[HS] Addiction: envie d'en parler, de discuter

Transmission, symptômes, dépistage, traitement d'urgence (TPE) infection à #VIH, Virus de l'Immunodéficience Humaine
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Jin
Messages : 42
Inscription : jeudi 14 février 2019 9:16

[HS] Addiction: envie d'en parler, de discuter

Message par Jin » mardi 09 juillet 2019 22:30

[Débrief/Résumé:
J'écris surtout ces lignes de façon à libérer ma pensée et à garder une trace de ma perception actuelle, en espérant que cela m'aide personnellement. Mais vous pouvez tout à fait donner votre avis, de vous exprimer : la parole est de mise et je serai ravi de parler avec vous :chapeau01:
Je vais vous raconter mon addiction au sexe... :souschaise:
]

Bonjour, à toutes et à tous :onionhi:

Au moment où j'écris ces lignes, je ne sais pas encore si je vais publier ce post, ou seulement écrire pour libérer mes mots et mes maux :onion9:

Tout d'abord, je tiens à remercier SIS ainsi que les membres faisant vivre ce forum, bien que je ne participe pas beaucoup, je suis tous les posts (ou presque) depuis plus de 6 mois maintenant. En effet, après une prise de risque (extrêmement faible) j'ai suivi un TPE qui m'a conduit sur ce site et ce forum.

Mais bon voilà, je suis gay (c'est facile de le dire ici qu'en vrai) et j'ai 20 ans et je pense avoir un problème d'addiction au sexe. Le truc c'est qu'à première vue, il n'y a pas de mal à aimer le sexe, tant qu'il est sans risque :zen10:

Cependant, avec les app de rencontre, il m'arrive de perdre tout contrôle de moi-même, ce que j'appelle la phase 1. : je deviens omnubilé par mon écran, au point de ne plus manger voire même dormir :onion6:

Et une fois l'extase trouvée, j'arrive à un stade dépressif, la phase 2. : je commence à m'en vouloir et à chercher un risque fictif que j'aurais pu avoir pris (avait-il un herpès? La capote a-t-elle craquée? Et cetera)

Alors je me ressaisis et j'entre dans la phase 3. : un certain déni, je me dis qu'il faut faire une petite pause; mais que ce n'est surtout pas à cause de cette saine app de rencontre (dont je tairai son nom)! :onion7:

Et le quotidien reprend normalement jusqu'à ce qu'un matin je me dise "tiens si je retournais sur cette app? Juste pour jeter un coup d'oeil..." :grrrr02:
Et rebelote, progressivement je repars pour un tour!

J'essaie à chaque fois de briser ce cycle mais je recommence de plus belle! Et à chaque fois ma sonnette d'alarme c'est que inconsciemment je m'imagine un risque (infime) qui me fait paniquer et revenir ici...

Je ne sais pas pourquoi je me fais ce mal encore et encore (je dirais que j'en suis au 4ème ou 5ème cycle), surement à cause d'un manque et d'une frustation qui sous l'influance de ces applications me font perdre tout contrôle. Je sais que ce n'est pas le bon forum pour parler de cela, mais c'est la seule bouée de sauvetage que je possède. :sos:

Si jamais vous avez des numéros que je peux appeller pour parler avec des profesionnels sur ce sujet délicat, je suis preneur! N'hésitez pas à vous exprimez, à donnez votre avis, tant que c'est construit, je ne me vexerai pas, promis! ;)

Si vous avez vécu des expériences similaires que vous aimeriez raconter, vous pouvez en parler ici ou par message privé.

Merci à tous ceux qui ont lu ce pavé, je ne vous souhaites que le meilleur! :merci:
Avatar de l’utilisateur
Sis3
Modératrice
Messages : 6336
Inscription : vendredi 05 mai 2006 10:47
Contact :

Re: [HS] Addiction: envie d'en parler, de discuter

Message par Sis3 » mercredi 10 juillet 2019 11:41

Salut Jin ! :onionhi:

Tout d'abord :
Jin a écrit : Je sais que ce n'est pas le bon forum pour parler de cela
Eh bien moi je ne suis pas d'accord :onion22: Je pense que sur ce forum, il n'a jamais été question uniquement de VIH ou d'IST. Je vais pas vous faire un speech sur la "santé sexuelle" et ce qu'elle implique d'autres le font mieux que moi et c'est pas vraiment la question. Mais en réalité, vous qui suivez ce forum vous avez dû remarquer que souvent, pour les utilisateurs, la question du risque VIH est souvent une question de surface, et qu'en gratouillant un peu il se passe plein de choses là-dessous: ça parle des relations (ou non-relations) du rapport à la sexualité, de ce que quelqu'un désire ou pas, de fantasmes et de ce que ça fait de les réaliser...Bref, je pense que ce que vous nous amenez a toute sa place ici.

Et ce que vous nous amenez, vous avez l'air d'y avoir pas mal réfléchi. Oui, aimer la sexualité c'est "normal", mais là pour vous le sexe est devenu source d'émotions négatives, un espèce de cercle vicieux genre "recherche/acte/angoisse/abstinence/recherche..." bref, vous voyez l'idée. Le fait d'avoir publié ce message c'est un énorme pas. J'imagine que ça n'a pas dû être super facile.

