L’impact de la somatisation

Transmission, symptômes, dépistage, traitement d'urgence (TPE) infection à #VIH, Virus de l'Immunodéficience Humaine

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Geraldyn » Samedi 09 Février 2019 15:51

Oui j'essaie de comprendre egalement,
finalement c'est bien la production d'anticorps qui fait quand même baisser la charge virale et fait diminuer les symptômes ?
Oui le virus reste contrairement au rhume..
Mais si les symptômes ne diminuent pas ?
Les anticorps peuvent être la quand même ?

Désolée une fois de plus ..
Geraldyn
 
Messages: 12
Inscrit le: Mardi 05 Février 2019 13:37

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Hypocondriak » Samedi 09 Février 2019 16:03

Il n'y a encore une fois pas de symptome spécifiques au VIH ....
50 % des gens qui ont été infecté n'ont ressentir aucun symptome, et l'autre moitié, une forte fièvre qui a duré 1 semaine avec une enorme éruption cutané type rubéole ou mononucléose.
Vos symptomes n'ont rien à voir avec le VIH.
Les test ELISA actuels sont extremement sensible.
Il est IMPOSSIBLE d'avoir des symptomes qu'on attribuerais au VIH, depuis plus de deux semaines, et que le test ELISA ne detecte pas ne serait-ce qu'une seule 1/ml.
A savoir que les test actuels comprennent des antigenes du VIH-1 groupe M et O (le groupe O est ultra minoritaire) et du VIH 2.
Il est aussi capable de detecter les variantes N et P, meme si cela concerne 15 cas concentré au Cameroun ....
Hypocondriak
 
Messages: 190
Inscrit le: Samedi 12 Janvier 2019 15:21

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Geraldyn » Samedi 09 Février 2019 16:11

Oui oui c'était en supposition pour les symptômes
Mais si même en cas de fievre prolongée associée au vih, je parle pas de moi, même sil s'agit d'un de mes symptômes mais c'est pour l explication, depuis le temps il se serait deja positiver..

Merci de votre patience en tt cas...
Geraldyn
 
Messages: 12
Inscrit le: Mardi 05 Février 2019 13:37

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Hypocondriak » Samedi 09 Février 2019 16:17

La plupart des personnes ayant fait une primo-infection rapportent une fièvre qui a duré 1 semaine tout au plus.
Hypocondriak
 
Messages: 190
Inscrit le: Samedi 12 Janvier 2019 15:21

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Geraldyn » Samedi 09 Février 2019 16:36

D'accord
Merci a vous je vais pas vous embêter plus ,
Pour le moment lol...
Geraldyn
 
Messages: 12
Inscrit le: Mardi 05 Février 2019 13:37

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Hypocondriak » Samedi 09 Février 2019 18:20

Geraldyn a écrit:D'accord
Merci a vous je vais pas vous embêter plus ,
Pour le moment lol...

Tu ne nous embête pas .... tu es angoisse comme nous tous. D’ailleurs je viens de sortir du médecin avec une crème pour l’eczéma et du lexomil...
Hypocondriak
 
Messages: 190
Inscrit le: Samedi 12 Janvier 2019 15:21

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Geraldyn » Samedi 09 Février 2019 19:01

Merci..
Ça me fait du bien d'échanger sur le sujet en tt cas..
Ah oui lexomil c est puissant ça
Courage !
Jai encore lu d'autres truc mais la repos
Geraldyn
 
Messages: 12
Inscrit le: Mardi 05 Février 2019 13:37

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Hypocondriak » Samedi 09 Février 2019 20:09

Je parcours un peu les questions reponses des autres sites internet, et si tu savais le nombre de mec qui ont des eruptions cutanés, fievre, ganglions, candidose et j'en passe et des meilleurs, parfois après une non-prise de risque (rapport protégé, baiser, masturbation) ....
Le stress est en train de tous nous tuer!
Hypocondriak
 
