu de boutons de fièvre mais j'ai compris que l'on peut être ). IGG HSV 2 négatifs
Les IGM étaient négatifs ce qui selon ce que j'ai compris montre qu'il n'y a avait pas d'infection en cours.

4 mois plus tard, les résultats sont identiques... alors que j'ai eu quasiment aucun répit dans mes douleurs pendant ce temps.
Après bon, comme le biologiste me l'a dit les sérologies HSV ne sont pas fiables, il y a des réactions croisées....

Peut-être que je suis porteuse du HSV1 depuis l'enfance, sans symptômes et que j'ai été contaminée au niveau génital cette fois par le même virus. celà expliquerait peut-être pourquoi j'ai mis 4 mois à avoir une éruption et pourquoi les IGG HSV1 n'ont pas bougé. En gros mon corps connait dejà le virus???. Ce n'est qu'une hypothèse, j'ignore même si elle est plausible.

J'espère juste que mon prélèvement sur lésions (en cours de cicatrisation) va me permettre d'être fixée définitivement.
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
Messages : 3197
Inscription : jeudi 02 avril 2009 14:25
Contact :

Re: Herpès génital sans boutons

Message par Sis8 » mardi 19 février 2019 11:49

titi10 a écrit :Peut-être que je suis porteuse du HSV1 depuis l'enfance, sans symptômes et que j'ai été contaminée au niveau génital cette fois par le même virus.
Cette hypothèse est à écarter, vous avez des anticorps pour le HSV1 qui vous protègent d'une nouvelle contamination.
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Répondre