Personnellement, je ne suis pas "experte" en la matière mais ce que je vois c'est que ça cause pas mal de souffrance chez vous, et ça me suffit pour vous dire qu'il faudrait continuer d'en parler. Ca ne va pas tout régler tout de suite, mais il y a probablement des raisons à ce qui se passe pour vous. Des gens qui travaillent sur les questions de sexualité, il y en a beaucoup: des psychologues, des psychiatres, des sexologues, et j'en passe. C'est un peu dur de s'y retrouver.
Le truc, ce serait :

1- De trouver l'approche qui vous convient.

2- De trouver un/e pro avec qui vous vous sentez en confiance et avec qui vous avez envie de travailler.

Vaste programme, mais je pense que ça vaudrait vraiment le coup :onionhop:

En ce qui concerne des numéros, j'ai bien envie de vous orienter sur la Ligne Azur, parce-que c'est vraiment le genre de choses dont vous pourrez parler sur cette ligne. Donc je vais vous donner le numéro traduit -celui qui n'est pas surtaxé -et vous n'hésitez pas à l'appeler quand vous voulez, (tous les jours 8h - 23h) : 01 41 83 42 81 pour en discuter et éventuellement même (si besoin) de vous aider à répondre à ces questions.

En attendant, je fais vraiment appel à la communauté de ce forum. Je trouve que vous nous amenez aussi une question plus générale qui est : comment se débrouiller lorsque la sexualité devient quelque-chose d'angoissant?

Et je pense que pas mal de gens ici se posent la question à leur manière :chapeau01:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida, les IST et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis2
Administratrice
Messages : 10796
Inscription : lundi 20 mars 2006 12:20
Age : 50
Localisation : France
Contact :

Re: [HS] Addiction: envie d'en parler, de discuter

Message par Sis2 » mercredi 10 juillet 2019 11:56

Je ne peux qu'abonder dans le sens de Sis3 :
Très souvent la question derrière la question sur le VIH (sa transmission, son dépistage avec celle du délai de fiabilité ;) ) c'est celle de ce qu'on appelle globalement la santé sexuelle.

Outre la Ligne Azur, il existe aussi d'autres orientations possibles, soit en aide à distance, soit en face à face.
En aide à distance, il y a Drogue Info Service qui s'occupe aussi des addictions au sexe https://www.drogues-info-service.fr/

Et en face à face il y a les Consultations Jeunes Consommateurs, comme celle de l'hôpital Marmottan à Paris
http://www.hopital-marmottan.fr/wordpress/?page_id=161

:meuh:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Jin
Messages : 42
Inscription : jeudi 14 février 2019 9:16

Re: [HS] Addiction: envie d'en parler, de discuter

Message par Jin » mercredi 10 juillet 2019 19:14

Bonjour,

Merci pour vos conseils avisés! :merci: :merci: :merci:

Rien que de poser ces mots, ça m'a permis de prendre conscience et d'accepter que j'ai un problème. Comme vous le dites, il doit bien avoir des raisons pour lesquelles je vis ça comme cela et qui demonderont un travail plus approfondi avec des professionnels du domaine. Je n'ai aucunement envie de laisser s'installer cette addiction et cette perte de contrôle.

Dès que ma situation sera plus calme, je prendrais le temps d'appeler ces services, j'attends de sortir de ma période de stresse, histoire de pouvoir faire face à 100% au problème.

Je vais aussi me pencher sur les consultations jeunes consommateurs de ma région, ça me semble assez bien.

Merci pour tout! Je vous tiendrai au courant ;)
Avatar de l’utilisateur
Sis2
Administratrice
Messages : 10796
Inscription : lundi 20 mars 2006 12:20
Age : 50
Localisation : France
Contact :

Re: [HS] Addiction: envie d'en parler, de discuter

Message par Sis2 » vendredi 12 juillet 2019 13:34

:onionhi:
Tout simplement si vous en souffrez c'est qu'il y a un problème.
En principe le sexe c'est plutôt pour le plaisir.
Donc si la souffrance revient trop souvent c'est qu'il y a un problème.
C'est déjà pas mal si vous vous en rendez compte.
Accordez-vous le temps qu'il vous faut pour trouver le-la professionnel-le avec qui vous pourrez avancer à votre rythme.
:onionhop:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- consulter notre site internet
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
hypochondriac
Messages : 8
Inscription : dimanche 03 mars 2019 23:32

Re: [HS] Addiction: envie d'en parler, de discuter

Message par hypochondriac » mercredi 07 août 2019 10:49

@Jin: j'ai exactement le même problème que vous

Je veux voir avec vous si on peut échanger plus sur ce sujet. Je suis une personne avec anxiété et je fais une thérapie avec ma psychologue (depuis une année) et on a bcq parlé de ça...
Mon soucis, c'est que je n'ai pas accès à ce que vous avez comme centre d'aide ...etc puisque je suis pas basé en France.

Je vous propose qu'on prenne contact pour discuter davantage.

voici mon adresse e-mail : otoumi2602@gmail.com. n'hesitez pas à me contacter

Merci d'avance
Répondre