Messages: 190
Inscrit le: Samedi 12 Janvier 2019 15:21

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Geraldyn » Dimanche 10 Février 2019 11:11

Hello
Oui j'ai lu pas mal de témoignages des personnes ayant pris des risques 0 et d'autres des rapports non protégés avec séropositifs..
Dans le premier cas ,on peut se dire symptômes lié à une grippe ou autre mais dans le deuxième ..certains ont vraiment bcp de symptômes
Le stress engendre bcp de choses , et fait surtt baisser le système immunitaire. .
Ça peut jouer
Aujourd'hui je tombe sur un autre article qui date un peu mais qui fait néanmoins flipper..une personne toujours séronégative aux tests . Et on lui découvre le stade sida au moment ou il fait une pneumocytose..sa femme était séropositive. .
Tests moins sensibles à l'époque mais sa femme avait bien été diagnostiqué. .
On écarte la souche rare.
Finalement , c'est la réponse de son corps qui était atypique...

Flipp du matin..

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... OwJL94uGUo


Désolée je peux pas m'empêcher de partager
Geraldyn
 
Messages: 12
Inscrit le: Mardi 05 Février 2019 13:37

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar BelgianGuy » Dimanche 10 Février 2019 12:43

C'est une blague ? Un article vieux d'il y a 23 ans ? A une époque où les tests ne détectaient pas l'agP24 ? Et tu dis que tu es "désolée", que tu ne "peux pas t'empêcher" ?
Bien sûr que si, tu peux.
Seulement, c'est plus sympa de poster un truc semi-délirant sur un forum rempli de phobiques : on se sent moins seul.

Sérieux, si tu veux réellement choper le VIH, va au Swaziland, et couche sans protection avec tous les mecs que tu pourras trouver pendant 3 ans. Normalement, ça devrait suffire - même si on ne peut rien garantir.

En tant qu'ancien phobique, je sais à quel point on peut s'enfermer dans une logique délétère de recherches d'infos, et à quel point c'est pathétique. N'empêche qu'à ce stade, c'est de la complaisance.
Tu penses vraiment que tu vas débusquer quelque chose de nouveau ? Tu as mené une étude scientifique rigoureuse sur trente ans ? Je ne comprends absolument pas ce que tu cherches. Je trouve ça malsain, et désobligeant pour les gens qui sont réellementcontaminés.

Tu es en train de te rendre malade pour rien. Tu n'aides personne, et certainement pas toi. Tiens-toi loin des forums. Arrête de fouiller le tréfonds du Net pour dénicher des trucs préhistoriques. Le résultat de tes *recherches* ne peut que plonger d'autres phobiques dans l'angoisse.

Si tu es malade, vois un médecin.
BelgianGuy
 
Messages: 199
Inscrit le: Samedi 24 Novembre 2018 3:52

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Sis8 » Dimanche 10 Février 2019 14:48

Geraldyn a écrit:Flipp du matin..



Désolée je peux pas m'empêcher de partager


Et bien tenter de vous retenir :pascontent:

Si vous n'avez rien d'autre à faire que d'aller de bon matin déterrer des articles archi datés, il est grand temps de prendre soin de vous et d'aller consulter :triste03:
Pour toutes vos questions sur le VIH/sida et les hépatites, vous pouvez aussi :
- nous appeler au 0 800 840 800 (SIS) ou au 0 800 845 800 (HIS)
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
Avatar de l’utilisateur
Sis8
Modératrice
 
Messages: 3105
Inscrit le: Jeudi 02 Avril 2009 14:25

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Hypocondriak » Lundi 11 Février 2019 9:42

Je précise quand même que madame je sais pas quoi avec un nom composé d’origine grec est une négationniste connue du Sida qui affirme également que le VIH n’est pas responsable du SIDA....
Hypocondriak
 
Messages: 190
Inscrit le: Samedi 12 Janvier 2019 15:21

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Doudou2018 » Mercredi 13 Février 2019 12:54

Bonjour tout le monde. Il est vrai que la "psychosomatisation" est un élément pervers et puissant. "Je pense donc je suis".
Surtout que maintenant, grâce ou à cause d'internet, nous avons droit à une base de données inébranlable.
Tu taperas mauX de gorge, ganglions, nez qui coule ça te donnera vih. .
Tu mettras diarhees, nausées vomissements ça te donnera vih.
Après tu vas sympotomatiser tout ça puisque à ton maux de gorge, ganglions, nez qui coule vont s'ajouter la diarrhees. Tu vas titiller tes ganglions et ceux ci vont gonflés et te faire mal. Et tu vas partir dans ce cercle vicieux alors que tu n'as rien.
Je parle en connaissance de cause. J'ai en avril dernier eu des rapports nn protégés avec une personne seropositive.
C'est Moi qui aie insisté auprès de cette personne pour qu'elle fasse les tests même si nous avions déjà commencé à avoir nos rapports sans préservatifs et qu'on s était dit être clean tous les deux. J'avais un truc en moi qui me disait non, ça va pas. Ne fais pas ça. Mais bon la chair à été plus forte.
J'allais bien tout de même. Jusqu'au jour où je reçois son textô avec la sérologie vih positive avec la présence de Ag P24 encore.
Et là j'ai eu la gerbe, la diarrhée, maux de ventre, céphalées, apparition de tâches rouges sur le corps, ganglions gonflés douloureux, amygdales enflammés , sueurs nocturnes.
Tout ce qu'on lit sur le net et les différents forums.
Vous avez des gens qui militent dans le mal, c'est à dire Toujours vouloir PROMOUVOIR le fait que la science nous ment et falcifierait nos résultats. Qu'on nous cacherait les différentes souches. Et ça vous fait psychoter d'autant plus.
De plus le fait de savoir que les P24 de la personnes étaient encore détectable. Tu te sens condamné et psychosomatise d'autant plus.
J'ai fait un premier test entre le 15e et 21e jour après le dernier rapport et il était négatif, hors on sait qu'à ce stade les P24 sont déjà présents normalement.
Test négatif donc tu te sens soulagé. Tu relâches la pression et pète un coup.
Mais tu te remets à psychôter en te disant que ce n'est que du sursis. Et tu retombes malade.
Tu ne vas pas refaire un test puisque t'es totalement en panique. 3 mois après tu portes tes testicules parce que la situation de détruit à petit feu. Au taff t'es pas concentré , t'es fatigué, t'es une lok.
Tu fais ton Test, ton coeur palpite. Tu poses toutes les questions inimaginables au labo. Limite t'es relou.
Tu le récupères et la tout est négatif. Et la dans les deux t'as tout qui disparaît. Plus de ganglions, plus de fatigue, plus de diarrhée, plus rien.
L'esprit à un fort pouvoir sur le corps .
Doudou2018
 
Messages: 83
Inscrit le: Lundi 11 Juin 2018 6:24
Localisation: Val 2 Marne

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar BelgianGuy » Mercredi 13 Février 2019 13:06

Merci Doudou2018 pour ce témoignage très parlant.
Et ravi que l'histoire se soit bien terminée pour toi.
BelgianGuy
 
Messages: 199
Inscrit le: Samedi 24 Novembre 2018 3:52

Re: L’impact de la somatisation

Messagepar Doudou2018 » Mercredi 13 Février 2019 13:14

BelgianGuy a écrit:Merci Doudou2018 pour ce témoignage très parlant.
Et ravi que l'histoire se soit bien terminée pour toi.

Merci à toi pour ton implication.
Doudou2018
 
Messages: 83
Inscrit le: Lundi 11 Juin 2018 6:24
Localisation: Val 2 Marne

PrécédenteSuivant

Retour vers Forum général sur le #VIH #sida

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], hypocon0 et 47 invités